DUNKERQUE de Christopher Nolan [Critique Ciné]

 

Dunkerque

 

Christopher Nolan s’attaque pour la première fois à un film historique avec Dunkerque, un film qui pourrait passer au premier abord comme un film de guerre mais qui comme d’habitude avec le réalisateur cache en fait bien autre chose.

 

 

SYNOPSIS : En mai 1940, c’est la débâcle. Les forces alliées françaises et anglaises sont obligées de se réfugier dans Dunkerque alors que la ville est encerclée par les nazis. Près de 400 000 soldats attendent d’être ré-embarquer vers l’Angleterre sur la plage mais pour les évacuer il n’y a que la jetée car les bancs de sables empêchent les navires d’approcher. Pour les sauver l’armée anglaise fera appel à tous les petits bateaux de plaisance et de pêche possible mais encore faudra-t-il que les soldats survivent aux bombardements et à l’approche des troupes au sol.

 

Franchement pour réussir à attirer le public à voir un film baptisé Dunkerque, il faut vraiment s’appeler Christopher Nolan ou éventuellement Dany Boon. C’est précédé d’une gigantesque campagne promotionnelle et d’un buzz exceptionnel pour un film que personne, ou presque, n’a pu voir vraiment en avance qu’arrive le nouveau film du réalisateur. Après nous avoir emmené dans l’Espace avec Interstellar, il remet les pieds sur terre pour s’attaquer à un film historique, une reconstitution de la miraculeuse Opération Dynamo souvent célébrée par les anglais mais que les français ont tendance  à passer à la trappe car ils la considèrent souvent comme une défaite voir une trahison des anglais. Pour le réalisateur, il n’est pas question de relancer ce débat mais juste de raconter à sa manière cette histoire. Mais Dunkerque mérite-t-il pour autant vraiment toute cet engouement ?

 

Dunkerque

 

Christopher Nolan nous a bien prévenu Dunkerque n’est pour lui pas un film de guerre. On ne compte plus en effet les films qui ont déjà reconstitués l’Operation Dynamo dont certains sont déjà des classiques comme Week-End à Zuydcoote. En connaissant sa filmographie, on se doutait bien qu’il ne serait pas question pour le réalisateur de faire un simple remake. On découvrira très rapidement qu’il a en fait envisagé cette histoire comme un véritable film de survie à la limite même du film d’horreur. Il suffit pour ne pas en douter de se fier à la bande originale composée une nouvelle fois par Hans Zimmer. le musicien veut nous faire stresser et toutes les musiques du film nous noueront le ventre par les sonorités et un tic tac quasi permanent comme si nous étions nous même en danger pendant toute la durée du long métrage.

L’histoire de Dunkerque nous sera raconté de trois points de vues illustrant les combats sur terre, sur la mer et dans les airs comme dans le célèbre discours de Winston Churchill. Il y a d’abord un jeune soldat (Fionn Whitehead) qui cherche à tout prix à quitter Dunkerque et qui multipliera les tentatives pour se sauver. Puis un civil anglais (Mark Rylance), qui va conduire lui même son bateau de plaisance jusqu’à Dunkerque pour aider à l’évacuation des soldats accompagné par son fils et un de ses amis et qui va sauver en route un soldat anglais échoué (Cillian Murphy). Enfin il y a un pilote (Tom Hardy) dont la mission est de faire le ménage dans le ciel pour empêcher les bombardements. Là encore, le réalisateur ne fait pas les choses comme les autres car on finira par comprendre que ces histoires ne se déroulent pas tout à fait en même temps. Le réalisateur brouille les pistes en ne donnant jamais d’indication de date alors que l’opération s’est déroulée sur plusieurs jours et nous surprendra au moment où il fera se croiser certains personnages.

 

Dunkerque

 

Si Dunkerque n’est pas à proprement parler un véritable film de guerre, il s’en rapproche malgré tout dans l’incroyable reconstitution de ce sauvetage. Christopher Nolan filme au plus prêts les soldats pour nous faire croire que l’on est à leur coté dans chacune des épreuves qu’ils traversent. Mais là encore le réalisateur cherche à nouveau à se démarquer en ne filmant jamais l’ennemi. Les balles fusent et tuent sans qu’on ne verra jamais un seul nazi à l’image. La seule exception à la règle seront les avions ennemis sans qui on aurait pas pu profiter des superbes combats aérien mais si on voit les engins, leurs pilotes resteront eux toujours invisibles.

Plusieurs formats de visionnages sont disponibles pour la sortie de Dunkerque du 35mm standard à l‘Imax en passant par le 70MM comme l’avait fait Quentin Tarantino sur The Hateful Eight. Christopher Nolan ayant choisi de filmer près de 70% de son film directement avec des caméras Imax, il nous conseille clairement d’aller voir le film dans ce format pour une meilleure immersion. Mais forcement la curiosité nous pousse plus vers la projection 70 MM, sorte d’ancêtre de l’Imax puisqu’il propose déjà une image deux fois plus grande que la projection standard. Cette projection argentique donne un petit coté rétro au film avec sa poussière et ses scratches qui devrait plaire aux plus cinéphiles.

 

Dunkerque

 

Plus qu’un simple long métrage, Dunkerque est une véritable expérience d’immersion dont on ne sortira pas tout à fait indemne. Il faudra quelques heures pour se remettre de l’intensité de ce spectacle rendu particulièrement tendu par la partition impitoyable d’Hans Zimmer qui nous nouera le ventre pendant tout le film. Si la reconstitution est magnifique et le film ne manque pas de moments de bravoure, on aurait aimé cependant voir les personnages un peu plus développés pour vraiment s’attacher à eux d’autant plus que les acteurs sont tous excellents. Que ce soit en 70mm ou en Imax, c’est sur le grand écran que vous profiterez au mieux du nouveau long métrage de Christopher Nolan mais il faudra vraiment avoir le cœur bien accroché pour survivre à cette expérience éprouvante mais totalement indispensable.

 

MON AVIS : 4/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : Dunkirk
  • RÉALISATEUR : Christopher Nolan
  • AVEC : Mark Rylance, Tom Hardy, Cillian Murphy et Kenneth Branagh
  • SCÉNARISTE : Christopher Nolan
  • COMPOSITEUR : Hans Zimmer
  • GENRE : Guerre, Survival, Action, Drame
  • DURÉE : 1h47
  • NATIONALITÉ : Américain, Britannique, Français, Néerlandais
  • DISTRIBUTEUR : Warner Bros. France
  • SITE OFFICIELhttp://www.dunkirkmovie.com/
  • DATE DE SORTIE  : 19 juillet 2017