Critique Ciné : CINQUANTE NUANCES DE GREY de Sam Taylor-Johnson

CritiqueCiné2014


Cinquante Nuances De Grey

Signe que le moeurs évoluent, les sorties ciné pour cette Saint Valentin 2015 nous laisse le choix entre la comédie Toute Première Fois sur un homosexuel qui tombe amoureux d’une femme ou bien une histoire de relation sado-maso, le célèbre Cinquante Nuances de Grey adapté du best-seller de E.L. James. Un film très attendu des ménagères de plus de cinquante ans mais surtout aussi de jeunes femmes s’identifiant au personnage d’Anastasia Steele et déjà conquises par le charme de l’intrigant Christian Grey.

INTERDIT AUX MOINS DE 12 ANS

Pour rendre service à sa colocataire, Anastasia accepte de la remplacer pour interviewer l’homme d’affaire Christian Grey. Intimidée, la jeune femme commet boulette sur boulette mais Christian ne peut s’empêcher de trouver sa maladresse extrêmement attirante. Pourtant il sait au fond de lui qu’Anastasia n’est pas pour lui car il ne s’est jamais laissé aller à une véritable histoire d’amour, préférant des pratiques qui sortent du commun.

Tiré d’une trilogie vendue à des millions d’exemplaires à travers le monde, Cinquante Nuances de Grey était à l’origine une fan fiction de Twilight écrite pour le web par E.L. James et qui comme toute histoire du genre rendait plus crues les relations entre Bella et son vampire Edward. Avant d’être publiée, la romancière a du changer les personnages de son histoire et arranger son intrigue. Décrit comme de la littérature pornographique pour mamans, le livre a également séduit toutes les jeunes fans de littérature romantique en manque depuis la fin de la saga Twilight.

Cinquante Nuances De Grey

On sent encore clairement l’influence de l’oeuvre de Stephenie Meyer dans l’adaptation cinématographique de Cinquante Nuances de Grey. Même si Christian Grey n’a plus rien d’un vampire, il lui reste une grande famille un peu trop sympathique à l’image de la famille CullenAnastasia Steele reste en revanche encore très proche de Bella. Toutes deux sont encore étudiantes, timides, maladroites et conduisent une voiture pourrie. Les premiers jours de leur relation sont aussi très similaires à la différence que la réalisatrice Sam Taylor-Johnson a glissé un peu d’humour en douce comme David Slade l’avait fait dans le troisième Twilight dans un jeu du chat et de la souris alors que Christian rame pour tenter de faire comprendre à Anastasia son attrait pour elle.

Curieusement le film perd tout son humour lorsque la relation entre Anastasia et Christian se concrétise. C’est désormais au dépend du film que l’on se moquera des incontournables clichés de ce genre de récit. Genre la jeune vierge qui jouie dès qu’on l’effleure ou je joue un morceau triste au piano après l’amour ou bien encore  je suis triste et en colère alors il y a un orage dehors.  Il est assez difficile en tout cas de comprendre l’engouement autour de cette histoire donnant une piètre image de la femme prête à être humiliée dans certaines limites pour aider un homme au passé compliqué. Pour une histoire revendiquée comme érotique, il n’y a en tout pas plus de vingt minutes de sexe sur un film de deux heures. L’intrigue du film se traîne en longueur et il faudra attendre au moins 40 minutes pour que le film passe la seconde et dénude enfin ses personnages.

Cinquante Nuances De Grey

Des scènes de sexe qui restent cependant très pudiques car on ne voit aucun plan frontal de sexe en dehors de quelques poils. Les pratiques de Christian Grey rendent ces scènes assez insupportables rappelant en beaucoup plus soft des films comme Hostel ou Martyrs. On a du mal à supporter de voir Anastasia se faire maltraiter ou même accepter de se prêter à ce genre de pratique qui pourraient tourner à la violence conjugale. On comprend bien que la jeune femme accepte ce genre de pratiques pour tenter de faire comprendre à Christian qu’il y a d’autre moyens de faire l’amour mais cela n’enlève rien à leur violence. Sam Taylor-Johnson édulcore là aussi ses jeux sexuels, les martinets et autres sévices ne laissant jamais une marque sur le corps d’Anastasia.

Avec le succès du livre, les fans s’étaient depuis longtemps imaginé le casting parfait. On a longtemps cru qu’Emma Watson incarnerait Anastasia mais cette histoire tout de même osée à fait fuir les actrices les plus célèbres. C’est finalement Dakota Johnson vue dans The Social Network qui a eu le courage d’accepter ce rôle qui pourrait rendre le reste de sa carrière plutôt difficile. Tout à fait craquante en étudiante timide, la comédienne paie de sa personne et se dévoile quasiment intégralement pour les scènes de sexe. Plus en tout cas que Jamie Dornan qui se montrera bien moins souvent dénudé au dessous de la ceinture. Un comble pour un film destiné avant tout à un public féminin. Lorsqu’il est habillé le comédien vu dans la série Once Upon A Time, n’est pas des plus charismatique pour incarner cet intrigant homme d’affaires qui fait craquer toutes les femmes. Une bonne vengeance pour les petits amis traînés de force pour voir le film et qui pourront au moins se rincer l’œil sur le corps de Dakota Johnson.

Cinquante Nuances De Grey

MON AVIS :

2/5

Moins catastrophique que ce que l’on pouvait craindre, cette adaptation de Cinquante Nuances De Grey édulcore tout de même beaucoup le roman de E.L. James tentant de transformer un livre érotique en véritable romance. Une bluette qui prend tellement son temps pour se développer que l’on a déjà compris ce qu’il pourrait se passer dans les prochains films même sans avoir lu les romans. Le pire est que long métrage s’achève quasiment comme un épisode de série télé alors que les suites ne sont même pas encore sures de sortir au ciné.

FICHE TECHNIQUE :

  •  – TITRE ORIGINAL : Fifty Shades Of Grey
  •  – REALISATEUR : Sam Taylor-Johnson
  •  – AVEC : Jamie Dornan, Dakota Johnson & Eloise Mumford
  •  – SCENARISTE : Kelly Marcel
  •  – GENRE : Erotique / Romance
  •  – DUREE : 2h05
  •  – MUSIQUE : Danny Elfman
  •  – NATIONALITE : Américain
  •  – DISTRIBUTEUR : Universal Pictures International France
  •  – SITE OFFICIELhttp://www.cinquantenuancesdegrey-lefilm.fr/
  •  – DATE DE SORTIE : 11 Février 2015

A LIRE AUSSI :