LE GEANT DE FER : SIGNATURE EDITION de Brad Bird [Critique Ciné]

 

Le Géant De Fer

 

Dix sept ans après sa première sortie en salles, Le Géant de Fer ressort au cinéma le 7 décembre 2016 dans une nouvelle version restaurée et rallongée. L’occasion pour le premier film de Brad Bird d’être découvert par une nouvelle génération et peut être enfin connaître le succès ?

 

 

SYNOPSIS : Lorsque le jeune Hogarth entend parler qu’un immense robot se cache près de sa ville, il ne peut s’empêcher de partir à sa recherche. Il le trouvera au moment où celui ci a bien failli rester électrocuté en voulant dévorer une centrale. En lui sauvant la vie, Hogarth vient de gagner un ami mais aussi de gros ennuis car un agent du gouvernement arrive en ville pour tenter lui aussi de retrouver ce robot pour le détruire.

 

Sorti initialement en 1999, Le Géant De Fer n’avait pas franchement été un succès en salles. Distribué par Warner Bros, le film ne bénéficiait pas de l’appui d’un véritable studio d’animation comme Disney pour se faire connaître. Cela n’a cependant pas empêché le film d’être reconnu par les critiques et les professionnels comme une très grande réussite qui a ouvert les portes de Pixar à son réalisateur Brad Bird. Celui-ci nous a depuis offert Les Indestructibles, Ratatouille ainsi que les films live Mission Impossible : Protocole Fantôme et A La Poursuite de Demain.

 

Le Géant De Fer

 

On aurait pu croire que cette nouvelle Signature Edition conçu pour les projections numériques et la sortie en Blu-Ray aurait bénéficié d’une image plus soignée. Déjà pas très beau à la base, le film n’a en fait pas beaucoup profiter de ce lifting. Quand on pense qu’à la même époque le Studio Ghibli avait sorti Princesse Mononoke que Disney sortait Tarzan et Pixar sortait Toy Story 2, on comprend mieux pourquoi Le Géant de Fer n’avait pas rencontré le même succès à sa sortie que tous ces chefs d’oeuvre.

Très caricaturaux, les dessins du Géant de Fer rappellent presque plus les jeux d’aventures de LucasArts où les films de Don Bluth. Ils peuvent parfois se montrer très beaux mais sont en général dans l’ensemble assez bâclés. Ce qui marque surtout dans Le Géant De Fer c’est sa mise en scène plein de cadrage originaux qui montre vraiment tout le potentiel de Brad Bird. Il suffit de voir ce qu’il a fait ensuite dans Les Indestructibles et Ratatouille pour voir qu’avec plus de moyens Le Géant De Fer aurait pu déjà être une bien plus grosse réussite.

 

Le Géant De Fer

 

L’histoire du Géant De Fer est vaguement inspirée d’une nouvelle de Ted Hughes sortie en 1968. Une intrigue entre un jeune enfant et une créature étrange rejeté par les adultes qui rappelle malheureusement beaucoup d’histoires très similaires et réserve très peu de surprises. Il fait beaucoup penser à l’univers de Steven Spielberg qui vient justement de sortir cette année une histoire très similaire avec son adaptation du BGG : Le Bon Gros Géant de Roald Dahl mais qui ressemble aussi déjà pas mal à celle d’E.T. Il est cependant intéressant d’y découvrir des thèmes qui se sont révélés cher à Brad Bird comme son amour pour la science fiction rétro et déjà l’apparition de Tomorrowland dont il a fait le sujet de son dernier film.

En version originale, le film bénéficie de grandes stars de l’époque avec Jennifer Aniston alors star de Friends dans le rôle de la mère du héros, le chanteur et acteur Harry Connick Jr. joue le patron de la casse qui hébergera le robot et Vin Diesel prêtait sa voix au géant des années avant de faire de même avec Groot dans Les Gardiens de La Galaxie. A coté, le doublage français parait extrêmement niais et gâche beaucoup le film. On se consolera avec la splendide partition du regretté Michael Kamen.

 

Le Géant De Fer

 

Déjà pas très beau à l’époque, Le Géant De Fer aura bien du mal à convaincre une nouvelle génération de se laisser bercer par cette histoire déjà vue et revue. Revoir aujourd’hui, le film de Brad Bird est surtout une curiosité pour redécouvrir d’où il est parti et apprécier ainsi encore plus les progrès qu’il a pu réaliser depuis mais seuls les fans inconditionnels prendront vraiment du plaisir à revoir ce long métrage sur grand écran.

 

MON AVIS : 3/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : The Iron Giant
  • RÉALISATEUR : Brad Bird
  • AVEC LES VOIX DE : Jennifer Aniston, Vin Diesel & Harry Connick Jr.
  • SCÉNARISTES : Brad Bird & Tim McCanlies
  • COMPOSITEUR : Michael Kamen
  • GENRE : Animation
  • DURÉE : 85 minutes
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEUR : Warner Bros France
  • SITE OFFICIELhttp://theirongiantmovie.com/
  • DATE DE REPRISE : 7 décembre 2016

 

 

Une pensée sur “LE GEANT DE FER : SIGNATURE EDITION de Brad Bird [Critique Ciné]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *