Critique Ciné : ELLE S’APPELLE RUBY de Jonathan Dayton & Valerie Faris

critiquecin-.jpg

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1350599209.jpg

 

FICHE TECHNIQUE :

 – REALISATEURS : Jonathan Dayton & Valerie Faris 

 – AVEC : Paul Dano & Zoe Kazan

 – GENRE : Comédie Romantique / fantastique

 – DUREE : 1h43

 – SITE OFFICIELhttp://www.foxsearchlight.com/rubysparks/

 – DATE DE SORTIE : 03 octobre 2012

 

 

BANDE ANNONCE :

 

SYNOPSIS : Jeune romancier considéré comme un génie grace à son premier livre, Calvin a totalement perdu confiance en lui
après une rupture sentimentale le jour de la mort de son père. Depuis il n’arrive plus à écrire une ligne et n’ose pas aborder les filles. Sur l’impulsion de son psy, un rêve lui révèle l’héroïne
de son nouveau roman. Plus il écrit sur elle et plus il en tombe amoureux au point ou la jeune femme fini mystérieusement par se matérialiser dans sa vie.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1350602350.jpg

 

CRITIQUE : Il aura fallu six ans aux réalisateurs de Little Miss Sunshine pour oser enfin revenir avec un nouveau long
métrage. Après ce succès inattendu, il fallait trouver un nouveau film aussi original et parfaitement bien écrit afin de ne pas décevoir les fans. Ils ont fini par trouver cette histoire auprés
de Zoe Kazan, jeune actrice qui signe ici son premier scénario et tient le rôle principal féminin.

Elle S’appelle Ruby est un conte a mi-chemin entre le fantastique et la comédie romantique. Une histoire d’amour au premier abord impossible entre un romancier et l’héroïne qu’il
a imaginé. Avec un tel scénario on pense forcément un peu à Woody Allen qui aurait très bien pu imaginer et interpréter l’écrivain névrosé, héros de cete histoire et dans sa
fragilité Ruby rappelle l’héroïne de Whatever Works. On pense aussi un peu à Be Bad dans le choix d’une bande originale constitué de vieilles
chansons française un peu nouvelle vague.

Ce second long métrage de Jonathan Dayton et Valerie Faris est un peu un film de famille. Les deux réalisateurs sont en effet en couple tout comme Paul
Dano
et Zoe Kazan, les deux acteurs principaux, qui sont ensemble à la ville comme à l’écran. Autant dire que leur couple n’a aucun problème pour fonctionner.
Zoe Kazan n’est pas la fille ultra sexy qu’un écrivain aurait pu fantasmer mais son coté « girl next door »  la rend immédiatement touchante et attrayante. Paul
Dano
se montre lui aussi très touchant, on est touché par son passé et son histoire d’amour naissante.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1350602309.jpg

 

Dans chaque rapport entre un créateur et son invention, il y a toujours un moment ou la créature se rebelle. Et cela ne manque pas dans Elle S’appelle Ruby. Au bout d’un moment
la jeune femme rêve d’émancipation alors que Calvin l’étouffe dans son bonheur égoïste. Le message de Elle S’appelle Ruby est qu’il ne suffit pas de s’inventer
la plus belle histoire d’amour pour que celle ci soit éternelle. Même fabriquée de toute pièces, l’amour doit se cultiver au jour le jour à base de petites intentions pour que la flamme ne
s’éteigne pas.

Avec deux jeunes acteurs encore trés peu connus, on s’étonne de trouver des acteurs plus rodés dans les seconds rôles. Le plus surprenant est sans aucun doute Antonio Banderas
que l’on ne s’attendait pas à trouver ici dans le rôle du beau père du héros. Annette Benning incarne sa mère et Chris Messina (Vicky Cristina
Barcelona
) est son frère. Citons encore Steve Coogan, acteur comique vu dans Tonnerre Sous Les Tropiques et Hot Fuzz en pygmalion pas
très honnête avec son ancien protégé. 

Malgré un tout petit coup de mou en dernière partie, Elle S’appelle Ruby est une magnifique histoire pleine d’humour et d’amour. On ne peut etre que touché par la sensibilité de
ces deux personnages qui étaient incontestablement fait l’un pour l’autre. Un film qui fait du bien et une nouvelle réussite pour les réalisateurs de Little Miss Sunshine à ne
surtout pas rater.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1350604066.jpg

 

MON AVIS : 4/5

 

 

A LIRE AUSSI

 – la critique de LITTLE MISS SUNSHINEhttp://xav-b.over-blog.com/article-3821344.html

 – la critique d’HOTEL WOODSTOCK avec Zoe Kazan & Paul Danohttp://xav-b.over-blog.com/article-36695348.html

 – la critique de THERE WILL BE BLOOD avec Paul Danohttp://xav-b.over-blog.com/article-17675305.html

 – la critique de COWBOYS & ENVAHISSEURS avec Paul Danohttp://xav-b.over-blog.com/article-82488158.html

 – la critique de BE BADhttp://xav-b.over-blog.com/article-56469002.html

 – la critique de WHATEVER WORKShttp://xav-b.over-blog.com/article-34090159.html