Critique Ciné : DELIVRE-NOUS DU MAL de Scott Derrickson

CritiqueCiné2014

 http://nsm08.casimages.com/img/2014/09/05/14090502222617742612501145.jpg

Nouvelle histoire vraie et nouvelle histoire d’exorcisme pour le réalisateur Scott Derrickson qui après avoir été remarqué avec L’Exorcisme d’Emily Rose en 2005 renoue avec le genre avec Délivre-Nous Du Mal. Un thriller horrifique qui s’inspirerait d’événements qui se sont réellement déroulés.

INTERDIT AUX MOINS DE 12 ANS

Ralph Sarchie est un flic New Yorkais qui possède une sorte de « radar » pour dénicher les affaires les plus palpitantes mais aussi généralement les plus difficiles. La dernière en date est pour le moins inhabituelle puisqu’elle relie trois affaires en une de personnes qui semblent être subitement devenu fous. Au fil des investigations, l’inspecteur au début réticent va devoir se faire à l’idée que des événements démoniaques sont en cause. Si il veut résoudre cette affaire, il va devoir s’associer à un prêtre aux méthodes peu conventionnels.

Surfant sur le succès de Conjuring : Les Dossier Warren, le producteur Jerry Bruckheimer flaire le bon coup en faisant l’acquisition des droits du livre de Ralph Sarchie. Ce flic New Yorkais existe pour de vrai et a bel et bien lâché son métier pour devenir démonologiste. En cas de succès au box office, nous pouvons être sur que le producteur n’hésitera donc pas à sortir une autre affaire des mémoires de son livre autobiographique Beware The Night.

 http://nsm08.casimages.com/img/2014/09/05/14090502225617742612501148.jpg

Délivre-Nous Du Mal commence comme un thriller très classique vaguement inspiré de Seven. Une image sombre, de nombreuses scènes sous la pluie nous mettent dans l’ambiance. Ancien enfant de choeur, Ralph Sarchie a depuis longtemps perdu la foi et se refuse dans un premier temps à croire à un cas de possession démoniaques. L’histoire prend vraiment son temps pour sombrer réellement dans l’horreur mais Scott Derrickson maintient tout de même une certaine tension grâce à des « jump scares » bien placés.

Scott Derrickson retrouve ici le même équilibre entre réalité et fantastique que dans son second film L’Exorcisme D’Emily Rose à la différence que les scènes de procès de ce film sont ici remplacés par une enquête policière plus palpitante. Comme dans tout bon film d’exorcisme qui se respecte l’influence flagrante reste le film culte de William Friedkin. Même genre de maquillage mais un style plus nerveux pour la grande scène d’exorcisme qui sert de climax au long métrage.

 http://nsm08.casimages.com/img/2014/09/05/14090502225317742612501147.jpg

Révélé par le premier Hulk, Eric Bana a déjà joué pratiquement dans tous les registres  mais c’est la première fois qu’il joue dans un film d’horreur. C’est lui qui incarne le héros de cette éventuelle franchise. Un flic qui même face aux forces démoniaques ne semble jamais vraiment effrayé tout simplement parce qu’il n’y croit pas. Au début il fait équipe avec Joel McHale, un des héros de la série Community, qui joue ici un flic qui préfère les couteaux aux flingues. Mais face aux événements, il doit s’associer à Edgar Ramirez qui joue ici un prêtre pas vraiment conventionnel. Olivia Munn joue la femme délaissée de Ralph Sarchie qui a bien du mal à oublier ses dossiers une fois rentré à la maison.

En grand fan des Doors, le réalisateur a eu l’idée de truffer son nouveau film de plusieurs chanson du groupe de Jim Morrisson. Il profite que le film parle de portes pour glisser paroles de chansons ou des extraits sur plusieurs moments de frissons. Si ces titres n’ont jamais été composé dans ce but, il faut reconnaître que cela fonctionne plutôt bien et qu’il est toujours bon de réécouter ces classiques.

 

http://nsm08.casimages.com/img/2014/09/05/14090502225217742612501146.jpg

MON AVIS

3/5

 Après Sinister, le réalisateur Scott Derrickson prouve qu’il est bien plus convaincant dans l’horreur que dans la science fiction. Bien supérieur à son remake de Le Jour Où La Terre S’Arrêta, Délivre-Nous Du Mal est un mélange très efficace de Seven, L’Exorciste et Conjuring. Quoi qu’un peu lent à démarrer, ce film, on a aura souvent l’occasion de sursauter dans son fauteuil et c’est bien ce que l’on demande à ce genre de long métrage.

 

FICHE TECHNIQUE :

  •  – TITRE ORIGINAL : Deliver Us From Evil
  •  – REALISATEUR : Scott Derrickson
  •  – AVEC : Eric Bana, Edgar Ramirez & Olivia Munn
  •  – SCENARISTES : Scott Derrickson & Paul Harris Boardman
  •  – GENRE : Thriller, Horreur
  •  – DUREE : 1h59
  •  – MUSIQUEChristopher Young
  •  – SITE OFFICIEL
  •  – DATE DE SORTIE : 03 septembre 2014

A LIRE AUSSI :