Critique Ciné : BIRDMAN de Alejandro Gonzalez Inarritu

 

birdman quad poster

 

Joli coup de poker de la part de la Fox qui sort le film de Alejandro Gonzalez Inarritu trois jours après la cérémonie des Oscars. Vainqueur de quatres statuettes dont celles du meilleur film et du meilleur réalisateur, Birdman est désormais certain d’attirer un plus large public que celui espéré avant cela. Au vu des différentes bandes annonces et des échos venus des Etats Unis, le long métrage avait pourtant déjà tout pour séduire.

 

 

Ancienne star de la trilogie Birdman sur les grands écrans, l’acteur Riggan Thomson connait une traversée du désert depuis qu’il a refusé de tourner dans un quatrième épisode. Pour se relancer, il décide de monter une pièce de théâtre à Broadway mais personne n’attend la star d’un blockbuster sur scène et les embuches se font de plus en plus nombreuses au fur et à mesure que la Première arrive.

Impossible de ne pas penser à la propre vie de Michael Keaton qui incarne le héros de cette histoire en voyant le pitch de ce film. En effet l’acteur était lui aussi une mega star dans les années 90 qui a incarné Batman dans les deux films de Tim Burton avant de connaître une traversée du désert qui risque bien de s’achever avec son incroyable performance dans Birdman. Récompensé du Golden Globe du meilleur acteur dans une comédie, Michael Keaton est passé à coté de l’Oscar qu’il aurait amplement mérité. 

Birdman

C’est un long métrage complétement fou que nous propose cette année Alejandro Gonzalez Inarritu, le réalisateur de Babel et 21 Grammes. Pour ce nouveau projet il a choisi de le tourner entièrement en plan séquence sans aucune coupe pendant tout le film. Bien sur il y a forcement eu des coupes quelques part mais celle ci sont quasiement invisibles à l’écran. La caméra virevolte entre les acteurs et les décors en donnant vraiment l’impression de ne s’être jamais arrêter.

Autre originalité de Birdman, sa bande originale est composé quasiment exclusivement de solos de batterie joué par Antonio Sanchez. Des breaks jazzy qui reflètent la tempête sous le crane de Riggan Thompson et qui soulignent bien ses émotions. Il est en plus en permanence harcelé par la voix grave de Birdman qui regrette l’époque où ils étaient célèbre. Une voix qui rappelle celle de Rorschach dans Watchmen. Les scènes où le personnage perd totalement pied sont les plus mémorables.

Birdman

Avec Birdman, Alejandro Gonzalez Innarritu attaque ouvertement les grands studios obsédés par les films de super héros au point de ne sortir quasiment plus que cela. Ce qui est amusant c’est que pour arriver à ses fins il n’a pas hésité à embaucher trois comédiens issus de ces blockbusters. En plus de Michael Keaton on retrouve ici Emma Stone qui en a fini récemment avec les Spider-Man et Edward Norton qui a incarné Hulk dans le second long métrage.  Tous deux sidérants dans leur prestation, elle en fille du comédien sortant de détox et lui en acteur exhubérant qui n’a pas l’air si éloigné de ce qu’on peut entendre sur lui.

L’ensemble des acteurs de Birdman auraient tous mérités d’être récompensés pour leurs performances digne d’une troupe de thèâtre. Les plans séquences nécessitaient l’excellence à chaque instant pour ne pas faire s’écrouler l’ensemble. En plus des acteurs cités précedemment, on trouve aussi un Zach Galifianakis étonnament bien plus sage qu’à l’habitude en avocat et agent de  l’acteur, Naomi Watts qui avait tourné dans 21 Grammes et Andrea Riseborough qui joue les actrices de la pièce. En plus de leur propres doutes, elle devront aussi tenter de gérer les pétages de plombs des personnages joués par Michael Keaton et Edward Norton.

 

Birdman

 

 

MON AVIS :

5/5

Absolument incroyable, Birdman n’a volé aucune des récompenses amplement mérités par le film d’Alejandro Gonzalez Inarritu. Il aurait même mérité d’en gagner encore plus tant le long métrage  est réalisé et interprété à la perfection. Nul doute que Birdman a déjà trouvé sa place parmi les meilleurs films de cette année 2015 où il se frottera justement à de nombreux blockbusters très attendus. Ce film qui parle aussi de notoriété sera probablement reconnus pendant des annés et n’est pas prêt d’être oublié.

 

FICHE TECHNIQUE :

  •  – TITRE ORIGINAL : BIRDMAN or (THE UNEXPECTED VIRTUE OF IGNORANCE)
  •  – REALISATEUR : Alejandro Gonzalez Inarritu
  •  – AVEC : Michael Keaton, Edward Norton et Emma Stone
  •  – SCENARISTES : Alejandro Gonzalez Inarritu, Nicolas Giacobone, Alexander Dinelaris & Armando Bo
  •  – GENRE : Comédie Dramatique
  •  – DUREE : 1h59
  •  – MUSIQUEAntonio Sanchez
  •  – NATIONALITE : Américain
  •  – DISTRIBUTEUR : Twentieth Century Fox France
  •  – SITE OFFICIELhttp://www.birdmanthemovie.com/
  •  – DATE DE SORTIE : 25 Février 2015

 

 

A LIRE AUSSI :