GOING TO BRAZIL de Patrick Mille [Critique Ciné]

 

Going To Brazil

 

Avec la promesse en gros sur l’affiche de voir « la comédie française la plus déjantée de l’année », cela donne forcement envie de découvrir Going To Brazil mais il aurait peut être fallu se méfier…

 

 

SYNOPSIS : Après des mois sans nouvelles, Agathe, Lily et Chloé reçoivent une invitation de leur copine Katia pour venir assister à son mariage au Brésil. C’est sans hésiter que les trois filles comptent profiter de ce voyage gratuit mais lors de leur première soirée là bas, Lily va tuer accidentellement un homme un peu trop entreprenant en le faisant basculer du haut du toit. Le week-end idyllique tourne alors au cauchemar et les trois copines ne sont pas au bout de leurs surprises…

 

De la carrière de Patrick Mille, on se souvient avant tout  du personnage de Chico le brésilien qu’il jouait dans des sketchs sur Canal + et dans une publicité pour Universal Mobile il y a plus de quatorze ans. Le voir revenir au Brésil pour sa seconde réalisation Going To Brazil, avait de quoi nous laisser espérer une comédie tout aussi réussie. Malheureusement le réalisateur et acteur a choisi de laisser son personnage au placard et ne s’est offert qu’un petit rôle dans cette comédie qui comme son premier film préfère mettre les femmes en avant dans une sorte de Very Bad Trip au féminin.

 

Going To Brazil

 

C’est bien sur toute proportion gardée qu’il faut comparer Going To Brazil et Very Bad Trip car si cela était peut être l’ambition de Patrick Mille, le résultat n’arrive pas à la cheville de la trilogie de Todd Phillips ni même d’aucune comédie du même genre d’ailleurs. Parce que le film parle de la mort accidentelle d’un homme, Patrick Mille semble hésiter à vraiment rire de son sujet. Résultat sur 1h34, les occasions de franchement rire se font plutôt rares et sont pour la plupart déjà compilées dans la bande annonce ne laissant plus trop de surprises aux spectateurs. On se demande du coup sur quel genre de film on est vraiment tombé et s’il faut en rire ou en pleurer.

Ce n’est pas l’originalité qui étouffe ce Going To Brazil. Des histoires de meurtres accidentelles lors de soirée précédant un mariage, on n’en compte déjà des tonnes et on a pas fini d’en voir mais ce n’est pas que cela qui sent le réchauffé mais l’ensemble de l’histoire. On ne compte plus les comédies françaises se passant au Brésil où les environs dont parmi les plus récentes Oss 117, Rio Ne Répond Plus, Baby-Sitting 2 ou pour le coup le véritablement déjanté La Loi De La Jungle sorti l’année dernière et même en le comparant à ces films, Going To Brazil est bien en dessous à cumuler tous les clichés sur le Brésil sans apporter la moindre nouveauté.

 

Going To Brazil

 

La seule chose qui sauve Going To Brazil du naufrage complet, c’est son casting. Bien qu’encore très peu connue, les quatre actrices arrivent tant bien que mal à porter cette histoire foutraque. En tête Alison Wheeler, ex-Miss Metéo de Canal + est certainement la plus amusante dans le rôle d’une prof un peu coinçée. La plus connue de la bande est peut être Vanessa Guide grâce à son rôle dans Les Nouvelles Aventures d’Aladin, peut être la plus jolie de la bande mais clairement pas la plus amusante. Pour ceux qui préfèrent les blondes il y a Margot Brancillon qu’on a vu l’année dernière dans le pas plus réussi Five. La vraie bonne surprise et la moins connue de la bande est Philippine Stindel, la seule capable de vraiment jouer toutes les émotions et qui a le plus sa place au cinéma.

Patrick Mille s’est tout de même offert un petit rôle dans son film. Celui d’un employé du consulat français qui lui donne l’occasion d’apporter un peu plus d’humour à son film avec quelques passages parmi les plus mémorables. Il est en tout cas le seul rôle secondaire a avoir un peu d’intérêt. Le réalisateur a confié le rôle de « méchant » de cette histoire à Chico Diaz un acteur brésilien à la longue filmographie mais pourtant guère convaincant  car vraiment trop cliché.

 

Going To Brazil

 

La curiosité de vouloir découvrir un Very Bad Trip au féminin nous est bien mal récompensée tant Going To Brazil est une déception. Bien loin de la comédie déjantée annoncée, le film de Patrick Mille hésite tellement entre la comédie et le drame qu’on ne sait pas si on doit en rire ou en pleurer. C’est dommage pour le quatuor d’actrices très volontaires qui auraient certainement été bien plus convaincante avec une histoire un peu mieux ficelée et plus riche en gags.

 

MON AVIS : 1/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Patrick Mille
  • AVEC : Vanessa Guide, Alison Wheeler, Philippine Stindel et Margot Brancillon
  • SCÉNARISTES : Patrick Mille, Julien Lambroschini et Sabrina Amara
  • COMPOSITEUR : Florent Marchet
  • GENRE : Comédie ratée
  • DURÉE : 1h34
  • NATIONALITÉ : Français
  • DISTRIBUTEUR : Océan Films
  • SITE OFFICIELhttps://www.facebook.com/goingtobrazillefilm/
  • DATE DE SORTIE : 22 mars 2017