Critique Ciné : SPOTLIGHT de Tom McCarthy

 

Spotlight

 

Précédé par ses nombreuses nominations aux Golden Globes et aux Oscars, Spotlight suscite forcement la curiosité. En abordant un sujet aussi sensible que la pédophilie au sein de l’Eglise, le long métrage de Tom McCarthy touche forcement la corde sensible des spectateurs. Mais qu’est ce qui caractérise vraiment un film ? Est ce uniquement son sujet et son scénario ou bien le jeu des acteurs et la réalisation ? Est ce un ensemble ou l’un peut il se passer de l’autre ?

 

 

SYNOPSIS : L’équipe des journalistes d’investigation de Spotlight est chargée par leur nouveau rédacteur en chef d’enquêter sur une histoire d’enfants harcelés par des prêtres à Boston. Rapidement ces brillants reporters vont découvrir que cette sombre histoire ne date pas d’aujourd’hui et que beaucoup de gens étaient au courant sans jamais s’y opposer.

On l’a vu avec la photo du jeune migrant noyé sur la plage, il suffit que les média montre la misère d’un enfant pour tout de suite sensibiliser tous les parents du monde entier. On pourrait donc bien douter de l’honnêteté de la Warner et du réalisateur Tom McCarthy de subitement déterrer cette sombre affaire qui date de 2002. D’autant plus que le film sort à point nommé pour faire parti des candidats potentiels aux Oscars et autres cérémonies du même genre.

Spotlight

Nommé dans trois catégories aux Golden Globes, Spotlight est pourtant reparti bredouille de la cérémonie. La preuve qu’il faut plus qu’une histoire émouvante pour tout rafler mais le film de Tom McCarthy n’a malheureusement que cela à proposer. Sa réalisation très réaliste, qui ne fait que relater l’enquête sans réellement en montrer les conséquences, donne plus l’impression d’etre une reconstitution façon docu-fiction plutôt qu’un véritable long métrage. La plupart des révélations de l’enquête ont déjà été éventées dans la bande annonce et ceux qui ont suivi cette affaire à l’époque n’apprendront certainement rien de plus devant cette adaptation.

Spotlight c’est le nom de l’équipe de journalistes d’investigation du journal The Boston Globe. On suivra pas à pas leur enquête sur plusieurs mois, découvrant au fil de leurs investigations l’ampleur de cette sombre affaire. Mais là où cette histoire ne méritait pas probablement un film, c’est que cette équipe de reporters ne semblent jamais avoir eu de véritables difficultés à établir la vérité. On les voit juste insiter au téléphone ou en direct avec certains témoins clés pour obtenir des documents ou des témoignages sans jamais être inquiété. On est loin de l’histoire de Denis Robert avec Clearstream retracé dans L’Enquête qui avait pour le coup vraiment des airs de thrillers.

Spotlight

Pour son cinquième film, Tom McCarthy s’est inspiré des classiques du films politiques ou d’investigations tels que Les Hommes Du Président ou Révélations. Il reproduit le style très réalistes de ces films pour être le plus proche de la véritable histoire. Chaque acteur a rencontré le journaliste qu’il incarne pour s’imprégner de son personnage et le réalisateur n’a pas hésité à parfois faire 100 prises pour obtenir le meilleur de ses comédiens. Peut être les a t’il trop épuisé car franchement on ne ressent pas beaucoup d’émotions pour ces personnages obnubilés par leurs enquête et qui cacheront bien leurs émotions.

Après un retour brillant avec Birdman, Michael Keaton retrouve ici un rôle assez fadasse, celui du chef de l’équipe de Spotlight, vieux briscard de l’info au carnet d’adresse suffisamment épais pour se voir ouvrir toutes les portes. Celui ci qui s’en sort le mieux dans le film est Mark Ruffalo. Il joue le plus acharné des journalistes sur cette enquête et parait donc plus impliqué dans le film. Rachel McAdams joue la journaliste chargée de retrouver des témoins lorsqu’elle n’accompagne pas simplement le personnage de Michael Keaton dans ses rendez-vous. Là encore elle n’a pas grand chose à défendre.

Spotlight

 

MON AVIS

 2/5 

A trop vouloir faire dans le classicisme pour s’assurer une présence aux Oscars, Spotlight donne seulement l’impression d’effleurer son sujet. On aurait aimé plus de détails sur cette affaire, ses ramifications et les conséquences de l’article. A se focaliser uniquement sur le travail des journalistes, le réalisateur Tom McCarthy nous ennuie. On attend désespérément les rebondissements sur cette histoire en espérant que le film décolle mais on aurait aussi mieux fait de lire directement un article sur le sujet tant on a l’impression qu’il ne se passe rien dans le film. A l’exception de Mark Ruffalo qui semble vraiment impliqué, aucun des acteurs n’arrivera à nous faire vibrer. Seule la superbe bande originale signée Howard Shore arrivera à réveiller quelques émotions. Ce n’est clairement pas le film qui est impressionnant mais cette tragédie dont la majorité des coupables n’ont jamais été punis.

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Tom McCarthy
  • AVEC : Mark Ruffalo, Michael Keaton & Rachel McAdams
  • SCÉNARISTES : Josh Singer & Tom McCarthy
  • MUSIQUE : Howard Shore
  • GENRE : Drame
  • DURÉE : 2h08
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEUR : Warner Bros France
  • SITE OFFICIEL : http://spotlightthefilm.com/
  • DATE DE SORTIE : 27 janvier 2016

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *