Chronique Concert : IRON MAIDEN – THE FINAL FRONTIER TOUR – 27 Juin 2011 – Paris Bercy

chroniqueConcert.jpg

 

http://img191.imageshack.us/img191/8794/ironmaiden270611.jpg

 

 

CHRONIQUE : Prés d’un an aprés la sortie de leur dernier album The Final Frontier, Iron Maiden revient
enfin en concert en France. A quelques jours pres cela faisait déjà trois ans que le groupe ne s’etait pas produit dans notre capitale. La derniere fois c’était en effet les 1 et 2 juillet 2008
pour la tournée Somewhere Back In Time qui reprenait la scène mythique de la tournée Live After Death. En plus de venir enfin promouvoir leur dernier album en
studio, la formation vient aussi défendre son nouveau double Best Of From Fear To Eternity tout juste sorti. 

 

 

RISE TO REMAIN

Dans leur soute à bagages, Iron Maiden a cette fois embarqué Rise To Remain. Un groupe que trés peu de gens connait pour le moment puisque leur premier album
n’arrivera dans les bacs qu’a la rentrée. Si la formation est présente ce soir c’est tout simplement parce que son chanteur n’est rien d’autre qu’Austin Dickinson, le fils de
Bruce. Eh oui, après Steve Harris qui a pendant longtemps fait la promo de sa fille Lauren pour les premières parties, c’est au tour du chanteur
de donner un coup de pouce à la carrière de son fiston.

 

Malgré une bonne énergie Rise To Remain enchainera les titres sans réussir à convaincre un Bercy déjà plein à craquer qui n’attendait qu’une chose… La suite ! Le groupe nous
sert des morceaux péchus rapellant Avenged Sevenfold ou Killswitch Engage. On sera étonné de ne pas trouver plus d’influences d’Iron Maiden dans
les compos du fiston, seul un un titre issu de leur premier EP etait vraiment trés inspiré par la Vierge de Fer. Ce titre pas plus que les précédents n’ont cependant réussi a convaincre le
public.

 

IRON MAIDEN

C’est dans le Satellite 15 tout pres de la Frontière Finale qu’Iron Maiden nous accueille cette année, un décor de vaisseau spatial une nouvelle fois trés réussi
sur fond de ciel etoilé. Le concert commence par l’intro du nouvel album si particulière et originale alors que les ecrans de chaque coté de la scene nous projettent dans l’espace avec la
mascotte Eddie aux trousses.

La part belle est fait au nouvel album dans ce début de concert ou le groupe enchaine les deux premiers titres du disque. Une petite intermede avec un Two Minutes To Midnight qui
fait trembler Bercy et le groupe enchaine a nouveaux sur deux nouvelles chansons The Talisman et Coming Home. Il faut reconnaitre que meme si Final
Frontier
est sorti déjà depuis presqu’un an, le public ne semble pas encore connaitre parfaitement ces nouvelles chansons et n’a surtout pas encore l’habitude de les entendre en live. On
pourra d’ailleurs reprocher le choix des chansons issu de l’album joué ce soir, on regrettera l’absence de morceaux plus originaux et complexes tel que Mother Of Mercy (pourtant
vraiment taillé pour le live) et l’excellente Isle Of Avalon. On aurait aimé qu’Iron Maiden nous joue l’integralité de The Final Frontier comme il l’avait fait
avec A Matter Of Life & Death qui a été completement oublié dans la nouvelle setlist.

 

 

Mais revenons a notre concert car il est temps maintenant pour Iron Maiden de replonger dans un passé récent avec ce qui est maintenant leurs classiques les plus modernes.
Dance Of Death est désormais devenu un incontournable du show du meme que Blood Brothers et Wicker Man. Le show se completent avec
l’incontournalbe The Trooper et un Evil That Men Do vraiment bienvenu. Un dernier crochet sur le dernier album avec When The Wild Wind Blows et
c’est l’heure de cloturer le show avec le rituel Fear Of The Dark suvi d’Iron Maiden.

A l’heure du rappel, le groupe fait la part belle à l’album The Number Of The Beast avec le titre éponyme suivi d’Hallowed Be Thy Name, du trés lourd qui
enchaine sur un Running Free dynamique et rallongé avec la présentation des membres du groupe.

 

http://img823.imageshack.us/img823/8379/26781210150233595349823.jpg

 

C’est un Iron Maiden trés en forme qui nous a délivré une nouvelle fois un show  exceptionnel. Meme les problemes de son n’arriveront pas à gacher la performance
d’un groupe qui ne vieillit pas malgrés ce qu’ont tendance à dire les mauvaises langues. Rare sont en effet les groupes a nous proposer un show de cette qualité ou la mise en scène compte autant
que la performance. Le groupe nous a d’ailleurs gaté cette année avec les plus réussis des Eddie sur scène. Dommage que leur apparitions soient a chaque fois trop courtes !

Bruce Dickinson nous l’a annoncé maint fois, Iron Maiden sera de retour à Bercy et on les attend déjà avec impatience. Le succés du dernier album tout juste
récompensé d’un disque d’or en France devrait conforter le groupe a nous servir encore et encore des albums et des concerts phénoménaux. Up The Irons !

 

 

SETLIST :

 – 01. Satellite 15… The Final Frontier

 – 02. El Dorado

 – 03. Two Minutes To Midnight

 -04. The Talisman

 – 05. Coming Home

 – 06. Dance Of Death

 – 07. The Trooper

 – 08. The Wicker Man

 – 09. Blood Brothers

 – 10. When The Wild Wind Blows

 – 11. The Evil That Men Do

 – 12. Fear Of The Dark

 – 13. Iron Maiden

 – 14. The Number Of The Beast

 – 15. Hallowed Be Thy Name

 – 16. Running Free

 

  • J’étais présent au concert de Paris Bercy – the Final frontier tour 2011 le 28/06/2001. Du très bon maiden et un groupe qui se renouvelle vraiment. Leur play list était essentiellement composée de titres des 3 derniers albums + quelques valeurs sures. Bercy était au top, blindé de monde et chauffé par Dickinson. Très bonne soirée.