APNÉE de Jean-Christophe Meurisse [Critique Ciné]

 

Apnée

 

La troupe de théâtre Les Chiens de Navarre débarque au cinéma pour un projet entre comédie et performance d’arts moderne.

 

 

SYNOPSIS : Céline, Thomas et Maxence forment un « trouple », un couple à trois qui rêve de se marier, de devenir propriétaire, trouver un métier et d’avoir des enfants. Mais en fait cette vie trop formatée n’est pas faite pour les rêveurs et les idéalistes qu’ils sont et malgré tous leurs efforts pour entrer dans les cases, leurs tentatives ne se solderont que par des échecs.

 

« Ils débarquent au cinéma et tout peut arriver ! » nous dit en gros Télérama sur l’affiche d’Apnée. Mais de qui nous parle-t’on exactement ? De Céline Fuhrer, Thomas Sciemeca et Maxence Tual, trois acteurs de la troupe de théâtre Les Chiens de Navarre que seuls les amateurs de théâtre et lecteurs de Télérama doivent connaître. Apnée est le premier film réalisé par le directeur de cette troupe de Jean-Christophe Meurisse.

 

Apnée

 

Apnée commence sur les chapeaux de roues avec notre « trouple » qui exigent d’être marié sur le champ par un adjoint au maire qui va entrer dans une colère noire vraiment drôle. Après un générique où il nous offrent une chorégraphie complètement nus sur des patins à glace, on les retrouve tous les droits dans une baignoire en vitrine d’un magasin où ils parlent de leur attentes dans la vie.

S’en suit alors une série de scénettes sans véritable liens où ils visiteront un appartement, iront demander un prêt pour ouvrir un parc d’attraction où encore une autre où Thomas assiste à un atelier de préparation à l’entretien d’embauche. Sans aucun doute la scène la plus hilarante de tout le film. Même si elles sont bien amusantes, on se dit que toutes ses scènes imaginées par le réalisateur Jean-Christophe Meurisse en laissant la liberté aux acteurs d’improviser les dialogues auraient pu être encore plus drôle si elles avaient étés des caméras cachées piégeant de véritable banquier ou agent immobilier.

 

Apnée

 

Le film se gâte en revanche dans sa seconde partie ou après un braquage qui tourne au fiasco, nos trois héros partent s’exiler en pleine nature. La comédie semble alors céder sa place à une performance d’arts moderne plus plomblante. Il y a bien encore une scène où ils s’incrustent chez un couple joué par Olivier Saladin (ex-Deschien) et Claire Nadeau (ex-Collaro Show)  au moment du repas qui commence de manière amusante mais fini par devenir vraiment perturbante et trop longue. Le film se termine mollement dans un village abandonné où il trouveront Jésus coincé sur sa croix et où transformeront le facteur du village en modèle pour peintre.

Il ne faut pas vraiment chercher une histoire dans Apnée mais l’apprécier tel qu’il est. Un film à l’esprit Punk, qui rappelle dans l’esprit les films de Gustave Kervern et Benoît Delépine, sur trois personnes qui ont décidé de vivre en marge de la société et se retrouve confrontés au conformisme et la bien bien-pensance de la majorité. En fonction de votre genre d’humour et de vos réflexions chacun appréciera Apnée à sa manière à condition d’avoir l’esprit ouvert.

 

Apnée

 

Pas aussi délirant que ce que l’on pourrait croire au premier abords, Apnée n’est pas une comédie tout public. C’est avant tout un film qui pousse à la réflexion sur le sens de la vie avec la grande question de savoir si l’on est forcement obligé de se conformer aux lois et aux coutumes où si une autre vie est possible en dehors des clous. Si le film n’apportera pas de réponse définitive à cette grande question éternelle, il a au moins le mérite de nous faire rire et réfléchir.

 

MON AVIS : 2/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Jean-Christophe Meurisse
  • AVEC : Céline Fuhrer, Thomas Sciemeca et Maxence Tual
  • SCÉNARISTE : Jean-Christophe Meurisse
  • GENRE : Comédie
  • DURÉE : 1h29
  • NATIONALITÉ : Française
  • DISTRIBUTEUR : Selac
  • SITE OFFICIEL : http://www.shellac-altern.org/films/424
  • DATE DE SORTIE : 19 octobre 2016

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *