AMERICAN NIGHTMARE 3 : ÉLECTIONS de James DeMonaco [Critique Ciné]

 

American Nightmare 3 : Elections

 

Le troisième volet d’American Nightmare veut coller à l’actualité des États Unis en nous parlant cette fois d’élections présidentielles. De quoi nous faire encore plus froid dans le dos alors que ce qu’on vit ces derniers temps semble de plus en plus se rapprocher de ce qui n’était jusque là qu’une fiction imaginée de toute pièce par James DeMonaco.

 


INTERDIT AUX MOINS DE 12 ANS 

 

SYNOPSIS : Seule rescapée d’une nuit de purge où ses parents et son frère ont étés massacrés, Charlene Roan s’est quasiment immédiatement engagée en politique afin de faire arrêter cette coutume mise en place par les Nouveaux Pères Fondateurs. Devenue sénatrice, elle est donnée favorite pour gagner les futures élections présidentielles. Alors que commence ce qui pourrait bien être la dernière Purge, elle va devenir une cible privilégié de tous les partisans de cette nuit de crimes.

Alors que le premier et le second American Nightmare étaient deux films bien différents, le troisième volet American Nightmare 3 : Élections semble être une suite directe du second film. On y retrouve en effet Sergent, le personnage joué par Frank Grillo, qui est devenu le garde du corps de la Sénatrice Roan. Après une attaque visant la candidate aux élections présidentielles, le voilà à nouveau pris au piège en pleine rue avec elle alors que La Purge bât son plein.

 

American Nightmare 3 : Elections

 

Ils trouveront des alliés inattendus en la personne de Joe Dixon, un modeste épicier qui compte défendre bec et ongle son commerce durant la Purge avec l’aide de ses amis qu’il a pris sous son aile depuis de nombreuses années. Ils représentent les pauvres, premières victimes de cette nuit d’horreur, comme on a pu le découvrir dans le second volet. American Nightmare 3 : Élections est vraiment le prolongement du second film poursuivant le combat de des minorités menés par Dante Bishop contre les puissants.

Ce nouvel épisode semble s’éloigner de plus en plus de l’horreur et du thriller pour tourner vers le film d’action. Cette histoire de garde du corps protégeant une potentielle présidente a des allures de La Chute De Londres avec ces nombreuses scènes de fusillades. On perd un peu le concept même de la Purge qui semble devenir secondaire. Heureusement, il reste quand même quelques très belles scènes où les Purgeurs débordent d’imagination pour assouvir leurs pulsions avec de beaux costumes et un gout certain pour les mises en scène macabres.

 

American Nightmare 3 : Elections

 

Avec les événements tragiques qui se sont déroulés encore tout récemment en France et les nombreuses fusillades aux Etats Unis, American Nightmare 3 : Élections devient plus dur à regarder que les précédents épisodes car la réalité semble malheureusement trop vite avoir rejoint la fiction. James DeMonaco a beau avoir écrit le scénario du film en 2014, beaucoup de choses font écho à des tragédies passées après. Même le duel pour les élections entre un homme qui s’affiche clairement pour La Purge et une femme en quête de liberté n’est pas sans rappeler le duel qui se prépare entre Donald Trump et Hillary Clinton.

Il reste dans la distribution que deux acteurs des précédents films, comme quoi  La Purge est efficace. Frank Grillo reste le héros de ce troisième volet tandis que Edwin Hodge reste le fil conducteur dans la peau de Dante Bishop en passant de victime à bourreau. Dans les nouveaux,  Elizabeth Mitchell, vue dans la série Lost, incarne la sénatrice Roan. Mykelti Williamson vu dans Hawaii Five-0 et Nashville joue le sympathique et courageux commerçant Joe Dixon. Betty Gabriel est une ancienne membre de gang repentie qui leur prêtera main forte.

 

American Nightmare 3 : Elections

 

 

Tous ceux qui ont aimé les précédents épisodes d’American Nightmare devraient être à nouveau emballés par ce nouvel épisode. On pourra cependant regretter que la nouvelle orientation vers le film d’action éloigne un peu trop le long métrage du thriller ou du film d’horreur. On aurait aimé retrouver plutôt l’ambiance du premier film. Fort heureusement l’histoire de ce troisième épisode provoque le même stress que les précédents films accentués par les échos avec la triste réalité. James DeMonaco assure toujours question réalisation avec de très belles images mais devrait chercher un nouveau souffle à l’histoire si la saga se poursuit.

 

MON AVIS : 3/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINALE : The Purge : Election Year
  • RÉALISATEUR : James DeMonaco
  • AVEC : Frank Grillo, Elizabeth Mitchell, Joseph Julian Soria  & Betty Gabriel
  • SCÉNARISTE : James DeMonaco
  • COMPOSITEUR : Nathan Whitehead
  • GENRE : Action, Thriller, Horreur
  • DURÉE : 1h50
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEUR : Universal Pictures International France
  • SITE OFFICIELhttp://www.thepurgeelectionyear.com/
  • DATE DE SORTIE : 20 juilet 2016

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *