31 de Rob Zombie [critique Blu-Ray et DVD] – PIFFF 2016

 

31

 

Une nouvelle fois privée de sorties en salles, c’est en Blu-Ray et DVD que l’on pourra découvrir 31, le nouveau long métrage de Rob Zombie qui sortira le 2 janvier 2017.

 

 

SYNOPSIS :  A la veille d’Halloween en 1975, cinq employés d’une fête foraine sont enlevés et enfermés dans un entrepôt. Si ils veulent en sortir, ils n’auront pas d’autre choix que de participer à 31, un jeu de survie où ils devront faire face durant douze heures aux attaques incessantes d’une bande de véritables psychopathes déguisés en clowns.

 

On pense souvent à tort que tous les films qui sortent directement en DVD et Blu-Ray sont mauvais mais parfois de véritables pépites n’ont pas le droit à une sortie en salles car ils ne sont tout simplement pas fait pour tous les publics. C’est le cas des films de Rob Zombie dont seulement The Devil’s Rejects et son remake d’Halloween sont sortis dans les salles de cinéma françaises. Pour ses quatre autres films, c’est seulement en vidéo que les fans ont pu découvrir ces longs métrages La Maison Des 1000 Morts, Halloween II et The Lords Of Salem qui est d’ailleurs offert ici en bonus.

 

Rob Zombie's 31

 

Frustré de ne pas avoir réussi à financer son film de hockey sur glace sur l’équipe des Philadelphia Flyers, Rob Zombie a choisi de revenir à ses premiers amours avec 31. Après le film de sorcières The Lords Of Salem  qui avait déçus une partie de ses fans par son coté plus psychologique, le chanteur /réalisateur devrait faire de nombreux heureux en revenant à l’horreur pure et dure dans la strict lignée de La Maison Des 1000 Morts et The Devil’s Rejects avec son ambiance années 70 et ses plans façon super 8 sans oublier non plus une dose d’hémoglobine dépassant tout ce qu’il avait pu nous offrir jusqu’ici. 31 s’inspire du classique du cinéma Les Chasses du Comte Zaroff mais a aussi des allures d’American Nightmare avec sa bande d’aristos qui parient sur la survie de pauvres gens.

Ceux qui ont eu la chance de voir 31 en salles à l’occasion de festivals savent que rien que pour sa toute première scène, le long métrage de Rob Zombie aurait largement mérité de sortir sur grand écran. On y voit Doom-Head, un psychopathe du jeu qui semble directement s’adresser aux spectateurs en gros plan. Une scène en noir et blanc dont se dégage une véritable tension car le bonhomme est particulièrement angoissant. Passé cette superbe scène, le film démarre un peu mollement pour faire la présentation des futures victimes. Les premières scènes face aux psychopathes laissent croire que Rob Zombie a choisi cette fois ci de faire dans la suggestion mais c’était en vérité un leurre destiné à faire monter progressivement la violence. Par la suite ce sont de véritables flots d’hémoglobine que le réalisateur s’amusera à filmer en gros plan. Enfin le film se termine par une autre scène déjà culte sur fond du titre Dream On d’Aerosmith qui fait un peu penser à la conclusion de The Devil’s Rejects.

 

Rob Zombie's 31

 

Rob Zombie a encore confié le rôle principal de son nouveau film à sa compagne Sheri Moon Zombie. Cela fait un peu bizarre de la voir ici en victime de psychopathes alors qu’elle en était une excellente dans La Maison Des 1000 Morts et The Devil’s Rejects d’autant plus que ce rôle plus sage manque un peu d’épaisseur. Pareil pour Meg Foster, excellente en sorcière dans The Lords Of Salem mais décevante en survivante. Déjà présent dans ce précédent long métrage, Jeff Daniel Phillips donne presque l’impression de jouer ici le même rôle.

Il faut dire que face à la galerie de psychopathes haut en couleurs imaginés par Rob Zombie, il est normal que les victimes paraissent bien fades. On retiendra surtout la prestation de Richard Brake  absolument terrifiant en redoutable Doom-Head. C’est lui aussi qui joue le chef des marcheurs blancs dans la série Game Of Thrones. Ces compagnons ne sont vraiment pas en reste comme la petite Elizabeth DailyMalcom McDowell qui jouait le Dr Loomis dans les Halloween est ici l’aristocrate organisateur du 31 avec un look incroyable.

 

Rob Zombie's 31

 

31 met clairement une claque à tous les films d’horreurs sortis en 2016 au cinéma. Quel dommage qu’il ne puisse pas profiter d’une large diffusion pour montrer au public féru de Dans Le Noir ou The Visit ce qu’est un vrai film d’épouvante. Un film tellement fort qu’il pourrait en traumatiser plus d’un et qui ne laissera personne indemne. On ose imaginer ce que serait capable de nous proposer Rob Zombie avec un budget plus important lorsqu’on voit ce qu’il est capable de faire avec si peu. Définitivement l’un des nouveaux maîtres de l’horreur.

 

 

MON AVIS : 5/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Rob Zombie
  • AVEC : Sheri Moon Zombie, Meg Foster, Malcolm McDowell et Richard Brake
  • SCÉNARISTE : Rob Zombie
  • COMPOSITEUR : John 5, Rob Zombie
  • GENRE : Horreur, Epouvante
  • DURÉE : 1h43
  • NATIONALITÉ : Américain
  • ÉDITEUR : Seven 7
  • SITE OFFICIELhttp://robzombie.com/movies/31-movie/
  • DATE DE SORTIE : 2 janvier 2017

 

 

  • Pingback: AGENDA DES SORTIES JANVIER 2017 - Freakin' Geek()

  • El Barto

    Rien sur la qualité d’image ou du son ? Seven7 est un habitué des blu-ray bâclé, la plupart des titres édités par eux son encodé en 1080i (c’est le cas de 31), pourtant le film a été shooté en 24 fps, donc pas de respect pour le réalisateur et son équipe, les films diffusés en 1080i ne sont pas déroulés à la bonne vitesse (sur un film de 1h30 on perd 5 minutes de film). Dommage. Après vu que c’est un dtv je comprend que seven7 ne veuille pas se fatiguer (ou se ruiner) en proposant le master original en 1080p.

    • Bonjour, j’ai vu le film au cinéma lors du PIFFF 2016, je l’ai classé en critique Blu-Ray et DVD vu qu’il sortira directement en vidéo mais je n’ai pas encore eu l’occasion de voir la version Blu-Ray. Je rajouterais un paragraphe sur les aspect techniques si j’en ai l’occasion.