Critique Ciné AVANT PREMIERE : LES MONDES DE RALPH de RIch Moore

critiquecin-.jpg

http://img706.imageshack.us/img706/5945/n3691327635391546.jpg 

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1353117988.jpg

 

FICHE TECHNIQUE :

 – TITRE ORIGINAL : Wreck It Ralph

 – REALISATEUR : Rich Moore

 – AVEC LES VOIX DE : John C. Reilly, Sarah Silverman & Jane Lynch

 – GENRE : Animation

 – DUREE : 1h41

 – SITE OFFICIELhttp://disney.go.com/wreck-it-ralph/

 – FICHE ALLOCINEhttp://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=190157.html

 – DATE DE SORTIE : 05 décembre 2012

 

 

BANDE ANNONCE :

 

SYNOPSIS : Méchant culte d’un jeu vidéo qui fête ses vingt ans, Ralph en a marre de voir le gentil Félix remercié chaque jours par les
habitants du jeu dont il vient de sauver leur immeuble de la la démolition. Lui aussi aimerait un jour etre félicité et recevoir une médaille. Suite à une promesse faite par l’un des habitants,
le démolisseur va choisir de quitter son jeu à la recherche d’une médaille à remporter afin d’obtenir enfin la reconnaissance qu’il reve d’obtenir depuis des années.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1353118377.jpg

 

CRITIQUE : Après une année 2011 sans nouveau Disney à la période de Noel, le studio de Mickey corrige le tir avec un film bien original qui
se déroule dans l’univers des jeux vidéo. Un film a mille lieu des princesses et autres héros Disney qui marque une nouvelle étape dans l’évolution du studio.

Depuis le rachat de Pixar et la prise de poste de John Lasseter en directeur artistisque, Disney tente de trouver un second souffle en s’inspirant des différentes réussite du studio à la lampe.
Régulièrement dans Volt, Raiponce ou La Princesse et La Grenouille, on avait senti la volonté de Disney d’aller prendre la recette Pixar. C’est cette fois ci parfaitement réussi avec Les Mondes
De Ralph, film au scénario très original et à la réalisation en image de synthèse totalement maitrisé.

Les Mondes De Ralph est réalisé par Rich Moore, grand spécialiste de l’animation qui fût réalisateur de nombreux épisodes des Simpson et de Futurama. Suivant les méthodes Pixar, le réalisateur
s’est plongé dans les vieilles bornes d’arcades et l’histoire des Jeux Vidéo pour imaginer l’histoire des héros d’un jeu vidéo Wreck It Ralph, sorte de Donkey Kong destructeur et Fix It Felix,
réparateur en tout genre très inspiré par Mario. Tout comme dans Toy Story, le réalisateur a imaginé que tous les héros de jeux vidéo avait une vie bien à eux une fois que la salle d’arcade est
deserté par les clients.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1353118436.jpg

 

Lassé par son jeu vidéo, Ralph va visiter d’autres univers à la recherche d’une reconnaissance qu’il n’a jamais eu. C’est ainsi qu’il va se retrouver tout d’abord dans un jeu intitulé Hero’s Duty
qui rappelle furieusement Halo, Call Of Duty et Gears Of War avant de se retrouver dans le monde de Sugar Rush qui comme son nom l’indique se déroule sur des circuits de courses fait en bonbons
de tout genre. Entre ces trois mondes, Ralph va aussi s’égarer dans d’autres jeux et croiser des personnages cultes de jeux vidéo lors des réunions de méchants Anonymes ou dans les couloirs de la
gare centrale qui connecte toutes les bornes d’arcades. L’occasion de glisser plein de caméos de véritables personnages ou d’objets que tout bon gamer devrait reconnaitre.

Le film est trés rythmé et propose une grande aventure au scénario rempli de rebondissement. Le résultat est bien différent des autres Disney. C’est a peine si on retrouve la patte graphique du
studio, bien plus flagrante dans l’excellent court métrage Paperboy projeté en avant programme que dans le film en lui même. Un vent nouveau semble souffler dans les bureaux de Disney qui a ici
parfaitement intégré le cocktail Pixar avec énormément de personnages et beaucoup plus de décors que d’habitude.

Chaque personnage est inspiré par l’acteur qui le double en VO, c’est John C. Reilly (Frangins Malgré Eux) qui prete sa voix au méchant Ralph au coeur tendre, Fix It Felix est interprété par Jack
McBrayer (30 Rocks), La jeune pilote Vanello pe Von Schweetz est interprétée par l’actrice comique Sarah Silverman et La coach de Glee, Jane Lynchn prête sa voix au Sergent Calhoun. D’autres
grands noms complètent cet excellent casting en VO tandis que la VF verra François Xavier Demaison preter totalement sa voix de son envie.

Après un Pixar aux allures de Disney, Les Mondes De Ralph sont clairement un Disney aux allures de Pixar. L’influence de John Lasseter est flagrante dans ce
long métrage d’animation très différent de ce que Disney à l’habitude de faire. Un film qui s’adressera principalement aux enfants en vacance de Noël et aux gamers ravis de se replonger dans
l’époque bénie des bornes d’arcades et autres jeux vidéo cultes.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1353118612.jpg

 

MON AVIS : 4/5

 

 

A LIRE AUSSI

 – la critique de REBELLEhttp://xav-b.over-blog.com/article-107556533.html

 – la critique de RAIPONCEhttp://xav-b.over-blog.com/article-63104328.html

 – la critique de LA PRINCESSE ET LA GRENOUILLEhttp://xav-b.over-blog.com/article-43463680.html

 – la critique de VOLThttp://xav-b.over-blog.com/article-27754072.html

 – la critique de BIENVENUE CHEZ LES ROBINSONhttp://xav-b.over-blog.com/article-13270549.html

 – la critique de TRON L’EVOLUTIONhttp://xav-b.over-blog.com/article-67110229.html

 – la critique de TOY STORY 3http://xav-b.over-blog.com/article-53432145.html