Critique Ciné: GALLOWS de Travis Cluff & Chris Lofing

 

 

Gallows

 

L’été est toujours propice à la sortie de films d’horreur. Après Poltergeist, Unfriended et Insidious 3, Gallows est le quatrième film du genre à sortir sur nos écrans depuis la fin juin et le troisième produit par le désormais incontournable Jason Blum. En cette fin juillet, il nous propose déjà de retourner au lycée pour un nouveau film en found footage clairement destiné principalement à un public d’adolescents.

 

INTERDIT AUX MOINS DE 12 ANS

 

Il y a vingt ans des lycéens montaient une production de la pièce The Gallows dont la représentation avait fini en drame avec la mort sur scène de son acteur principal. Vingt ans plus tard, la nouvelle génération de lycéens souhaite exorciser cette tragédie en rejouant la pièce. Mais à la veille de la représentation se réveille un esprit bien décidé à se venger.

Lorsqu’on voit un film en Found Footage, on a souvent tendance à penser qu’on pourrait faire la même chose avec son caméscope. Si cela n’est bien souvent qu’une illusion comme sur Cloverfield ou même le nullissime Black Storm qui utilise de gros effets spéciaux, cela est cette fois ci tout à fait possible puisque les réalisateurs Travis Cluff et Chris Loffing ne sont que deux amateurs qui avaient fait leur fausse bande annonce avec beaucoup de système D. Le film reprend la majorité des scènes de leur petite production qu’ils ont rallongé avec la même équipe pour en faire un film d’à peine 1h15.

Gallows

Le premier gros problème de Gallows est que la caméra est tenue par un personnage absolument exécrable. Un idiot complet qui ne fait que descendre les initiatives créatrices de ses camarades et qu’on ne pourra que détester pour son comportement général tout le long du film. D’autre part, le fait qu’il filme tout et n’importe quoi sous prétexte qu’il filme les coulisses de la pièce ne tient absolument pas la route mais sans cela il n’y aurait pas de film !

Le second gros problème du film, c’est qu’il ne fait absolument pas peur. Les deux apprentis réalisateurs n’arrivent pas avec leurs images et l’enfilage de clichés déjà vus ailleurs à susciter le moindre frisson. Pas la moindre goutte de sang ni le moindre effet gore à se mettre sous la dent en dehors d’une marque de pendaison particulièrement ratée. Du coup c’est uniquement en jouant avec le volume qu’ils arrivent à faire sursauter les spectateurs sur des Jumpscare totalement artificiels et souvent mal placés. On se retrouve bêtement à sursauter d’un réflexe tout à fait naturel qui aurait fonctionner même si il n’y avait rien du tout à l’écran. Ils sont tellement prévisibles qu’on peut presque compter les secondes avant qu’ils n’arrivent comme entre l’éclair et le tonnerre.

Gallows

Comme d’habitude dans ce genre de productions, les acteurs sont absolument inconnus. Deux garçons Ryan Shoos et Reese Mishlker ainsi que deux filles Pfeifer Brown et Cassidy Gifford qui ont gardés leurs véritables prénoms dans le film peut être sous peine de ne pas en retenir un autre. Ils passent leur temps à crier ou chouiner et sont tous particulièrement énervants au point qu’on est bien content de voir ce qui leur arrive.

L’avantage des films en Found Footage, c’est que leur production ne coûte quasiment rien mais peuvent souvent rapporter gros comme l’ont prouvé les succès du Projet Blair Witch ou plus récemment de la saga Paranormal Activity. Pour Gallows, Jason Blum a flairer le bon coup en acceptant de produire à moindre frais le film de Cluff et Loffing à partir de leur fausse bande annonce. Sans même se soucier de la qualité du film, le producteur sait maintenant parfaitement comment vendre ce genre de productions fauchés à un public d’ados en faisant monter le buzz sur internet. Ils ont même étés jusqu’à poster sur YouTube de faux extraits flippants qui ne sont même pas dans le film !

 

Gallows

 

 

MON AVIS :

 0/5 

Avec tous ces films en Found Footage aussi nuls les uns que les autres, on va finir par maudire Les réalisateurs du Projet Blair Witch et de Paranormal Activity qui sont en partie responsable du naufrage du genre horrifique ces dernières années. Alors qu’ils voulaient soi disant rendre hommage aux grands classiques de l’horreur des années 80 Travis Cluff et Chris Loffing signent certainement le pire film d’horreur sorti au cinéma ces dernières années. Ni gore, ni effrayant, le film ne pourra convaincre que des gamins de 12 ans qui n’auront rien vu avant. Ils comprendront vite à leur tour qu’ils se sont bien fait avoir lorsqu’ils verront ce qu’est un vrai film d’horreur.

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : The Gallows
  • RÉALISATEURS : Travis Cluff & Chris Lofing
  • AVEC : Reese Mishler, Pfeifer Brown & Ryan Shoos
  • SCÉNARISTES : Travis Cluff & Chris Lofing
  • MUSIQUE : Zach Lemmon
  • GENRE : Horreur
  • DUREE : 1h15
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEUR : Warner Bros France
  • SITE OFFICIEL : http://thegallowsmovie.com/
  • DATE DE SORTIE : 22 juillet 2015

 

 

A LIRE AUSSI :