Critique Ciné : FRANKENWEENIE de Tim Burton

critiquecin-.jpg

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1351813926.jpg

 

FICHE TECHNIQUE :

 – REALISATEUR : Tim Burton

 – AVEC LES VOIX DE : Winona Ryder, Martin Short & Catherine O’Hara.

 – GENRE : Animation

 – DUREE : 1h27

 – SITE OFFICIELhttp://www.disney.fr/frankenweenie/

 – DATE DE SORTIE : 31 Octobre 2012

 

 

BANDE ANNONCE :

 

SYNOPSIS : Bouleversé par la mort de son chien, Victor Frankenstein
va utiliser l’électricité pour le ressusciter. Lorsque que ce miracle va faire le tour du quartier ses petits camarades vont jalouser la réussite de l’expérience du jeune garçon qui pourrait
remporter le grand prix de science.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1351814030.jpg

 

CRITIQUE : 2012 est une année sous le signe de Tim Burton, après une exposition à la cinémathèque, la sortie de Dark
Shadows
en mai dernier et la production d’Abraham Lincoln Chasseur de Vampires, c’est un second long métrage qui arrive le 31 octobre 2012 dans les
salles. Frankenweenie, une histoire qui dira forcement quelque choses aux plus grands fans du réalisateurs puisque c’etait un de des ses premiers courts métrages qui devient
maintenant un film d’animation.

Tim Burton est resté très fidèle à son court métrage de 1984, la transformation en film d’animation permet à cette histoire de devenir encore plus folle. On retrouve la même
histoire avec des scènes supplémentaires qui semblaient vraiment coupées du court métrage, certains plans sont mêmes carrément identiques dans les deux versions. Pour rallonger l’histoire,
Tim Burton a imaginé de nouveaux personnages et rajouté une intrigue supplémentaire dont on vous laisse la surprise. Ca reste cependant trop court tant l’histoire est drôle et
prenante.

Comme son nom le laisse supposer, Frankenweenie est une relecture du Frankenstein de Mary Shelley. Une nouvelle version où à la place de créer
un homme, Victor Frankenstein applique le mêmes procédé pour ressusciter son chien. Cette nouvelle version prend donc beaucoup de liberté sur l’histoire originale tout en gardant
les moments clés. Le film est d’ailleurs l’occasion pour Tim Burton de glisser des tonnes de clins d’oeil aux meilleurs films du genre. On peut presque noter une référence à la
minute, impossible de tout voir au premier visionnage tant il y en a.

http://www.images-host.fr/view.php?img=1351814169.jpg

On pourrait presque croire à une histoire autobiographique tant on trouve des échos avec la vie du réalisateur dans ce film. A commencer par son jeune héros qui tournent des films amateurs et qui
même dans les traits a quelquec chose de Tim Burton. Ce quartier de banlieue américaine typique que l’on retrouve aussi dans Edward Aux Mains D’Argent, une
héroïne qui ressemble à l’un des personnages de ses contes, un loup garou tout droit sorti de L’Etrange Noel de Monsieur Jack et la musique de Danny Elfman,
C’est du Tim Burton à 100%.

Pour une fois on ne retrouve ni Johnny Depp ni Helena Bonham Carter au casting du film, en revanche Winona Ryder héroïne de
Beetlejuice et d’Edward Aux Mains d’Argent prête sa voix à l’une des copines de Victor et Christopher Lee fait une apparition à
travers un extrait de Dracula. D’autres anciens reviennent aussi comme Martin Short vu dans Mars Attack qui tient ici trois rôles dont le père
de Victor, Martin Landau qui jouait dans Sleepy Hollow et Catherine O’Hara vu dans L’Etrange Noel de Monsieur
Jack
et Beetlejuice joue aussi trois rôles dont la mère de Victor.

Grand bien a pris à Tim Burton de transformer son premier court métrage en magnifique film d’animation. Un film bourrés de références hilarantes qui plaira forcement aux plus
jeunes comme aux plus grands fans du réalisateur. Un retour aux sources encore plus flagrant que sur Dark Shadows qui laisse espérer du très bon pour les prochains projets du
réalisateur.

 

http://images.allocine.fr/medias/nmedia/18/87/60/47/20043194.jpg

 

MON AVIS : 4/5

 

BONUS : Le court métrage Frankenweenie de 1984

 

A LIRE AUSSI :

 – la critique de DARK SHADOWShttp://xav-b.over-blog.com/article-104959292.html

 – la critique de ALICE AU PAYS DES MERVEILLEShttp://xav-b.over-blog.com/article-47026836.html

 – la critique de SWEENEY TODDhttp://xav-b.over-blog.com/article-16094215.html

 – la critique de LES NOCES FUNEBREShttp://xav-b.over-blog.com/article-1064098.html

 – la critique d’ABRAHAM LINCOLN, CHASSEUR DE VAMPIREShttp://xav-b.over-blog.com/article-108966421.html

 – la critique de NUMERO NEUFhttp://xav-b.over-blog.com/article-35239222.html

 – la critique d’IGORhttp://xav-b.over-blog.com/article-26065518.html