Critique Ciné : Cloud Atlas d’Andy et Lana Wachowski et Tom Tykwer

critiquecin-.jpg

http://img706.imageshack.us/img706/5945/n3691327635391546.jpg

 

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1364263261.jpg

 

FICHE TECHNIQUE :

 – REALISATEURS : Andy & Lana Wachowski et Tom Tykwer

 – AVEC : Tom Hanks, Halle Berry et Jim Broadbent

 – GENRE : Science Fiction

 – DUREE : 2h45

 – SITE OFFICIELhttp://cloudatlas.warnerbros.com/

 – FICHE ALLOCINEhttp://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=143067.html

 – DATE DE SORTIE : 13 mars 2013

 

 

BANDE ANNONCE :

 

SYNOPSIS : Une serveuse automate maîtresse d’une prophétie, un éleveur de chèvre
hanté par un démon, un éditeur endetté, une journaliste sur un scoop, un jeune musicien inspiré, un jeune homme qui s’élève contre l’esclavage. Six histoires, six destins à six périodes
différentes qui partagent toutes des coïncidences.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1364264437.jpg

 

CRITIQUE : Quatre ans qu’on attendait le retour de la fratrie Wachowski, les voici de retour avec Cloud
Atlas
l’adaptation d’un best seller signé David Mitchell qui leur a demandé de s’associer au réalisateur allemant Tom Tykwer tant la tâche est rude.
Cloud Atlas c’est en effet six histoires en une, un livre jugé inadaptable dont voici pourtant le portage sur grand écran.

A livre complexe, film encore plus complexe. Cloud Atlas c’est une histoire de réincarnation sur six générations entre 1849 et 2300 ou chacune des actions des personnages a une
répercussion sur sa descendance. Les histoires se mêlent et on passe de l’une à l’autre sans comprendre vraiment ce qui les lient. Le long métrage est difficile à suivre car les réalisateurs ont
choisi d’entremêler les intrigues dans de courtes séquences. On aurait peut etre eu plus de chances pour tout saisir si on passait pas son temps a essayer de se rappeler qui est qui et ou on en
était.

Les réalisateurs se sont rajoutés un challenge en proposant à chacun des acteurs d’incarner des personnages différents dans chacune des intrigues. Pour chacun des acteurs c’est donc un minimum de
six rôles avec autant de transformations physiques à la clé. Les acteurs incarnent même parfois des personnages du sexe opposés et sont souvent méconnaissable. Dommage cependant que l’on voit
clairement les couches de latex sur les visages, c’est parfois très réussi mais bien souvent trop grossier.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1364263813.jpg

 

On ne peut meme pas parler de premiers rôles dans ce long métrage ou chacun des acteurs à la meme importance qu’il s’appellent Tom Hanks, Halle Berry,
 Jim Broadbent, Hugo Weaving, Hugh Grant, Jim Sturgess, Susan Sarandon, Ben Wishaw ou
autres. De véritables prestations qui ne permettent cependant pas qu’on s’attache aux personnages car on est toujours en train de se poser des questions sur l’intrigue plutôt que la suivre
simplement. On retiendra principalement les prestations d’Hugo Weaving et spécialement son rôle féminin dans une maison de retraite vraiment drôle.

Le plus réussi dans ce long métrage c’est sans aucun doute les décors et paysages. De très belles images d’une richesse et d’une variété absolue. Mention spéciale au segment le plus futuriste qui
rappelle à la fois l’univers de Blade Runner, du Cinquième Element et de Soleil Vert. C’est aussi le segment le plus riche en action et en
passages spectaculaires. D’autres en revanche sont vraiment très ennuyeux comme celui ou Tom Hanks est une sorte d’éleveurs de chevres dans
un futur post apocalyptique, segment mièvre et sans interet hormi pour le personnage joué par Hugo Weaving.

On comprend qu’il ait fallu du temps à la fratrie Wachowski et Tom Tykwer pour signer ce long métrage très ambitieux mais au final trop confu et trop long pour
être attachant. Peut etre vaut il mieux avoir lu le livre Cartographie des Nuages de David Mitchell pour saisir le message du film. En tout cas malgrés les
années qui passent les Wachowski n’ont pas perdu leur savoir faire en matière de création d’univers. On espere les retrouver trés vite avec une nouvelle histoire moins confuse
qui privilégierait avant tout le grand spectacle.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1364263376.jpg

 

MON AVIS : 1/5

 

 

A LIRE AUSSI :

 – la critique de LE PARFUM de Tom Tykwerhttp://xav-b.over-blog.com/article-4101905.html

– la critique de Mr NOBODYhttp://xav-b.over-blog.com/article-43847254.html

– la critique de SUCKER PUNCHhttp://xav-b.over-blog.com/article-70707225.html

 – la critique de INCEPTIONhttp://xav-b.over-blog.com/article-54169576.html