Critique Ciné : MAPS TO THE STARS de David Cronenberg

CritiqueCiné2014Cannes

 http://nsm08.casimages.com/img/2014/05/25/14052502362517207912263867.jpg

Deux ans après Cosmopolis, David Cronenberg revient sur la Croisette pour son nouveau film Maps To The Stars. A l’image de Paul Shradder avec The Canyons, le réalisateur vient à son tour pointer du doigt l’hypocrisie des relations dans le cinéma dans un drame familial regroupant toutes les facettes de sa filmographie.

 

INTERDIT AUX MOINS DE 12 ANS

 

Après plusieurs années passées en hôpital psychiatrique, Agatha revient à Los Angeles où elle décroche un job d’assistante pour l’actrice Havana Segrand. Pour sa famille l’annonce de son retour est un véritable séisme, tous craignent de revoir celle qui avait failli tuer son frère dans l’incendie de leur villa. De son coté Havana Segrand tente l’impossible pour obtenir le rôle que tenait autrefois sa mère dans un remake du film qui avait fait sa gloire.

Maps To The Stars et The Canyons partagent en fait plusieurs points communs. Outre le fait de parler tous les deux des travers d’Hollywood, les deux longs métrages ont eu aussi beaucoup de mal à trouver le financement nécessaire pour leur tournage. Une preuve supplémentaire qu’il ne suffit plus d’être un réalisateur réputé pour arriver à monter un film, il faut désormais être certain de sa rentabilité. Il aura fallu huit ans à David Cronenberg pour adapter le scénario de Bruce Wagner et réussir à le monter.

http://nsm08.casimages.com/img/2014/05/25/14052502360517207912263864.jpg

Il y a deux têtes d’affiche dans Maps To The Stars, deux histoires parallèles qui se mélangent. Celle d’une actrice sur le déclin toujours à la recherche du rôle de sa vie et celle d’Agatha Weiss, typique gamine d’Hollywood massacrée par une éducation laxiste qui l’a transformé en une menace pour ses proches. David Cronenberg utilise ces deux personnages pour souligner la déchéance d’Hollywood qui ne mise plus que sur le politiquement correct et met aux placards les acteurs qui vieillissent.

Très bavard, Maps To The Stars ressemble beaucoup aux livres de Bret Easton Ellis : Argent, drogues, sexe et conflits familiaux sont des thèmes récurrents d’une majorité de ces livres. De même que le « name dropping » permanent qui mélange ici acteurs réels comme Carrie Fisher dans son propre rôle et acteurs imaginés. Le film est aussi du 100% Cronenberg même ce n’est pas lui qu’il l’a écrit. On y retrouve des scènes choquantes par leur violence, sulfureuse par certains points et flirtant avec le fantastique avec l’apparition de fantômes, symbole des démons intérieurs des personnages.

http://nsm08.casimages.com/img/2014/05/25/14052502361817207912263866.jpg

David Cronenberg ne ménage pas ses acteurs dans ce nouveau long métrage ; Julianne Moore n’est vraiment pas mise en valeur pour jouer l’actrice vieillissante. L’actrice s’y montre entière, jouant avec son image et n’hésite pas à se dévoiler entièrement. La jeune Mia Wasikowska joue Agatha, la jeune pyromane en partie défigurée. John Cusak sorte de gourou pour actrices s’est sacrement amoché à coup de botox qui fige toute expression sur son visage.

Le réalisateur remet Robert Pattinson à nouveau dans une limousine mais cette fois ci au volant dans le rôle d’un apprenti acteur. Autre transfuge de Cosmopolis, Sarah Gadon joue le fantôme de la mère du personnage joué par Julianne Moore. Un rôle d’actrice au sommet de la gloire proche de celui qu’elle tenait dans AntiViral du fiston Cronenberg. Le jeune Evan Bird qui joue le frère d’Agatha est une véritable révélation, très bon dans son rôle d’enfant pourri parfaitement détestable.

http://nsm08.casimages.com/img/2014/05/25/14052502361217207912263865.jpg

MON AVIS

3/5

Maps To The Stars est un film vraiment surprenant. Parfois un peu long et bavard, il surprend régulièrement par des scènes chocs qui suscitent un intêrèt permanent. Un sans faute dans la direction d’acteurs dont la plupart joue des personnages souvent antipathiques mais aussi intrigants qui soulignent la richesse de cette histoire. Les fans de David Cronenberg seront certainement comblés.

 

FICHE TECHNIQUE :

 – REALISATEUR : David Cronenberg

 – AVEC : Mia Wasikowska, Julianne Moore & Robert Pattinson

 – SCENARISTE : Bruce Wagner

 – GENRE : Drame

 – DUREE : 1h51

 – MUSIQUE : Howard Shore

 – SITE OFFICIELhttp://mapstothestarsfilm.com/

 – DATE DE SORTIE : 21 mai 2014

A LIRE AUSSI :

 – la critique de THE CANYONShttp://xav-b.over-blog.com/article-123073961.html

 – la critique de COSMOPOLIShttp://xav-b.over-blog.com/article-105817277.html

 – la critique de A DANGEROUS METHODhttp://xav-b.over-blog.com/article-96099206.html

 – la critique de LES PROMESSES DE L’OMBREhttp://xav-b.over-blog.com/article-13779469.html

 – la critique de HISTORY OF VIOLENCEhttp://xav-b.over-blog.com/article-1134121.html

 – la critique de STOKER avec Mia Wasikowskahttp://xav-b.over-blog.com/article-117532993.html