Critique Ciné : JANE EYRE de Cary Fukunaga

critiquecin-.jpg

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1345508687.jpg

 

FICHE TECHNIQUE :

 – REALISATEUR : Cary Fukugana

 – AVEC : Mia Wachikowska & Michael Fassbender

 – GENRE : Romance, Drame

 – DUREE : 1h55

 – SITE OFFICIELhttp://focusfeatures.com/jane_eyre

 – DATE DE SORTIE : 25 juillet 2012

 

 

BANDE ANNONCE :

 

SYNOPSIS : Jeune femme à l’enfance difficile, Jane Eyre accepte de devenir la gouvernante d’Adele une
petite fille recueilli par Edward Rochester. L’homme est rarement dans son chateau et lorsqu’il revient il découvre en Jane Eyre une femme révoltée qui le bouleverse.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1345508799.jpg

 

CRITIQUE : On ne compte plus les adaptations au cinéma de Jane Eyre depuis la première tentative en 1934, cependant la
BBC a une nouvelle fois tenu de porter sur grand écran cette mythique oeuvre de la littérature gothique avec une nouvelle génération d’acteurs montante. Mais avions nous besoin
d’une nouvelle relecture de cette histoire archi connue ?

Jane Eyre est un roman de Charlotte Bronté, oeuvre gothique mélangeant drame et romance qui a bercé de nombreuses générations depuis sa sortie en 1847. Un drôle
de choix pour le réalisateur Cary Fukunaga que l’on avait découvert en 2009 avec Sin Nombre, une histoire d’amour sur fond de Favella et guerre des gangs en Amérique du sud. Dans
les deux cas, le parcours des héros et dur mais nous sommes quand même bien dans des univers trés éloignés.

Comme bien souvent lors des adaptations de pavés litérraires, Cary Fukunaga a du faire des coupes franches qui ne géneront certainement pas les lecteurs du livre qui comprendront
toutes les elipses temporelles et les sous entendus dans la tête de Jane Eyre dont le roman était écrit à la première personne. On regrettera que le coté un peu fantastique du
roman soit vraiment réduit au strict minimum dans le film.  Le film reste cependant dans l’ensemble bien fidèle tout en jouant avec la chronologie de l’oeuvre.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1345508995.jpg

 

Le réalisateur a choisi un casting de valeurs montante avec la jeune Mia Wachikowska que l’on avait découvert dans le Alice Aux Pays Des Merveilles de
Tim Burton incarne Jane Eyre. C’est la première fois qu’une actrice de l’age adequat interprete ce rôle. L’actrice arrive trés bien a faire sentir l’esprit
rebelle et le drame que la jeune femme a connu. Le rôle de Rochester revient au désormais incontournable Michael Fassbender qui donne un physique un peu plus
avantageux au personnage tout en respectant le coté sombre du rôle. Il arrive franchement à inquieter par moment. Les seconds rôles bénéficient de la même qualité de casting avec entre autres
Jamie Bell, Judy Dench et Imogen Poots.

Le film baigne dans une atmosphère gothique bien sombre avec un choix de décors vraiment réussis et de beaux costumes. On aura cependant un peu plus de mal à suivre des dialogues dans un anglais
littéraire un peu désuet et à comprendre à notre époque la résignation des femmes face à leur destin. Il y a un aspect un peu désuet à cette histoire en 2012. Il aurait pu être intéressant d’en
proposer plutôt une transposition à notre époque façon comme Sexe Intention reprenait Les Liaisons Dangereuses.

Les spectateurs qui ne connaissent pas le roman de Charlotte Bronte risquent de ne pas accrocher à cette histoire d’amour. Le rythme du film est très lent et on peu avoir
l’impression qu’il ne se passe pas grand chose. Il faudra certainement mieux avoir lu le livre auparavant pour comprendre ce qui peut pousser Jane Eyre et
Rochester l’un vers l’autre.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1345509221.jpg

 

MON AVIS : 2/5

 

A LIRE AUSSI :

 – la critique de SIN NOMBREhttp://xav-b.over-blog.com/article-36863317.html

 – la critique d’ALICE AU PAYS DES MERVEILLEShttp://xav-b.over-blog.com/article-47026836.html

 

  • chrysjones

    une bonne critique comme toujours. cest interressant d’avoir ton point du vu sur ce genre de film. bisous