Critique Ciné : NOS FUTURS de Rémy Bezançon


 

Nos Futurs

 

En regardant la filmographie de Rémy Bezançon, on ne s’attend certainement pas à le voir à la tête d’une comédie délirante et pourtant les bandes annonces de Nos Futurs et son casting laissent à penser que nous pourrions avoir affaire à la meilleure comédie française de cet été. Ceci n’est pourtant que poudre aux yeux orchestré par une équipe marketing bien décidée à tromper le public. Attention aux spoilers car la vérité va éclater.

 

 

 

Yann Kerbec a tout pour être heureux dans la vie, il est président d’une entreprise d’assurances et a une très jolie femme. Pourtant, il ressent en lui un grand vide sur lequel il n’arrive pas à mettre de mots. Pour lui faire une surprise pour son anniversaire, sa femme ressort des photos de son enfance qui donnent envie à Yann de rappeler son ancien ami Thomas avec qui il était inséparable au lycée. Pour fêter leurs retrouvailles, les deux amis décident d’organiser une grande fête avec tous leurs anciens camarades.

Après son dernier film Un Heureux Événement, le réalisateur Rémy Bezançon a voulu écrire une véritable comédie bien plus légère sur l’amitié. Le problème, c’est qu’il n’y arrive pas. Pour chacune des scènes drôles du film, le réalisateur et scénariste ne peut s’empêcher de la plomber avec une scène dramatique qui tombe comme un cheveu sur la soupe pour plomber l’ambiance.

Nos Futurs

Rapidement, on comprend que Nos Futurs n’est pas la comédie délirante que l’on s’attendait à découvrir. La faute certainement au distributeur Gaumont qui a bien caché dans les différentes bandes annonces que le film était en réalité plus dramatique qu’il y parait. A vrai dire, si vous avez vu les différents teasers et bandes annonces, alors vous avez quasiment vu tout ce qu’il y avait de drôle dans ce long métrage.

Il n’y avait que les fans inconditionnels de Rémy Bezançon qui pouvaient s’attendre à cela et peut être même le souhaiter. Le spectateur lambda attiré par le casting alléchant et les différents extraits, lui, en est pour son argent et n’est pas au bout de ses surprises. En effet déjà mené en bateau par le distributeur, il se prendra une seconde claque avec le twist final qui rejette complètement tout l’aspect comique en révélant le traumatisme du personnage principal qui planait au dessus du personnage principal et envoie totalement valser tout ce qui avait pu nous plaire ainsi que toutes nos attentes.

Nos Futurs

Bien conscient qu’il n’arriverait à faire rire personne, Rémy Bezançon s’est adjoint les services de Jean-François Halin, ex-auteur des Guignols de L’Info et co-scénaristes des films OSS 117 de Michel Hazanavicius, pour les scènes comiques. Il puise aussi dans la nouvellle génération de l’humour Canal+ la majorité de ses acteurs pour porter les scènes de comédies : Kyan Khojandi de Bref, Camille Cottin de Conasse et Laurence Arné de Working Girls a qui on dit à tous merci pour les seuls passages réussis du film. Mélanie Bernier (Les Gamins) et la trop rare Roxane Mesquida (Sheitan) complètent le casting et rivalisent de charmes pour le grand plaisir des spectateurs masculins.

Ce n’est en effet pas avec son duo principal qu’on pouvait espérer rire. Le rôle de Yann est tenu par Pierre Rochefort qui est triste à mourir même dans les scènes les plus légères. Acteur fêtiche du réalisateur, Pio Marmai est plus sympathique mais n’est pas non plus très drôle. On avait déjà pu s’en rendre compte avec la comédie Toute Première Fois sauvé la aussi par ses seconds rôles avec encore Camille Cottin. Déjà pas crédible en couple homosexuel, son amitié avec Thomas ne transparaît franchement pas dans la relation entre les deux acteurs. On est bien loin des « Bromances » américaines à succès comme par exemple I Love You Man. Dans un registre semblable, Michel Gondry a bien mieux réussi son histoire d’amitié dans Microbe et Gasoil qui est de loin LE film français à voir en ce moment.

 

Nos Futurs

 

 

 

MON AVIS :

 0/5 

On peut tromper une fois, mille personne mais on ne peut tromper mille fois, une personne. Un dicton qui nous restera en tête lorsqu’il sera temps de découvrir le prochain film de Rémy Bezançon. Vu le sentiment d’arnaque ressenti à la vue de ce Nos Futurs, on ne se laissera plus berner par les promesses de ses prochains longs métrages. On ne sait pas trop qui blamer le plus entre la Gaumont et le réalisateur qui a laissé faire cette arnaque mais on ne s’attendait pas à ça de la part d’un distributeur qui nous a si souvent régalé avec des comédies très réussies. Nos Futurs ne pourra que satisfaire les inconditionnels de Rémy Bezançon et les spectateurs qui n’auront pas vu les bandes annonces. Pour les autres vous avez déjà vu le meilleur alors ne perdez pas votre temps.

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Rémy Bezançon
  • AVEC : Pierre Rochefort, Pio Marmai & Mélanie Bernier
  • SCÉNARISTE : Rémy Bezançon, Vanessa Portal & Jean François Halin
  • MUSIQUE : Pierre Adenot
  • DURÉE : 1h37
  • NATIONALITÉ : Français
  • DISTRIBUTEUR : Gaumont Distribution
  • SITE OFFICIEL : http://www.gaumont.fr/fr/film/Nos-futurs.html​
  • DATE DE SORTIE : 22 juillet 2015

 

 

A LIRE AUSSI :

 

 

  • alex

    Bonjour.
    A tout hasard connaissez vous la chanson que l’on entend en début de bande annonce de « nos futurs » ?
    Pour ma part j’ai bien aimé et j’aime bien les films les films de bezançon qui arrive assez bien à dépeindre des tranches de vies.
    Cordialement.

  • Xav-B

    Bonjour, non désolé je ne connais pas cette chanson. Le mieux est d’aller poser la question dans les commentaires de la bande annonce sur YouTube. Peut être que le distributeur saura vous le dire.