COLONIA de Florian Gallenberger [Critique Ciné]

 

Colonia

 

Actrice engagée, Emma Watson a accepter de jouer dans Colonia pour mettre en lumière un camp au Chili où le Général Pinochet a fait torturer dans le plus grand secret ses opposants politiques pendant plusieurs années.

 

 

SYNOPSIS : Après le coup d’état du Général Pinochet, Daniel un photographe allemand et sa petite amie Lena venus supporter le Président Salvador Allende se retrouvent en état d’arrestation par la nouvelle police politique. Pour les affiches qu’il a fait, le jeune homme se retrouve envoyé dans un camp caché au sein d’une secte. Lena n’hésitera pas à se sacrifier pour tenter de le retrouver dans cet endroit dont personne n’est jamais ressorti.

 

Si on sait que beaucoup d’anciens dirigeants nazis se sont réfugiés en Amérique du Sud à la fin de la Seconde Guerre Mondiale où ils ont pu paisiblement finir leur vie en évitant d’être jugé, l’histoire de la Colonie Dividad n’est probablement pas assez connue. Comment l’infâme Paul Schäfer, ancien nazi pédophile, a pu réussir à cacher à la communauté internationale pendant des années, les horreurs qui se déroulaient entre les murs et sous ce camp ?

 

Colonia

 

Une injustice qu’a voulu pointer du doigt le réalisateur allemand Florian Gallenberger connu en France pour son second film John Rabe. Pour ce nouveau film historique, le metteur en scène et scénariste a opté pour un style proche du thriller avec un certain suspense et la cruauté glaçante de Paul Schäfer. Il donne aussi une certaine originalité à son récit en inversant les rôles. C’est cette fois ci le personnage féminin qui risquera tout pour sauver son homme.

Engagée pour la cause de la femme, Emma Watson a forcement dû trouver très intéressant d’incarner ce personnage de femme forte. Cette fille qu’on pouvait prendre pour une simple très jolie hôtesse de l’air révèle son immense courage. Motivé par l’amour, elle n’hésitera pas à prendre le risque de se sacrifier pour rejoindre son homme dans l’un des pires endroits sur Terre. Après avoir joué les chouineuses horripilantes dans Regression, l’actrice nous révèle une facette bien plus prometteuse dans Colonia.

 

Colonia

 

Daniel Brühl, connu pour jouer l’allemand de service dans la majorité de ses films comme Inglourious Basterds, Rush ou tout récemment Captain America Civil War, rempile encore dans le rôle de l’allemand au Chili. C’est la troisième fois qu’il tourne avec le réalisateur Florian Gallenberger après  Honolulu et John Rabe. Difficile de comprendre, ce qu’ils peuvent tous trouver à cet acteur qui a un don pour paraître énervant mais a bien du mal à devenir héros d’une histoire.

Le rôle du nazi pédophile est joué par Michael Nyqvist, le héros de l’adaptation suédoise des romans Millenium, que l’on ne reconnaîtra pas du premier coup. Il est ici parfaitement détestable et dégueulasse comme il faut à terroriser les femmes et les jeunes enfants. Dans le même genre, Richenda Carey qui joue la chef des femmes dans le camp est elle aussi particulièrement inquiétante par son coté ambigu.

 

Colonia

 

Thriller sur fond d’histoire d’amour, Colonia arrive à nous captiver par son suspense tout en nous faisant découvrir l’histoire vraie de ce camp de l’horreur. Emma Watson nous rassure sur son talent  d’actrice pas souvent bien mis en avant depuis la fin de la saga Harry Potter. C’est vraiment elle qui porte le film plus que le trop fade Daniel Brühl. le réalisateur Florian Gallenberger arrive à bien doser son film entre suspense et émotion face à cette histoire inspirée en partie de faits réels qui font froid dans le dos.

 

MON AVIS : 3/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Florian Gallenberger
  • AVEC : Emma Watson, Daniel Brühl et Michaël Nyqvist
  • SCÉNARISTES : Florian Gallenberger et Torsten Wenzel
  • COMPOSITEUR : André Dziezuk
  • GENRE : Drame, Thriller, Historique
  • DURÉE : 1h50
  • NATIONALITÉ : Français, Allemand, Luxembourgeois
  • DISTRIBUTEUR : Rezo Films
  • SITE OFFICIELhttp://www.coloniathemovie.com/
  • DATE DE SORTIE : 20 juillet 2016

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *