Critique Ciné : LA RAGE AU VENTRE d’Antoine Fuqua


 

La Rage Au Ventre

 

Antoine Fuqua n’aura pas traîné pour sortir un nouveau film ! Neuf mois à peine après l’adaptation de la série Equalizer, le voici à la tête du film de boxe La Rage Au Ventre. Plus habitué aux films d’action et aux polars, il se frotte cette fois au drame avec ce nouveau film qui aura la lourde tâche de passer après la saga des Rocky et le cultissime Raging Bull. Mais y a t’il encore moyene d’innover dans le genre ?

 

 

 

Quatre fois champion du monde de boxe, Billy Hope voit son rêve américain s’écrouler lorsque sa femme décède accidentellement lors d’une altercation avec un boxer rival. Rapidement ruiné, il perd sa maison et la garde de sa fille. Pour la récupérer, c’est un tout autre combat qu’il va devoir mener, celui pour la vie.

La Rage Au Ventre avait été initialement été écrit pour le rappeur Eminem comme une sorte de suite au long métrage 8 Miles qui avait révélé ses talents d’acteur. Peut être pas assez bankable ces derniers temps, ce projet a été modifié pour être confié à un nouveau comédien. C’est finalement un Jack Gyllenhaal totalement métamorphosé qui a enfilé les gants de Billy Hope.

La Rage Au Ventre

Alors que Sylvester Stallone s’accroche encore à la franchise Rocky en lançant un spin off sur le fils d’Apollo Creed, le réalisateur Antoine Fuqua lui coupe un peu l’herbe sous le pied avec La Rage Au Ventre. Le film fait énormément penser à cette saga culte en mélangeant une nouvelle fois sport et drame mais réussi largement là où Stallone s’est planté avec les laborieux Rocky V et Rocky Balboa.

En grand spécialiste de l’action, Antoine Fuqua donne aux scènes de combat une intensité jamais atteinte jusque là dans un film de boxe. On a vraiment l’impression d’être sur le ring et de vivre vraiment le match. Le réalisateur va même jusqu’à utiliser une vue subjective par les yeux de Billy Hope absolument géniale qui nous met littéralement dans la peau du boxer. Nul doute qu’avec de telles scènes, La Rage Au Ventre va devenir le nouveau mètre étalon du film de boxe.

La Rage Au Ventre

Ecrit par Kurt Sutter, producteur et acteur des séries Sons Of Anarchy et The Shield, l’histoire de La Rage Au Ventre est aussi très émouvante. On sera très souvent au bord des larmes devant le drame vécu par le champion et la détresse de sa petite fille. Une histoire que l’on dit inspiré du passage à vide qu’à connu Eminem ces dernières années. C’est à se demander si Michael Youn ne s’en était pas inspiré aussi puisque la trame ressemble beaucoup aussi à celle de Fatal, l’humour en moins.

Si Jack Gyllenhaal ne décroche pas un Oscar pour cette prestation, ce n’est à plus rien y comprendre ! Il est ici tout bonnement magistral, encore plus impressionnant que dans son précédent film Night Call dans cette performance à la fois très physique mais aussi très intérieure. Même si elle n’est là que très peu de temps Rachel McAdams est aussi remarquable mais surtout plus sexy que jamais dans le rôle de son épouse. Il ne faut pas oublier Forest Whitaker toujours fidèle à lui même dans le rôle de l’entraîneur. Au final le seul rappeur du film est Curtis « 50 Cent » Jackson qui tient le rôle du manager de Billy Hope.

 

La Rage Au Ventre

 

 

MON AVIS :

 4/5 

On pensait avoir tout vu en matière de film de boxe et surtout le meilleur, pourtant Antoine Fuqua arrive à nous scotcher avec ce long métrage qui mélange des scènes d’émotions vraiment intenses à des scènes de combat mémorables. Même si son histoire n’a rien de franchement originale, La Rage Au Ventre devrait sans problème rejoindre Raging Bull et les premiers Rocky au panthéon du genre pour le talent de son réalisateur et l’énorme prestation de Jake Gyllenhaal. On ne filmera certainement plus jamais la boxe autrement après ce film.

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : Southpaw
  • RÉALISATEUR : Antoine Fuqua
  • AVEC : Jake Gyllenhaal, Rachel McAdams & Forest Whitaker
  • SCÉNARISTE : Kurt Sutter
  • MUSIQUE : James Horner
  • GENRE : Sports / Drame
  • DURÉE : 2h03
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEUR : SND
  • SITE OFFICIEL : http://southpawfilm.com/
  • DATE DE SORTIE : 22 juillet 2015

 

A LIRE AUSSI :