Chronique CD : IRON MAIDEN – A MATTER OF LIFE AND DEATH

Visuel du produit

FICHE TECHNIQUE :

  • LINE UP : Bruce Dickinson (Chants), Steve Harris (Basse), Adrian Smith (Guitares), Dave Murray (Guitares), Jannick Gers (Guitares).
  • GENRE : Heavy Metal
  • DUREE :
  • DATE DE SORTIE : 28 août 2006

TRACKLISTING :

 

CHRONIQUE : C’est avec la régularité d’un métronome que Iron Maiden nous délivre de nouvelles galettes alternant entre albums studio et CD/DVD live. C’est ainsi que trois ans après Dance Of Death et seulement six mois aprés le DVD live Death On The Road sort le quatorzième album studio A Matter Of Life & Death.

La première chose qui frappe à l’écoute de ce nouvel album, c’est le son. Enregistré dans des conditions live et sans masterisation qui aurait déséquilibré le mixage du producteur Kevin Shirley. Un son brut de décoffrage, ça faisait bien longtemps que la basse de Steve Harris n’avait pas aussi bien claqué sans se perdre dans le mur de guitares des "Three Amigos" Adrian Smith, Dave Murray et Jannick Gers.

Comme à leur habitude l’album commence par le titre qui servira d’entrée en matière lors de la prochaine tournée. Il s’agit cette fois ci du titre Different Worlds servant une mélodie heavy rock au refrain accrocheur. Pour ce nouvel album, Iron Maiden semble avoir tiré les leçons de ce qui avait séduit le public dans le précédent album Dance Of Death, à savoir de longs morceaux épiques et théatraux. Jamais un album de la vierge de fer n’en avait compris autant ! S’inspirant de Paschendale et Dance Of Death, le groupe revient avec six titres de plus de 7 minutes sur les dix que composent l’album.

Parmis ces titres on retiendra avant tout le premier single issu de l’album The Reincarnation Of Benjamin Breeg et The Legacy, titre qui cloture de façon magistrale ce nouvel album. Suivent d’autres titres  comme Brighter Of Thousand Suns et The Longest Day.dans la même excellente veine. Adrian Smith a été le guitariste qui a été le plus inspiré pour ce nouvel album et quelques passages du disque ne sont pas sans rappeler l’ambiance de Somewhere In Time.

Supérieur à Brave New World et Dance Of Death, A Matter Of Life & Death déçoit cependant. On sent un coup de vieux sur cet album qui malgrés quelques innovations ne surprend pas vraiment. Steve Harris en arrive même au point de s’autoplagier sur le titre For The Greater Good of God quand il ne reprend pas le Tears Of The Dragon de la carrière solo de Bruce Dickinson pour la transformer en un titre de Maiden, Out Of The Shadows. Mais c’est le batteur Nicko Mc Brain qui déçoit le plus avec une prestation sans saveur qui se résume au strict minimum.

Malgrés quelques excellent titres l’ensemble de l’album n’arrive malheureusement pas à la hauteur des chefs d’oeuvres que sont les sept premiers albums, d’Iron Maiden à Seventh Son Of A Seventh Son. Cependant il faut compter sur Iron Maiden pour nous réserver un show lors de la future tournée qui devrait transcender les nouveaux titres . Alors rendez vous le 28 novembre 2006, pour en juger. 

MON AVIS : 4/5

 

Partager l’article !
 
Chronique CD : IRON MAIDEN – A MATTER OF LIFE AND DEATH:

FICHE TECHNIQUE :

LINE UP : Bruce Dickinson (Chants), Steve Harris (Basse), …