Chronique CD : DEPECHE MODE – PLAYING THE ANGEL

DEPECHE MODE – PLAYING THE ANGEL

Tracklisting :

  • A pain I’m Used To
  • John The Revelator
  • Suffer Well
  • The Sinner In Me
  • Precious
  • Macro
  • I Want It All
  • Nothing’s Impossible
  • Introspective
  • Damaged People
  • Lilian
  • The Darkest Star

Critique

On a bien cru que ce nouveau Depeche Mode ne sortirait jamais tant les tensions entre Martin Gore et Dave Gahan ont étés intenses ces dernières années. Après son escapade solo (paper Monsters) Dave Gahan avait désormais envie de mettre son grain de sel dans les compos de Depeche Mode ce qui ne plaisait guère à Martin Gore. Heureusement pour nous ils ont réussi à se mettre d’accord grace au producteur  Ben Hiller qui a su rendre homogéne cet album composé donc de 3 chansons de Dave Gahan et 9 signées Martin Gore. 

Cet album, présenté par le groupe comme "douleur et souffrance sous differents tempos", renoue avec le coté sombre de Black Celebration grace à l’utilisation d’un son crade et des sons synthétiques des années 80, cela s’entend d’ailleurs beaucoup sur le 1er single Precious. L’album alterne entre morceaux pour dance floor goth (John The revelator, Lilian) et chansons plus lentes (I Want It All, Nothing’s Impossible). On retrouve également une instrumentale (introspective) qui ouvre une des deux chansons interprété par Martin Gore ( Damaged People, Macro).

Il aurait été bien dommage de se séparer de ce groupe tant ce  disque est excellent, un des meilleurs albums de Depeche Mode et certainement de cette année.

Note : 5/5 

 

Partager l’article !
 
Chronique CD : DEPECHE MODE – PLAYING THE ANGEL:

DEPECHE MODE – PLAYING THE ANGEL
Tracklisting :

A pain I’m Used To
John The Revelat …

  • Je trouve qu’ils ont retrouvé l’esprit de leurs anciens albums… Ca fait plaisir !