LA DREAM TEAM de Thomas Sorriaux [Critique Ciné]

 

La Dream Team

 

Football et comédie ont toujours fait bon ménage dans le cinéma français. Le problème c’est que bien souvent ces films nous racontent le même genre d’histoire. La Dream Team ne semble pas chercher à se démarquer mais pourtant son casting porté par Gérard Depardieu et Medi Sadoun nous pousse à aller découvrir ce que vaut le nouveau film de Thomas Sorriaux.

 

 

SYNOPSIS : Footballeur star du PSG, Maxime Belloc est obligé de se mettre au vert après un énième scandale, histoire de se faire oublier. De retour en Province chez son père qu’il n’a pas revu depuis 15 ans, Maxime va se laisser convaincre de reprendre l’équipe de foot locale qui l’a vu débuter.

Comme la plupart des genres cinématographiques, la comédie sportive a bien souvent tendance à reprendre la même trame que ce soit en France ou dans n’importe quel autre pays. Une équipe de bras cassés poussés dans ses derniers retranchements pour remporter le championnat. On a pu le voir récemment en France avec la comédie footballistique Les Seigneurs mais aussi il y a quelques années dans le Semi-Pro de Will Ferrel ou le Dodgeball de Ben Stiller. On ne peut donc pas reprocher au réalisateur Thomas Sorriaux de manquer d’originalité dans La Dream Team car l’important c’est qu’il nous propose à l’intérieur du film.

 

La Dream Team

 

Réalisateur des films de Michaël Youn,  La Beuze et Les 11 Commandements, Thomas Sorriaux aura mis huit ans  à revenir au cinéma après la comédie 15 ans et Demi. Pour La Dream Team, il a abandonné son collègue François Desagnat, co-réalisateur de ses trois premiers films. Il forme ici un duo encore inédit composé de Medi Sadoun, révélé par Les Kaïra et star de la comédie depuis Mais Qu’est-Ce-Qu’on A Fait Au Bon Dieu ?, et Gérard Depardieu qui semble enchaîner les rôles d’agriculteurs entre Saint Amour et La Dream Team.

Bien plus sage que le Pattaya de son ancien camarade Franck Gastambide, La Dream Team donne  à Medi Sadoun le rôle d’une star fictive du PSG très inspiré par le comportement de la plupart des joueurs qui pensent avoir atteint le sommet. Une sorte de Zlatan français dont les équipes du monde entier se disputent les talents sur le terrain mais qui est un type insupportable dans le privé. Repéré par le PSG à un très jeune age, il n’a pas hésité à abandonner son équipe locale tout juste avant la finale et n’a pas revu son père depuis une bonne dizaine d’année.

 

La Dream Team

 

Après s’être brisé la jambe dans un excès de colère, il retourne dans sa région d’enfance et redécouvre une vie qu’il avait oublié. Le film prend alors la trame habituelle du genre avec la découverte des habitants à la gentillesse insupportable pour lui et une équipe de jeunes footballeurs volontaires mais loin d’être au niveau. Après des premiers rapports compliqués, Maxime fini par  se lier à ses jeunes, séduit avant tout par la mère du plus talentueux d’entre eux. Les scènes d’entrainement et la drague maladroite de sa kiné sont parmi les scènes les plus amusantes de ce long métrage.

Gérard Depardieu est fidèle à lui même dans ce rôle de bourru au grand cœur. La vrai bonne idée est d’avoir choisi Chantal Lauby pour jouer l’agent de Maxime. Elle insuffle à la comédie un humour à la « Nuls » qui fait de chacune des ses apparitions les meilleurs passages du film. Elle fait aussi le lien avec Medi Sadoun, son partenaire de Qu’est-Ce Qu’On A Fait Au Bon Dieu ? et Barbara Cabrita avec laquelle elle a tournée La Cage Dorée qui joue la kiné dont Maxime tombe amoureux. On regrettera de ne voir que trop peu Patrick Timsit en entraîneur de l’équipe concurrente.  Curieusement Theo Fernandez, connu pour son rôle de Coin Coin dans Les Tuches, n’a qu’un petit rôle dans l’équipe des jeunes footballeurs. La révélation du film est la jeune Léa Lopez qui joue la nièce de Maxime et dont la fraîcheur semble prometteuse pour une futur carrière.

 

La Dream Team

 

On entre dans la salle de La Dream Team en sachant très bien à quoi s’attendre et cela évite du coup les déceptions. La bonne surprise du film est une Chantal Lauby en grande forme et un Medi Sadoun qui se confirme dans la nouvelle génération d’acteurs. On aurait aimé cependant que l’histoire sorte un peu des sentiers battus au lieu de nous servir une fin assez irréaliste qui cumule les clichés. La Dream Team ne marquera certainement pas cette année cinéma mais se laisse tout de fois regarder avec plaisir en famille avec de petites graines de footballeurs.

 

MON AVIS : 2/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Thomas Sorriaux
  • AVEC : Medi Sadoun, Gérard Depardieu, Chantal Lauby & Barbara Cabrita
  • SCÉNARISTES : Vincent Azé, Sébastien Fechner, Clément Michel, Morgan Spillemaecker & Thomas  Sorriaux
  • MUSIQUE : Alexandre Azaria
  • GENRE : Comédie
  • DURÉE : 1h35
  • NATIONALITÉ : Française
  • DISTRIBUTEUR : Paramount Pictures France
  • SITE OFFICIELhttp://www.paramountpictures.fr/film/la-dream-team/
  • DATE DE SORTIE : 23 mars 2016

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *