Critique Ciné : UN DÉBUT PROMETTEUR de Emma Luchini


 

Un Début Prometteur

 

Dans la carrière d’un acteur comique, il y a toujours un moment où l’on dit qu’il fait son « Tchao Pantin« . Pour Manu Payet le moment est venu avec Un Début Prometteur de Emma Luchini pour lequel il casse son image et prend du poids. Un rôle très différent de ceux qui ont fait son succès au cinéma dans une carrière encore toute récente. Il pourrait bien lui permettre la reconnaissance d’un public qui jusque là l’avait boudé à tort.

 

 

Marqué par une rupture dont il n’arrive pas à se remettre, Martin décide de retourner vivre auprès de son père et son jeune frère Gabriel. Un peu trop porté sur la bouteille et ne croyant plus à l’amour, il ne sera pas de très bon conseil pour Gabriel qui vient de tomber sous le charme de Mathilde, une femme de 35 ans jusqu’à ce que lui aussi fasse sa rencontre…

Pour son second long métrage Emma Luchini, la fille de Fabrice Luchini, a choisi d’adapter le roman de son compagnon Nicolas Rey, Un Début Prometteur. Avec la participation de l’auteur et de Vanessa David, elle s’est permise de modifier en grande partie l’histoire du roman en y intégrant un personnage féminin envoûtant qui donne au film une allure de fable romantique.

Un début Prometteur

Emma Luchini a choisi Manu Payet pour jouer Martin, le rôle principal du film, après l’avoir vu dans le film qu’il avait réalisé Situation Amoureuse : C’est Compliqué. Si les deux histoires n’ont strictement rien à voir, son titre aurait pu très bien coller au film de la réalisatrice. Pour ce rôle d’alcoolique dépressif, Manu Payet n’a pas hésité à prendre des kilos et se laisser pousser une barbe un peu plus longue et grisonnante qu’à l’habitude. Il se donne un peu une allure de Gainsbarre toujours bourré et qui n’a jamais la langue dans sa poche.

Si il est n’est pas un très bon exemple pour son jeune demi-frère Gabriel, il y a clairement un amour inconditionnel entre ces deux là. Même au fond du trou, Martin n’hésitera jamais à lui rendre service et faire son expérience de l’amour même si lui n’y croit plus. Son grand cœur le fait aussi se soucier de son père, veuf de la mère de Martin et séparé de la mère de Gabriel, qui passe ses journées dans ses créations florales jusqu’à en mettre un peu partout et trompe ces insomnies sur les sites de ventes aux enchères.

Un Début Prometteur

Véritable bijou de ce long métrage, l’actrice belge Veerle Baetens joue un personnage spécialement créé pour l’adaptation cinématographique. Si les plus cinéphiles ont déjà découvert cette actrice dans Alabama Monroe, pour les autres ce sera certainement une révélation. son personnage de jeune femme sensible et paumée fera tourner la tête de Gabriel mais aussi rapidement de Martin qui jurait pourtant qu’on ne l’y reprendrait plus. Comment résister au charme de cette actrice et chanteuse qui nous troublera encore avec une très belle chanson déjà présente dans la bande annonce magnifiquement interprétée et qui reste en tête. Ils passeront tous les trois un week end un peu magique et enchanteur fait de magouilles et de romance.

Le rôle de Gabriel est tenu par Zacharie Chasseriaud, un jeune acteur plein d’entrain qu’on n’a pu voir récemment dans le film d’horreur Aux Yeux Des Vivants ou dans le film belge bien barré Au Nom Du Fils. C’est Fabrice Luchini qui a accepté de jouer le rôle du père de Martin et Gabriel pour sa fille. Il nous régalera à nouveau de son show caractéristique toujours très drôle avec ce personnage de paternel un peu dépassé par ses deux grands garçons.

 

Un Début Prometteur

 

 

MON AVIS :

 3/5 

Emma Luchini a su apporter une touche très féminine au roman fraternel de Nicolas Rey. Elle le transforme en une sorte de fable dont on regrettera qu’elle ne s’achève si vite tant on aimerait rester en compagnie de ces personnages attachants par leurs problèmes mais aussi par leur humour. Des « Début(s) Prometteur« (s) pour Manu Payet dans un registre plus touchant et pour Verlee Baetens dont un public plus large fera enfin la connaissance. Sans oublier bien sur un Fabrice Luchini très en forme même pour un tout petit rôle.

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Emma Luchini
  • AVEC : Manu Payet, Veerle Baetens, Fabrice Luchini & Zacharie Chasseriaud
  • SCÉNARISTE : Nicolas Rey, Emma Luchini & Vanessa David
  • MUSIQUE : Nicola Tescari
  • GENRE : Comédie Dramatique / Romance
  • DURÉE : 1h30
  • NATIONALITÉ : France
  • DISTRIBUTEUR : Gaumont Distribution
  • SITE OFFICIEL : http://www.gaumontpresse.fr/fiche/un-debut-prometteur
  • DATE DE SORTIE : 30 septembre 2015

 

 

A LIRE AUSSI :

 

 


Une pensée sur “Critique Ciné : UN DÉBUT PROMETTEUR de Emma Luchini

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *