Critique Ciné : NO PAIN NO GAIN de Michael Bay

critiquecin-.jpg

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1379115887.jpg

 

FICHE TECHNIQUE :

 – TITRE ORIGINAL : Pain & Gain 

 – REALISATEUR : Michael Bay

 – AVEC : Mark Wahlberg, Dwayne Johnson & Anthony Mackie

 – GENRE : Action / Comédie

 – DUREE : 2h09

 – SITE OFFICIELhttp://www.nopainnogain-lefilm.fr/

 – DATE DE SORTIE : 11 Septembre 2013

 

INTERDIT AUX MOINS DE 12 ANS

 

BANDE ANNONCE :

 

SYNOPSIS : Daniel Lugo croit dur comme fer au rêve américain. Sa volonté d’en profiter l’a déjà conduit une fois en prison
mais devant l’arrogance d’un client du club de gym dans lequel il travaille, une nouvelle idée lui vient en tête. Avec deux complices il va kidnapper ce mec et lui prendre tout ce qu’il a. Un
plan qui aurait pu marcher comme sur des roulettes, si ils n’étaient pas aussi bêtes.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1379120858.jpg

 

CRITIQUE : Depuis plus de six ans le réalisateur Michael Bay s’est consacré à la trilogie Transformers.
Avant d’attaquer un quatrième épisode, il s’offre une parenthèse sous forme  de retour aux sources avec No Pain No Gain. Ce nouveau long-métrage lui permet en effet de
retrouver l’esprit de Bad Boys sous la forme d’un nouveau Buddy Movie mélangeant action et humour.

Le scénario de No Pain No Gain pourrait très bien être celui d’un nouveau jeu vidéo de la franchise Grand Theft Auto et pourtant il s’agit d’une histoire vraie ! Un fait divers
qui s’est déroulé en 1995 à Miami sur le Sun Gym Gang, un groupe de culturiste qui malgrés leur idiotie ont réussi un coup incroyable. Pour le bien des protagonistes
Michael Bay et ses scénaristes ont changé certains noms et fusionner certains des personnages pour donner plus de caractère à son trio. Il a aussi injecté une grosse dose
d’humour dans cette histoire qui initialement n’avait rien pour faire rire.

Pour Michael Bay, ce long métrage est considéré comme intimiste, son budget de seulement 20 millions de Dollars est effectivement ridicule par rapport à ceux des précédents films
du réalisateur. Acteurs principaux et réalisateur ont d’ailleurs accepter de n’être payé uniquement par un pourcentage sur le nombre d’entrées. Sur l’écran, cette réduction budgétaire ne se voit
même pas ! la photo est superbe et le film en met plein la vue avec ses bombes anatomiques, ses belles voitures, ses nombreux figurants et des ralentis très esthétiques.

Même avec trois fois rien, la réputation du réalisateur lui permet de faire venir n’importe quel acteur dans son film. Daniel Lugo est interprété ici par Mark
Wahlberg
qui a travaillé dur pour obtenir une masse musculaire impressionnante. Plutôt spécialisé Action, le comédien a prouvé entre autre avec Ted qu’il pouvait aussi
être très bon en comédie et c’est le cas une nouvelle fois ici. Il s’est trouvé un complice de poids avec le catcheur Dwayne « The Rock » Johnson. On a déjà vu dans
Southland Tales a quel point il savait brillament joué l’idiot de service, sa prestation est ici vraiment excellente. Le trio est complet avec Anthony Macquie vu
dernièrement dans Gangster Squad. Moins connu et moins important dans le film, il ne démérite tout de même pas.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1379120582.jpg

 

Beaucoup de prestigieux seconds rôles se joignent à eux Tony Shalhoub, l’acteur principal de la série Monk, joue celui qui s’est fait détroussé par le gang avec beaucoup
d’humour. Il engage un detective privé interprété par Ed Harris, toujours là pour jouer de redoutables personnages. Pour assurer les moment de comédie il se sont aussi entouré de
Ken Jeong (Very Bad Trip) et Rebel Wilson (Mes Meilleures Amies) qui assurent le show. La belle de service est interprétée ici par le mannequin
Bar Paly.

No Pain No Gain commence vraiment très bien, ce coktail d’action et d’humour qui rappelle GTA est vraiment amusant et on se laisse prendre par l’histoire.
Cependant le film fini par se répéter un peu avec la seconde arnaque et la voix off et les sous titres sous les personnages pour souligner ce qui parait pourtant évident fini par devenir
ennervant. C’est là qu’on voit que le film est avant tout fait pour les américains décérébré qui avait craché sur The Island. Enfin le film parait tellement être une comédie
qu’on ne peut que sympathiser avec son trio, ce n’est qu’avec le dénouement qu’on se rend compte qu’on a fait de ces loosers des héros alors qu’ils ne le méritaient vraiment pas.

Pendant un bon moment, on a bien cru avoir retrouvé le réalisateur d’Armageddon avec ce nouveau long métrage ! Mais à ne pas avoir voulu trancher dans une histoire trop longue et
trop formaté pour le public américain, on fini par décrocher. Ce n’est certainement pas le retour des Transformers qui pourra nous réconcilier avec le réalisateur qui retrouvera
pour l’occasion Mark Wahlberg.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1379121189.jpg

 

MON AVIS : 2/5

 

 

A LIRE AUSSI

 – la critique de TRANSFORMERShttp://xav-b.over-blog.com/article-6994673.html

 – la critiqude TRANSFORMERS 2, LA REVANCHE : http://xav-b.over-blog.com/article-33105053.html

 – la critique de TRANSFORMERS, LA FACE CACHEE DE LA LUNEhttp://xav-b.over-blog.com/article-78912969.html

 – la critique de TED avec Marc Wahlberg :http://xav-b.over-blog.com/article-111185339.html

 – la critique de VERY BAD COPS avec Mark Wahlberg & Dwayne Johnsonhttp://xav-b.over-blog.com/article-60583423.html