Chronique CD : THE DARKNESS – HOT CAKES – DELUXE EDITION (2012)

chroniqueCD.jpg

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1350423760.jpg

 

TRACKLISTING :

 – 01. Every Inch Of You (3:05)

 – 02. Nothin’s Gonna Stop Us (2:45)

 – 03. With A Woman (3;41)

 – 04. Keep Me Hangin’ On (3:01)

 – 05. Living Each Day Blind (5:07)

 – 06. Everybody Have A Good Time (4;48)

 – 07. She Just A Girl, Eddie (3:47)

  – 08. Forbidden Love

 – 09. Concrete (3:52)

 – 10. Street Spirit (Fade Out) (3:07)

 – 11. Love Is Not The Answer (3:43)

 – 12. I Can’t Believe It’s Not Love (Acoustic Demo) (3:43)

 – 13. Love Is Not The Answer (Acoustic Demo) (3:47)

 – 14. Pat Pong Ladies (Demo Mix) (3:58)

 – 15. Cannonball (Long Version) (4:20)

 

LINE UP

 – JUSTIN HAWKINS : Chants, Guitares & Piano

 – DAN HAWKINS : Guitares

 – FRANKIE POULLAIN : Basse

 – ED GRAHAM : Batterie

 

FICHE TECHNIQUE :

 – PRODUCTEURS : Dan & Justin Hawkins & Nick Brine

 – GENRE : Glam Rock

 – DUREE : 56:31

 – SITE OFFICIELhttp://www.theactualdarkness.com/

 – DATE DE SORTIE : 20 Août 2012

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1350424631.jpg

 

CHRONIQUE : Encensé par une presse dithyrambique pour leur premier album Permission To Land, The Darkness
s’était vu descendre en flamme à la sortie de leur second album, l’ambitieux One Way Ticket To Hell And Back. Malgré d’indéniables qualités, ce second opus plus élaboré et
clairement influencé par Queen n’avait pas séduit les journalistes qui avait craqué sur le glam rock du premier album. The Darkness s’est alors réellement
retrouvé en enfer sans billet de retour avec les problèmes de drogue de leur leader Justin Hawkins et sa dépression face aux mauvaises critiques. Le groupe fini par exploser,
Justin Hawkins a par la suite mené des projets solos et a sorti sous le nom d’Hot Leg un album passé totalement inaperçu tandis que le reste du groupe continuait
sous le nom Stone Gods avec un album qui n’a pas eu plus de succès en dehors de l’Angleterre.

Alors qu’on y croyait plus le groupe a fini par se reformer dans son line up d’origine en 2011 retrouvant leur chanteur Justin Hawkins et même le bassiste Frankie
Poullain
qui avait quitté le groupe avant la sortie de leur second album. Pour se remettre en jambe The Darkness a commencé par une tournée de reformation dont le succès
a permis au quatuor d’envisager l’enregistrement d’un nouvel album. C’est au mois d’août 2012 que sort enfin cette galette baptisée Hot Cakes qui revient aux sources glam rock
qui avait fait le succès de leur premier album.

 

Le premier titre du disque Every Inch Of You résume un peu la formation du groupe puis ils donnent le ton sur leur retour avec le second titre Nothin’s Gonna
Stop Us
. Le message est clair et on espère que c’est vrai, The Darkness est de retour pour de bon ! Fini les arrangements à la Queen et place
principalement aux riffs de guitares ultra carrés et efficaces. Le groupe a bien compris le message il ne feront plus dans l’originalité mais dans l’efficacité !

La bonne humeur prédomine dans cet album, le groupe n’a visiblement rien perdu de son humour qui pourrait le faire passer pour un « faux » groupe à la Spinal Tap. Pourtant derrière
une musique rock globalement enjouée les textes parlent souvent de départ ou de ruptures sentimentales (With A Woman, Living Each Day Blind, She’s Just A
Girl Eddie
). Il est quasiment toujours question d’amour dans les chansons de cet album mais c’est souvent un amour a sens unique ou compliqué (Forbidden Love,
Love Is Not The Answer, Concrete).The Darkness semble désormais laisser les histoire de fornication à Steel Panthers, preuve
d’une certaine maturité.

 

Justin Hawkins n’ a rien perdu de sa voix et nous régale de ses montées en voix de tête inimitables. Musicalement le groupe nous régale aussi et surtout le frangin Dan
Hawkins
dont les solos très mélodiques sont de  véritables perles. Le groupe étonne notamment sur une reprise de Street Spirit (Fade Out) de
Radiohead presque méconnaissable tellement ils ont su avec brio l’adapter à leur sauce. L’édition deluxe de l’album comprend quatre titres bonus démos acoustiques et titres
supplémentaires qui prolongent le plaisir.

Même si on aurait aimé que le groupe ait le courage de poursuivre les explorations musicales de leur second album, on ne peut quand même que se réjouir du retour de The Darkness.
Leur glam rock dynamique et leur bonne humeur nous fait toujours plaisir à entendre. Espérons que le groupe ait encore de nombreuses années devant lui pour nous délivrer des disques ou tout le
talent de ces musiciens pourront s’exprimer.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1350423613.jpg

 

BONUS :

– Ecoutez l’album de Hot Leg : http://grooveshark.com/#!/album/Red+Light+Fever/3890504

 – Ecoutez l’album de Stone Godshttp://grooveshark.com/#!/album/Silver+Spoons+and+Broken+Bones/3550553