Critique Ciné : TERMINATOR GENISYS de Alan Taylor

Terminator Genisys

 

En cette année 2014 marquée par le retour de grandes franchises cultes sur le grand écran, c’est au tour du Terminator de faire son grand come-back. Mais après le très raté Terminator 3 et une première tentative de reboot Terminator Renaissance qui n’a pas convaincu, Y a t’il encore quelque chose à espérer de cette franchise ?

 

AVERTISSEMENT

DES SCÈNES, DES PROPOS OU DES IMAGES PEUVENT HEURTER LA SENSIBILITE DES SPECTATEURS

 

Kyle Reese est envoyé depuis le futur en 1984 pour sauver Sarah Connor, la mère du futur chef de la résistance dans la guerre contre les robots. A son arrivée, il découvre avec stupeur que la jeune femme l’attendait déjà. Une nouvelle dimension temporelle a entièrement chamboulé le cours des événements mais la menace de Skynet est toujours là et sa nouvelle arme pourrait être radical dans cette guerre entre les humains et les machines.

Avec le retour d’Arnold Schwarzenegger au cinéma après ses deux mandats de Gouverneur de Californie, l’occasion était trop belle pour les producteurs de Terminator de mettre en route un nouvel épisode de la saga. C’est avec une nouvelle idée de trilogie accompagnée par une série télé et un jeu vidéo que la franchise renaît à nouveau de ses cendres pour un film réalisé par Alan Taylor (Thor Le Monde Des Ténèbres, Game Of Thrones) qui tient autant du reboot que de la suite en reproduisant à l’identique des scènes phares de la saga et en truffant de petites références le reste du long métrage.

Terminator Genisys

Mieux vaut en effet avoir bien en tête les événements des précédents films et tout particulièrement des deux premiers pour comprendre le scénario de ce Terminator Genisys. Le film commence comme une sorte de remake du premier film qui prend plus de temps pour nous montrer comment Kyle Reese est arrivé en 1984. C’est à partir de ce moment que le film surprendra les fans en bousculant l’histoire que l’on connait tous. Le plus gros de l’histoire se déroulera ici en 2017 permettant au film de profiter de notre addiction aux smartphones et autres tablettes pour donner une nouvelle occasion à Skynet de menacer notre espèce.

Mort et re-mort à chaque film, le nouveau T-800 toujours joué par Arnold Schwarzenegger provient cette fois d’un passé inédit où il est devenu le protecteur de Sarah Connor depuis ses neuf ans. Si il reste encore une grosse zone d’ombre a éclairer dans les prochains épisodes de la trilogie pour savoir qui est comment il a été envoyé ici, on s’étonnera surtout de cette scène de flashback qui rappelle furieusement le film Commando. comme si il s’agissait d’un clin d’œil à cet autre film culte à destination des fans.

Terminator Genisys

Depuis, le T-800 est devenu comme un père de substitution pour Sarah Connor. Vrai fausse bonne idée, ce Terminator « vieux mais pas obsolète » pose de très nombreux problèmes au film d’Alan Taylor. D’impitoyable machine à tuer dans le premier film, le voici devenu papa poule qui a du mal à laisser Kyle Reese s’approcher de Sarah Connor même si il sait que cela est indispensable. De plus à 67 ans, le comédien paraît définitivement trop vieux pour affronter efficacement la menace que représente le nouveau T-3000. Enfin alors qu’il ne disait pas plus de 17 mots dans le 1er film, le voici désormais capable de nous donner de fumeuses explications sur les voyages temporels tellement saoulante qu’elle sont prises sous le ton de la comédie.

Si Linda Hamilton a toujours été la seule Sarah Connor des précédents films même si elle ne joue pas dans les deux derniers, elle est cette fois ci remplacée avantageusement par Emilia Clarke, connue pour son rôle de Daenerys dans la série Game Of Thrones. Physiquement assez proche de l’actrice originale, elle se montre totalement convaincante aussi bien dans les scènes d’action que dans les scènes moins mouvementées. Le personnage de Kyle Reese semble ici encore plus secondaire que précédemment pas aidé par l’interprétation de Jai Courtney, acteur fadasse probablement choisi pour son rôle dans Divergente. Bien plus convaincant Jason Clarke incarne le nouveau John Connor charismatique en leader de la rébellion et vraiment inquiétant en nouvelle menace de ce long métrage.

Terminator Genisys

 

MON AVIS :

 3/5 

Loin d’être parfait Terminator Genisys est cependant le meilleur film de la franchise depuis les deux premiers films. Même James Cameron l’avoue lui même sans avoir été payé pour cela. Les effets spéciaux n’ont jamais été aussi réussis qu’ici rendant le film spectaculaire et réellement distrayant. Cette nouvelle intrigue bien qu’assez confuse est probablement la meilleure de toute la saga est nous donne envie de découvrir ce que nous réserve les deux prochains volets déjà prévus en cas de succès au box office.

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Alan Taylor
  • AVEC : Arnold Schwarzenegger, Emilia Clarke, Jason Clarke & Jai Courtney
  • SCÉNARISTES : Laeta Kalogridis & Patrick Lussier
  • MUSIQUE : Lorne Balfe
  • GENRE : Science Fiction / Action
  • DURÉE : 2h06
  • DISTRIBUTEUR : Paramount Pictures France
  • NATIONALITÉ : Américain
  • SITE OFFICIEL : http://www.terminatorgenisys.fr/
  • DATE DE SORTIE : 1er juillet 2015

 

 

A LIRE AUSSI :