Critique Ciné : THE HOMESMAN de Tommy Lee Jones

CritiqueCiné2014

Cannes.jpg

http://nsm08.casimages.com/img/2014/05/23/14052301421217207912259583.jpg

En exclusité, The Homesman de Tommy Lee Jones arrive sur tous les écrans de cinéma français le jour même de sa projection en compétition au Festival de Cannes. Après avoir figuré dans quelques westerns modernes, l’acteur réalisateur se lance enfin dans le vrai western d’époque pour son troisième long métrage. Un road trip intense à travers les Etats Unis qui offre un autre regard sur le genre.

 

 

AVERTISSEMENT

DES SCENES, DES PROPOS OU DES IMAGES PEUVENT HEURTER LA SENSIBILITE DES SPECTATEURS

 

 

Faute de volontaires, Mary Bee Cuddy accepte de conduire trois femmes qui ont perdu la raison à travers les Etats Unis. En chemin elle rencontre le mercenaire Georges Briggs en facheuse posture et accepte de lui sauver la vie à condition qu’il l’accompagne dans sa mission. Contraint et forcé, l’homme va progressivement prendre à coeur sa mission.

C’est une histoire longuement convoitée que celle de The Homesman, dernière oeuvre du romancier Glendon Swarthout. Il était déjà question avant même la sortie du livre que Paul Newman réalise et interprète le rôle à la fin des années 80. C’est finalement Tommy Lee Jones qui a réussi à reprendre ces deux postes 25 ans plus tard pour une vision certainement très différente du personnage.

 http://nsm08.casimages.com/img/2014/05/23/14052301420817207912259582.jpg

L’acteur qui a toujours aimé jouer les personnages bourrus ajoute ici un grain de folie à ce vieux mercenaire porté sur la bouteille. Très amusant et tout de même très attachant malgré ses mauvaises manières il est l’extrême opposé de la courageuse et sérieuse Mary Bee Cuddy interprété par Hilary Swank. Une vieille fille de 31 ans trop éloigné des critères de l’époque qui voulait qu’une femme soit docile.  Son coté trop autoritaire et son manque de chaleur humaine ont jusque là fait fuir tous les hommes à son grand désespoir.

C’est pour cela qu’elle s’engage dans une mission difficile généralement réservé aux hommes. Celles d’escorter trois femmes qui pour différentes raisons sont devenues folles et qui doivent être confié à un pasteur dans l’Iowa. Catatoniques et parfois violentes, les trois femmes sont un véritable fardeau dans un univers violent où ils faut se méfier de tout le monde. Entre les cowboys à la recherche de personnes à détrousser ou des Indiens qui n’aiment pas qu’on foule leur territoire, il faut être très vigilent.

 http://nsm08.casimages.com/img/2014/05/23/14052301420417207912259581.jpg

Tommy Lee Jones signe un western beaucoup moins violent que ce qu’on à l’habitude de voir. Même si il comporte quelques scènes d’actions ou de tension, le film repose plus sur la relation entre cette femme au caractère bien trempé et ce vieux cowboy roublard qui cherchent à se comprendre.  Cet échange va cependant prendre une tournure très inattendue dans le dernier quart du film qui offre un autre regard sur les personnages.

Tommy Lee Jones arrive encore à nous surprendre avec ce rôle de cowboy illuminé, il n’épargne pas en revanche une Hilary Swank en la transformant en vieille fille coincée et très peu séduisante sans maquillage. Miranda Otto et les inconnues Grace Gummers et Sonja Richter sont les trois folles de cette histoire. Des seconds rôles quasi-muets mais plein d’émotions diverses pour des prestations très réussies. La dernière partie du film révèle des apparitions surprises dont on vous laisse la découverte.

http://nsm08.casimages.com/img/2014/05/23/14052301420117207912259580.jpg

MON AVIS

3/5

Bien loin de l’ultra violence d’un Django Unchained ou du spectaculaire de Lone Ranger, The Homesman est un western intimiste qui propose une autre vision du Far West. Un film émouvant mais aussi très drôle qui a le mérite de divertir plus que la majorité des films présentés à Cannes cette année. Probablement pas la Palme d’Or mais un divertissement à découvrir pour tous les amoureux de western.

 

FICHE TECHNIQUE :

 – REALISATEUR : Tommy Lee Jones

 – AVEC : Hilary Swank & Tommy Lee Jones

 – SCENARISTES : Tommy Lee Jones, Kieran Fitzgerald & Wesley Oliver

 – GENRE : Western

 – DUREE : 2h02

 – MUSIQUE : Marco Beltrami

 – PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/thehomesman

 – DATE DE SORTIE : 18 Mai 2014

A LIRE AUSSI :

 – la critique de NO COUNTRY FOR OLD MENhttp://xav-b.over-blog.com/article-16192171.html

 – la critique de LONE RANGERhttp://xav-b.over-blog.com/article-119287371.html

 – la critique de DJANGO UNCHAINEDhttp://xav-b.over-blog.com/article-114483178.html

 – la critique de APPALOOSAhttp://xav-b.over-blog.com/article-23584739.html

 – la critique de DANS LA BRUME ELECTRIQUE avec Tommy Lee Joneshttp://xav-b.over-blog.com/article-30800740.html

 – la critique de MEN IN BLACK III avec Tommy Lee Joneshttp://xav-b.over-blog.com/article-105757359.html