Critique Ciné : SAN ANDREAS de Brad Peyton

 

San Andreas

 

A chaque saison estivale son film catastrophe. Après les tornades de Black Storm l’année dernière, Warner Bros a choisi cette année de détruire une bonne partie de la côte ouest des Etats Unis dans San Andreas. Dwayne « The Rock » Johnson arrivera t’il à empêcher la catastrophe ? Pas si sur…

 

 

Un séisme d’une amplitude supérieure à 9 sur l’échelle de Richter vient de s’abattre sur San Francisco. Ray, un secouriste en hélicoptère, vole au secours de son ex-femme et de sa fille au péril de sa vie. ils ne se doutent pas encore que le pire reste à venir…

Le film San Andreas est basé sur une histoire vraie…ou presque. La côte Ouest des Etats Unis est effectivement dans la crainte d’un fort séisme qui arrivera un jour ou l’autre. Le dernier incident de ce genre est arrivé à San Francisco en 1906 et doit se reproduire environ tous les cent ans. Cela fait neuf ans que les habitants de la ville se préparent comme ils peuvent à l’inévitable. Un séisme cependant beaucoup moins important que celui du long métrage mais qui pourrait tout de même faire pas mal de dégâts.

San Andreas

Dans la lignée de 2012 et de Le Jour D’Après, San Andreas voudrait devenir la nouvelle référence du film de destruction massive. Il est réalisé par Brad Peyton spécialiste de suites de films qui n’en avaient pas besoin comme Voyage Au Centre De La Terre 2 et Comme Chats Et Chiens 2. On s’en doute par avance, San Andreas n’est pas le film intello de la semaine mais plutôt un grand divertissement pour amateurs d’images spectaculaires et de ce coté là il n’y a franchement pas de quoi être déçus.

Scénariste de Lost et de Bates Motel, Carlton Cuse déçoit par contre sur le scénario de San Andreas qu’il noie dans un pathos dégoulinant. Au lieu de se focaliser sur la catastrophe, le film préfère se concentrer sur l’histoire d’une famille explosée suite à un drame. On apprendra progressivement ce qui s’est déroulé mais franchement ce n’est pas pour cela qu’on avait payé. De plus, San Andreas cumule les clichés au point que l’on sait presque par avance ce qu’il va se passer. Il est aussi rempli d’incohérences et d’improbabilités qui finissent rapidement par rendre ce film vraiment énervant tellement il donne l’impression de nous prendre pour des imbéciles.

San Andreas

L’ex-catcheur Dwayne « The Rock » Johnson a depuis longtemps envie de jouer les super héros au point même de vouloir chambouler le planning des films DC Comics pour avancer la sortie de Shazam où il jouera le méchant de service. On voit bien dans ses yeux qu’il a imaginé son personnage de pilote d’hélicoptère comme une sorte de Superman sauveur de l’humanité. Tout comme dans Hercule, il est en réalité à nouveau pitoyable à se prendre trop au sérieux dans une histoire qui n’en mérite pas autant. Comme Nicolas Cage, il n’y a que dans les films où il fait preuve de second degrés qu’il se montre bon (Southland Tales, No Pain No Gain)

à 28 ans, Alexandra Daddario est censée jouer la jeune fille d’à peine vingt ans de cette histoire, c’est elle la caution sexy du film comme le prouvera sa première apparition dans le film directement en bikini. Elle passera la majorité du film bouche bée et les yeux ronds à voir toutes les catastrophes lui tomber dessus. C’est certainement par copinage avec Dwayne Johnson que Carla Cugino a rafflé le rôle de sa femme dans le film totalement insipide. On aura franchement de la peine pour Paul Giamatti en sismologue qui débite des âneries pendant deux heures ou bien encore Ioan Gruffudd, ex-Mr Fantastic tombé bien bas.

 

San Andreas

 

 

MON AVIS :

 1/5 

On se doutait par avance un peu ce qui nous attendait avec San Andreas qui rivalise de bêtises avec les films catastroph(iqu)es de Roland Emmerich. Un long métrage clairement avant tout destiné à un public d’américains décérébrés et bouffeur de pop-corn qui prendront certainement le film pour un documentaire. Si vous avez le malheur de laisser le cerveau branché, San Andreas tournera rapidement au calvaire. Un peu plus de second degrès aurait été franchement le bienvenu pour faire passer la pillule de cette histoire totalement idiote. Si vous voulez voir des scènes spectaculaires mieux vaut se tourner vers Avengers 2 ou Mad Max : Fury Road.

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Brad Peyton
  • AVEC : Dwayne Johnson, Carla Cugino & Alexandra Daddario
  • SCÉNARISTES : Carlton Cruse, André Fabrizio et Jeremy Passmore
  • MUSIQUE : Andrew Lockington
  • GENRE : Action / Film Catastrophe
  • DURÉE : 1h54
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEUR : Warner Bros France
  • SITE OFFICIEL : http://www.sanandreasmovie.com/
  • DATE DE SORTIE : 27 mai 2015

 

 

A LIRE AUSSI :