Critique Ciné : MONSTRES ACADEMY de Dan Scalon

critiquecin-.jpg

http://img706.imageshack.us/img706/5945/n3691327635391546.jpg

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1373505018.jpg

 

FICHE TECHNIQUE :

 – TITRE ORIGINAL : Monsters University

 – REALISATEUR : Dan Scalon

 – AVEC LES VOIX EN VO DE : Billy Crystal, John Goodman et Helen Mirren

 – GENRE : Animation

 – DUREE : 1h44

 – SITE OFFICIELhttp://monstersuniversity.com/edu/

 – FICHE ALLOCINEhttp://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=109572.html

 – DATE DE SORTIE : 10 Juillet 2013

 

A PARTIR DE 3 ANS

 

BANDE ANNONCE :

 

 

SYNOPSIS : Depuis qu’il est tout jeune Mike Razowski rêve de devenir
Terreur d’Elite à Monstres & Cie. Pour cela il doit intégrer la Monsters University et décrocher son diplôme. Sa rencontre avec James P.
Sullivan
risque de contrecarrer ses plans lorsque leur rivalité va expulser les deux monstres des cours de terreur. C’est en s’unissant qu’ils auront la chance de réintegrer la classe en
gagnant ensemble le tournoi de la peur.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1373503918.jpg

 

 CRITIQUE : Depuis le rachat de Pixar
par Disney, le studio a cédé à la facilité de la suite. L’accueil très
mitigé aussi bien au niveau des critiques que des spectateures de
Cars 2 aurait pu dissuader
Pixar de persévérer dans cette voie mais le film étant déjà dans les tuyaux depuis plusieurs années, il était
maintenant trop tard pour faire machine arrière. C’est ainsi que onze ans après
Monstres & Cie, voici
revenir
Mike et Sulli, pour de nouvelles aventures qui est en fait une prequelle au premier long métrage.

Monstres Academy racontent la rencontre entre les deux meilleurs employés de Monstres & Cie. Il est vrai que l’option de la préquelle pouvait répondre à des
questions laissées en suspens par la conclusion du premier film alors que celle-ci ne necessitait pas franchement de suite. Il est bien plus amusant de voir comment Mike et
Sulli se sont rencontrés et ce qui a fait leur réussite chez Monstres et Cie. L’occasion aussi de recroiser certains autres personnages du film même si on peut
regretter l’absence justifiée de la petite Boo.

Cette préquelle a été confié à Dan Scalon, réalisateur du court métrage Martin et la lumière fantôme vu en bonus dans le DVD de Cars. Il
remplace Pete Docter et signe ici réalisation et scénario. Monstres Academy reprend la trame classique de tout les Campus Movie : les cours, les fraternités, les
fêtes étudiantes, les rivalités entre élèves. Films pour enfant oblige, il ne manque à l’appel que l’alcool et le sexe. Nous ne sommes dans American Pie et cela ne manque pas du
tout car l’histoire a de quoi faire en matière de rebondissements.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1373580647.jpg

 

Alors que Monstres & Cie se focalisait un peu plus sur Sulli, ce nouvel épisode tourne plus autour de Mike Wazowski (Bob
dans la version française). Le film commence alors qu’il est tout  jeune et trop mignon par le déclic qui lui a donné son choix de carrière. On le retrouve ensuite pour ses premiers pas à
l’Université. Véritable tête de turc, on le prend immédiatement en sympathie. Ce personnage est probablement l’un des meilleurs jamais inventé par Pixar. Sulli a
lui vraiment le mauvais rôle de cette histoire, insupportable par son assurance d’être déjà une terreur et provocateur de catastrophes.

En Version Originale on retrouve Billy Crystal et John Goodman dans les rôles principaux. Pour la version française il y a du changement au casting si
Eric Metayer rempile bien dans le rôle de Mike, Xavier Fagnon reprend celui de Sulli. Entre acteurs de doublage la différence
n’est pas flagrante et la VF est de très bon niveau avec l’ajout de Djamel Debouzze, Malik Bentalah et Catherine Deneuve dans des seconds rôles
tenus en VO par Charlie Day (Comment Tuer Son Boss), Peter Sohn et Helen Mirren.

En onze ans, les Studios Pixar ont fait d’impressionnants progrés graphiques. Les personnages en eux mêmes n’ont pas changés, juste un petit relookage pour leur enlever quelques
années et les nouveaux monstres s’inscrivent dans la lignée du premier film. C’est surtout au niveau des décors et des effets de lumière que la différence avec Monstres et Cie
est la plus flagrante. Le nouveau film est magnifique et donne un sacrée coup de vieux au premier long métrage. En revanche l’ajout de la 3D n’apporte rien au long métrage et s’avère totalement
dispensable. Avec Monstres Academy, Dan Scalon signe une préquelle aussi efficace que l’originale où l’humour Pixar nous enchante encore une
fois.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1373581111.jpg

 

MON AVIS : 5/5

 

 

BONUS : Reportages et Bandes Annonces

 

 

A LIRE AUSSI :

 – la critique de REBELLEhttp://xav-b.over-blog.com/article-107556533.html

 – la critique de CARS 2http://xav-b.over-blog.com/article-80419485.html

 – la critique de TOY STORY 3http://xav-b.over-blog.com/article-53432145.html

 – la critique de LA HAUThttp://xav-b.over-blog.com/article-33302973.html

 – la critique de WALL Ehttp://xav-b.over-blog.com/article-20701358.html

 – la critique de RATATOUILLEhttp://xav-b.over-blog.com/article-7014470.html

 – la critique de CARShttp://xav-b.over-blog.com/article-3056568.html

 – la critique de SUPER BLONDEhttp://xav-b.over-blog.com/article-23553954.html

 – la critique de AMERICAN PIE STRING ACADEMYhttp://xav-b.over-blog.com/article-4986803.html