COMME DES BÊTES de Chris Renaud et Yarrow Cheney [Critique Ciné]

 

Comme Des Bêtes

 

Le studio Illumination Entertainment peut il faire un carton sans Les Minions ? C’est le pari lancé avec leur nouveau long métrage Comme Des Bêtes qui devra montrer ce que vaut le studio d’origine française en dehors de la franchise Moi, Moche et Méchant. En nous révélant ce que font nos animaux domestiques lorsque nous ne sommes pas à la maison, ce nouveau film a tout pour attirer tous les amoureux des animaux…

 

 

SYNOPSIS : Max a une vie parfaite avec sa maîtresse Katie. Chaque jour, il attend avec impatience son retour du travail pour profiter d’un moment ensemble. Son quotidien va cependant subitement être bouleversé lorsqu’un soir Katie rentre avec Duke, un énorme chien qu’elle a sauvé de la fourrière. N’ayant aucune envie de partager sa vie avec cet imposant intrus, Max décide de lui pourrir la vie mais leur rivalité va les entraîner accidentellement loin de leur foyer.

Pixar nous avait montré dans Toy Story  ce que nos jouets faisaient dès que nous avions le dos tourné. Probablement inspiré par cette idée qui a donné naissance à trois films cultes, Illumination Entertainment a choisi de nous raconter ce que font nos animaux lorsque nous nous absentons de la maison. C’est tout du moins le point de départ de Comme Des Bêtes dans la première séquence du film déjà vue et revue dans la première bande annonce mais en réalité le long métrage de Chris Renaud et Yarrow Cheney prend rapidement une autre tournure.

 

Comme Des Bêtes

 

Comme Des Bêtes est en fait une grande aventure dans les rues de New York qui rappellera plus Volt, Star Malgré Lui de Disney que Toy Story. Le scénario du film ne fait que reprendre un schéma classique du héros perdu dans un environnement inconnu et hostile qui va devoir retrouver son foyer. C’est aussi un buddy movie classique qui débute par la rivalité entre les deux chiens de Katie qui vont devoir apprendre à vivre ensemble. Si la trame ne nous propose pas vraiment de surprise, l’histoire est cependant suffisamment riche en rebondissement pour nous accrocher.

Illumination Entertainment a bien compris la leçon de Pixar en entourant le duo d’une galerie de personnages secondaires originaux et très drôles. Le terrible lapin Snowball, ou Pompon en français, leader d’un groupe d’animaux familier en rébellion contre leurs anciens maîtres a tout pour voler la vedette à Max, le héros du film. Il peut passer en un instant d’une charmante boule de poil à un psychopathe très amusant. Le reste des compagnons de Max ou ses différents ennemis apportent eux aussi beaucoup à cette histoire.

 

Comme Des Bêtes

 

Le casting vocal original du film repose sur des acteurs stars aux Etats Unis mais pas vraiment connus en France alors que la version française profitent de stars du moment. A vous de voir ce qui compte le plus entre fidélité aux gags ou stars du doublage. le héros Max sera joué au choix par l’humoriste Louis C.K. ou Philippe Lacheau (Babysitting), son rival Buck par Eric Stonestreet ou François Damiens, Lake Bell ou Florence Foresti joue la chatte Chloe et Kevin Hart ou Willy Rovelli joue le lapin Snowball. A noter qu’Albert Brooks, la voix de Marlin dans Le Monde de Némo prête sa voix à l’amusant rapace Tiberius.

Pas complètement fou, Illumination Entertainment a pensé à attirer les fans des Minions en proposant avant le film le court métrage inédit Minions en Herbe. Celui ci voit les petits bonhommes jaunes s’improviser jardiniers dans une maison de retraite pour gagner assez argent pour s’acheter un mixer. Une succession de gags visuels assez inégaux mais qui devrait tout de même ravir les fans. Attention à ne pas arriver en retard à la séance si vous voulez le voir.

 

Comme Des Bêtes

 

A défaut de rester fidèle à son accroche qui nous promettait de découvrir la vie secrète de nos animaux de compagnies, Comme Des Bêtes est une comédie d’aventures dans les rues de New York sans réelles innovations mais suffisamment amusante et pleine de rebondissements  pour nous faire passer un vrai bon moment. C’est même à ce jour probablement le film le plus réussi du studio au niveau du scénario et d’un humour plus fin qui ne repose pas que sur la débilité de personnages secondaires. Il y aura cependant encore bien des efforts à faire pour arriver au niveau de Pixar et des derniers Disney.

 

MON AVIS : 3/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : The Secret Life Of Pets
  • RÉALISATEURS : Chris Renaud et Yarrow Cheney
  • AVEC LES VOIX EN V.O. DE : Louis C.K., Kevin Hart, Lake Bell et Albert Brooks
  • SCÉNARISTES : Brian Lynch, Cinco Paul et Ken Daurio
  • GENRE : Animation
  • DURÉE : 1h27
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEUR : Universal Pictures France
  • SITE OFFICIEL : http://www.commedesbetes-lefilm.com/
  • DATE DE SORTIE : 27 juillet 2016

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *