Critique DVD & BLU-RAY : LE DIABLE DANS LE SANG de Julian Doyle

FICHE TECHNIQUE :
 – TITRE ORIGINAL : Chemical Wedding
 – AVEC : Simon Callow, Kal Webber & Lucy Kuden
 – REALISATEUR : Julian Doyle
 – SCENARISTE : Bruce Dickinson
 – GENRE : Horreur
 – DUREE : 1h46
 – SITE OFFICIEL : http://www.chemicalweddingmovie.co.uk/
 – DATE DE SORTIE : 20 janvier 2009

BANDE ANNONCE :


SYNOPSIS
: Le professeur Mathers a mis au point une machine capable d’analyser les sortiléges et études de l’inquietant Aleister Crowley. Lorsque
le professeur Haddo essaye cet étrange machine, un incident va le transformer en réincarnation du célèbre écrivain / magicien.

CRITIQUE : Projet de longue date de Bruce Dickinson, le chanteur d’Iron Maiden, le film Chemical
Wedding
arrive enfin en France directement en DVD & Blu-ray apres sa présentation au marché du film du Festival de Cannes et sa sortie au cinéma en Angleterre. L’occasion pour les
fans d’Iron Maiden d’en connaitre enfin un peu plus sur ce maitre de l’occulte.

 

Né en 1875,  Aleister Crowley etait un poête initié par ses connaissances aux sciences occultes et à la magie noire. Tout a commencé par un voyage en égypte qui lui a
litteralement ouvert les yeux sur un nouveau monde et a declenché chez lui un fanatisme sataniste ou le sexe et le sang allait de paire. Son livre le plus connu s’appelle
Le Livre De La Loi et compile differents rites et formule de magie noire.
 
Aleister Crowley a toujours fasciné le chanteur d’Iron Maiden qui avait pour idéé depuis plus de quinze ans de faire un film sur ce poete etrange. Une fascination que
l’on retrouve déja dans les paroles des chansons du chanteur comme Moonchild, The Evil That Men Do, The Number Of The Beast ou
plus recemment Chemical Wedding qui fut le titre de l’un de ses albums solos. Le maitre de l’occulte a fasciné également grand nombre d’artistes des
Beatles à Ozzy Osbourne en passant par Jimmy Page qui racheta carrement le manoir d’Aleister Crowley.

C’est Julian Doyle qui est chargé de mettre en image le script de Bruce Dickinson. Le réalisateur s’est fait un nom en tant que monteur de certains films
des Monty Pythons. Il signe ici son second long métrage aprés l’inedit en France The Last Unicorn. Le film ne semble pas avoir eu le droit a un budget
tres confortable et ressemble malheureusement beaucoup a un téléfilm anglais. Heureusement le coté un peu cheap de la réalisation est amélioré par l’image blu-ray.

Plutot que de simplement adapter la vie  du poete considéré comme l’homme le plus diabolique d’angleterre, Bruce Dickinson et Julian Doyle ont préféré
imaginer une histoire de résurrection du magicien a notre époque. Une histoire interressante mais parfois un peu fumeuse et obscure à laquelle on ne comprendra pas forcement tout. L’interet
principal du film réside aux allusions aux rituels de Crowley qui ont donné naissances a quelques une des chansons d’Iron Maiden qu’on entendra par moment dans le long
métrage.

Avec sa réalisation un peu cheap et son scenario complexe parfois tiré par les cheveux, Le Diable Dans Le Sang n’est certe pas un grand film mais il devrait plaire aux fans
d’Iron Maiden qui pourront le considérer comme un  nouveau clip géant du groupe, dont la plupart sont d’ailleurs du meme acabit. Les amateurs d’occultes pourront également trouvé leur compte
dans les scénes d’orgies et les diverses messes noires qui émaillent ce film.

MON AVIS : 2/5