Chronique CD : DEFTONES – SATURDAY NIGHT WRIST

 

 FICHE TECHNIQUE :

  • LINE UP : Chino Moreno (chants), Stephen Carpenter (guitares), Abe Cunningham (batterie), Frank Delgado (samples / claviers), Chi Ling Dai Ching (basse)
  • GENRE : Metal
  • DATE DE SORTIE : 24 Octobre 2006
  • SITE OFFICIEL : http://www.deftones.com/6/index.html

 

TRACKLISTING :

 

CHRONIQUE : Cinquiéme album pour la bande de Chino Moreno qui revient aprés trois ans d’absence avec Saturday Night Wrist, un nouvel opus qui corrige les errances de leur précédent album eponyme. Le groupe revient ici à une ambiance plus proche de White Pony, l’album de la consécration, en mélangeant morceaux énergiques et titres plus planants.

Ce qui marque à la première écoute de cet album, c’est le son. Deftones s’est séparé de son producteur habituel Terry Date pour embaucher le mythique Bob Ezrin, producteur talentueux de Pink Floyd et Alice Cooper. Le résultat donne un son beaucoup plus chaud et organique.

Pas facile à la première écoute de pénetrer l’atmosphere de ce nouvel album. Tout d’abord décevant, Saturday Night Wrist devient au fur et à mesure incontournable. Cette nouvelle galette de Deftones devraient finalement réussir à réunir les fans de la première heure et ceux qui aprécient plus les passages atmosphériques des derniers album en proposant un mix astucieux des deux genres.

Difficile de départager les morceaux pour séléctionner les meilleurs. Deftones réalise ici un sans faute avec aucun morceaux de remplissage. Si il fallait en choisir qu’un ce serait cependant le premier single Hole In The Earth qui résume à lui seul ce que nous réserve ce nouvel album : énergie et mélodie.

Les fans d’Adrenalyn et Around The Fur seront ravis d’entendre des titres comme Rapture et Rats ! rats! Rats!Chino Moreno s’inspire des délires vocaux de Mike Patton et les riffs rappeleront System Of A Down.Ceux qui preferent les titres lents et atmosphériques se réjouiront devant des morceaux tels que Xerces et Rivière.

On est désormais bien loin du Neo Metal des origines du groupe. Loin de toutes étiquettes, Deftones s’est desormais forgé son propre style et détient avec Saturday Night Wrist la formule parfaite.

MON AVIS : 4/5

 

Partager l’article !
 
Chronique CD : DEFTONES – SATURDAY NIGHT WRIST:
 
 FICHE TECHNIQUE :

LINE UP : Chino Moreno (chants), Stephen Carpenter (guitares) …

  • Ah la la… je viens d’écrire au Père Noël pour demander ce cadeau ! Et à la lecture de ta merveilleuse chronique, je sens que j’ai fait le bon choix ! BIz

  • Hello Xav!

    Tout à fait d’accord avec toi pour cet album, à mon avis meilleur que le précédent et faisant un bon amalgame entre les débuts de  DEFTONES et des trucs plus atmosphériques… j’ai malgré tout un peu de peine avec certains titres comme Cherry Waves ou Xerces…

    A+

    SysTooL