Critique Ciné : RÉGRESSION de Alejandro Amenabar


 

Regression

 

Le retour d’Alejandro Amenabar au fantastique avait tout pour réjouir les fans du réalisateur marqués par son film Les Autres. Pourtant il faut rapidement rétablir une vérité, Régression n’est absolument pas le thriller surnaturel vendu par les premières affiches et bandes annonces. Une nouvelle fois le spectateur est trompé par le marketing pour camoufler un long métrage qui en réalité ne vaut rien du tout.

 

– INTERDIT AUX MONS DE 12 ANS –

 

L’inspecteur Bruce Kenner est envoyé en enquête après une plainte déposée par une jeune femme qui accuse les membres de sa famille d’avoir abusé d’elle lors de rites satanistes. En arrivant sur place, il va vite avoir du mal à délier les langues des témoins. Avec l’aide d’un psychiatre il va utiliser sur eux la technique de la régression.

Regression

Dès le début du film on est immédiatement plongé au cœur de l’enquête de Bruce Kenner sans le moindre préambule. Alejandro Amenabar ne prend même pas le temps d’installer un cadre et nous présenter un tant soi peu les personnages. Au spectateur d’encaisser ce début très brut et de tenter de comprendre par lui même ce qui se passe. Si c’est comme cela que le réalisateur veut installer un mystère, on se dit déjà que le film est très mal barré.

En attendant d’y voir plus clair dans cette histoire, on s’ennuie ferme à attendre que l’histoire commence vraiment et que Bruce Kenner se décide enfin à aller rencontrer la jeune Angela. Il se passera au moins un bon quart d’heure avant de pouvoir enfin voir Emma Watson que l’on croyait rôle principal du film mais qui n’est en fait qu’un rôle très secondaire avec très peu de présence à l’écran. De plus elle passe le plus clair de son temps à chouiner, c’est comme si l’actrice n’avait pas encore su évoluer par rapport à sa prestation dans les Harry Potter. Cela explique peut être pourquoi on ne la voit pas encore très souvent dans de nouveaux rôles.

Regression

On passera le plus clair du film à suivre Ethan Hawke piétiner dans son enquête en comprenant bien plus vite que lui qu’il est clairement manipulé. Reste juste à savoir par qui ou pourquoi en suivant une après les autres des scènes strictement sans aucun intérêt. On attend désespérément l’arrivée des scènes fantastiques avant de finir par comprendre que l’on s’est fait roulé et qu’il n’y aura aucun frisson dans le film. Juste des scène de messe noires floues qui ne méritait franchement pas une interdiction aux moins de 12 ans. Ethan Hawke est clairement venu perdre son temps dans ce film. Lui qui était pourtant dans une bonne lancée avec Daybreakers, Sinister et le direct to DVD Prédestination, n’a ici rien à défendre dans ce rôle de détective facilement bernable.

Toujours inspiré par M. Night Shyamalan, Alejandro Amenabar prend tout son temps pour dérouler son intrigue en semant régulièrement des indices qui nous feront comprendre ce qui arrive dans cette communauté. Trop bavard pour ne rien dire on fini tout de même par jeter l’éponge tellement notre ennui est profond. Sur un même thème de sectes satanistes aux Etats Unis, on sera largement en droit de préférer Dark Places avec Charlize Theron qui ne cachait pas au moins son coté polar sous des aspects fantastiques.

 

Regression

 

 

MON AVIS :

 0/5 

Plus qu’ennuyeux, on peut carrément dire que le film de Alejandro Amenabar est chiant du début à la fin. On n’entrera jamais dans cette intrigue faute de prendre en empathie ses protagonistes. Il faut dire que l’on s’attendait tellement à frissonner devant une histoire inquiétante proche de l’horreur que de se rendre compte que nous sommes dans un simple polar qui se prend trop au sérieux nous décevra très rapidement. Ce n’est pas la révélation finale qui nous surprendra tant on s’y attend par avance. A trop vouloir copier M. Night ShyamalanAlejandro Amenabar est en train lui aussi de sombrer dans la médiocrité.

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Alejandro Amenabar
  • AVEC : Ethan Hawke, Emma Watson et David Thewlis
  • SCÉNARISTE : Alejandro Amenabar
  • MUSIQUE : Roque Banos
  • GENRE : Thriller
  • DURÉE : 1h47
  • NATIONALITÉ : Espagnol, Canadien
  • DISTRIBUTEUR : Metropolitan Filmexport
  • SITE OFFICIEL : http://www.metrofilms.com/regression.html
  • DATE DE SORTIE : 28 octobre 2015

 

 

A LIRE AUSSI :

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *