FENIX FURIA sur PS4 et XBOX ONE [Test Jeux Vidéo]

 

Bien connu des joueurs PC, Fenix Rage arrive maintenant sur Playstation 4 et Xbox One dans une version revisitée et améliorée désormais baptisée Fenix Furia.

 

 

SYNOPSIS : Fou de colère d’avoir vu son village réduit en cendres dans une énorme explosion, Fenix pourchassera sans relâche son ennemi Oktaru a travers neuf mondes plein de dangers.

 

Alors que la majorité des éditeurs de jeux vidéo ont grandement baissé la difficulté des jeux depuis la sortie de la Wii et l’ascension du « casual gaming », les petits développeurs indépendants résistent au phénomène avec de petits jeux old school tel que ce Fenix Furia. Sous ces allures de sympathique jeu de plateformes à priori bien amusant se cache en fait un infernal casse tête qui mettra vos réflexe et vos neurones à l’épreuve.

 

Fenix Furia

 

Les développeurs de Green Lava Studios sont assez fourbe pour nous laisser croire dans les premiers niveaux que Fenix Furia est une véritable ballade de santé ultra simpliste où il suffit de traverser un monde en sautant et avançant jusque la sortie sans oublier au passage de ramasser un petit cookie. Ce n’est qu’au sixième niveau avec l’arrivée de véritables obstacles que le jeu commence véritablement à se corser pour les néophytes qui n’auront pas encore bien pris en main le jeu.

Tout le gameplay de Fenix Furia repose sur les capacités du joueur a bien gérer les sauts et les déplacements rapides. Pas de double saut ici mais une infinité qui serviront a monter a volonté en l’air dans les niveaux. Le personnage peut aussi a volonté enchaîner les dash à l’horizontal pour avancer plus vite dans le niveau. Il sera aussi possible de se transformant en boule de feu ou de glace en se frottant à certains murs pour casser des surfaces ou passer à travers les lasers. En mode Rage correspondant au mode normal, le joueur n’a pas le droit à l’erreur chaque collision avec un ennemi, un laser ou autre menace sera immédiatement fatal et vous ramènera immédiatement à votre point de départ pour tout recommencer. Le mode Easy vous laissera la possibilité de faire une erreur avant de vraiment perdre.

Autant le dire tout de suite, vous allez beaucoup mourir dans Fenix Furia. C’en est presque l’un des principes de base puisque des trophées récompensent certains paliers de nombre de morts. Il faudra bien pourtant réussir à traverser chacun de ces niveaux pour venir à bout du jeu et le tout en ramassant à chaque fois le cookie coincé dans le niveau et arriver à la sortie en battant le chrono. Fenix Furia mettra rapidement vos nerfs à vif devant la difficulté très vite diabolique du jeu.

 

Fenix Furia

 

La durée de vie du jeu est assez conséquente puisqu’il comporte neuf planètes composée chacune de vingt niveaux à la difficulté variables. Les pièges et les ennemis se feront rapidement très nombreux au point de demander les meilleurs réflexes, la bonne observation des patterns et il faut l’avouer parfois aussi un peu de chance. Certains niveau comportant des téléporteurs demanderont parfois aussi de la réflexion en plus d’un bon doigté. Chaque monde s’achève par un niveau contre un boss au gameplay à chaque fois différent qui peut prendre la forme d’une course ou d’un affrontement. Enfin sachez que les étoiles gagnées en cours de partie vous permettront aussi d’ouvrir l’accès à des bornes d’arcades comprenant des jeux inédits.

Graphiquement Fenix Furia est véritablement old school au point de rappeler les jeux qui pouvaient se faire sur Amiga 500 ou Atari St. Rien ici n’a la qualité d’un jeu next gen pas d’effets 3D ou de belles sources lumineuses, nous sommes vraiment vingt cinq ans en arrière. Si cela peut avoir son charme, on regrettera surtout la manque de variété dans les niveaux même en changeant de planète. On retrouve les mêmes pièges disséminés autrement mais les univers restent très semblables. Même au niveau du son, la musique sonne volontairement très old school avec de vieux sons de synthé qui manque clairement de variété.

 

Fenix Furia

 

Fenix Furia n’est clairement pas un jeu pour les petits joueurs ! il faudra des nerfs d’acier et un véritable doigté pour venir à bout du jeu en récupérant tous les cookies dans le temps imparti. Si vous cherchez un jeu à la difficulté diabolique alors nul doute que vous trouverez ici de quoi faire. Pour le joueur occasionnel, Fenix Furia pourra rapidement tourner au cauchemar et vous pousser à l’abandon. Techniquement le jeu  déçoit en jouant trop la carte old school et n’exploite malheureusement pas du tout les capacités des consoles next gen. Dommage pour un jeu vendu tout de même 15€.

 

MON AVIS : 2/5
  • GRAPHISMES : 2/5
  • SON : 2/5
  • JOUABILITÉ : 3/5
  • DURÉE DE VIE : 5/5
  • INTÉRÊT : 2/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • DÉVELOPPEUR : Green Lava Studios
  • ÉDITEUR : Reverb Triple Xp
  • GENRE : Jeu De Plateformes / Réflexion
  • NOMBRE DE JOUEURS : 2
  • SITE OFFICIELhttp://www.fenixfuria.com/
  • DATE DE SORTIE : 8 juin 2016

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *