LA GRANDE MURAILLE de Zhang Yimou [Critique Ciné]

 

La Grande Muraille

 

L’idée de voir Matt Damon sur La Muraille de Chine en pleine époque médiéval en a surpris plus d’un lorsque la bande annonce  de La Grande Muraille est sortie. Maintenant que le film arrive en salles, on va enfin pouvoir comprendre ce qu’il fait ici !

 

 

SYNOPSIS : William Garin et Pero Tovar sont deux mercenaires anglais sans foi ni loi qui espéraient mettre la main sur une fameuse poudre noire annoncée comme redoutable. Leur expédition tournera court lorsqu’ils se retrouveront coincé face à La Grande Muraille. Ils ne tarderont pas à découvrir que l’unité d’élite qui les a fait prisonniers sont le dernier rempart pour protéger l’humanité des Tao Tei, des créatures extra-terrestres qui cherchent à se nourrir des humains.

 

Depuis quelques années, il n’est pas rare que de gros blockbusters américains soient en parti financé par les chinois. C’est notamment le cas du dernier Transformers et de certains films du Marvel Studios qui ont, en contre parti, accepter d’intégrer des stars locales au casting. La Grande Muraille va encore plus loin puisqu’il s’agit cette fois ci du premier blockbuster officiellement co-produit par les américains et les chinois dont le budget de 135 millions de Dollars en fait le film le plus cher jamais tourné en Chine.

 

La Grande Muraille

 

Ne vous fiez pas à la présence de Zhang Yimou à la réalisation car La Grande Muraille reste avant tout un film très américain imaginé par les scénaristes Tony Gilroy, Doug Miro et Carlo Bernard et produit par Legendary Pictures, les grands spécialistes du film de monstres à qui l’on doit Pacific Rim, Godzilla et prochainement Kong : Skull Island. Cette collaboration avec le réalisateur est une relation gagnant/gagnant pour les deux parties qui apporte pour les américains un cachet supplémentaire pour ce film se déroulant en Chine et pour Zhang Yimou, une exposition à un plus large public que d’habitude. En effet, il y a probablement assez peu d’américains qui ont du avoir la curiosité de découvrir des films tournés en chinois en dehors des plus cinéphiles.

L’apport de Zhang Yimou au long métrage est néanmoins indéniable. Sans lui, La Grande Muraille n’aurait probablement été qu’une surenchère d’effets spéciaux numériques brouillons et sans grand intérêt. Le réalisateur apporte son savoir faire dans la création d’une armée très colorée dont les chorégraphies de combat peuvent faire penser au spectacle du Cirque Du Soleil. Le gros soucis est que toute cette impressionnante armée semble être rapidement éclipsé par les talents de combattant du mercenaire joué par Matt Damon. L’autre problème est que les créatures qu’on nous vantent en permanence d’être extrêmement intelligentes ne représenteront jamais une véritable menace. Il manque clairement un leader imposant pour incarner le danger et nous offrir un combat final digne de ce nom.

 

La Grande Muraille

 

Ils étaient nombreux à crier au « white washing » et au racisme en voyant que Matt Damon était la star de La Grande Muraille. Sa présence est en fait totalement justifiée puisqu’il joue ici un mercenaire anglais. Et même si c’est tout de même avant tout pour apporter au film une tête d’affiche bankable à travers le monde, l’acteur assure à nouveau le job à la perfection et se montre parfaitement crédible et attachant dans ce rôle. Il n’est d’ailleurs pas le seul acteur occidental puisqu’il est épaulé par Pedro Pascal, célèbre pour son rôle d’Oberyn Martel dans Game Of Thrones, lui aussi très bon. Ils pourront aussi compter sur Willem Dafoe qui joue un prisonnier des chinois qui viendra à l’aide au duo. Un rôle pas très crédible où l’acteur n’aura malheureusement pas grand chose à défendre.

La Grande Muraille ne manque toute de même pas d’acteurs asiatiques avec de grandes pointures telles que l’incontournable Andy Lau, héros de la saga Detective Dee, Zhang Hanyu vu récemment  dans La Bataille De La Montagne Du Tigre et d’autres que les fans de cinéma asiatique ne manqueront pas de reconnaître. Ils sont tous cependant que des seconds rôles dans le film. La seule à tirer son épingle du jeu est la belle Jing Tian qui prêtera main forte à Matt Damon. Legendary Pictures semble miser beaucoup sur elle puisqu’on la reverra dans Pacific Rim 2 et Kong : Skull Island.

 

La Grande Muraille

 

Assez spectaculaire visuellement et bien divertissant, La Grande Muraille ne nous convaincra cependant pas totalement faute d’un véritable ennemi redoutable. On passera cependant un agréable moment grâce à Matt Damon qui porte clairement le film sur ses épaules. Nul doute que ce film séduira les amateurs d’action et d’aventures mais il risque de décevoir les véritables amateurs de cinéma asiatique et du réalisateur Zhang Yimou, un peu coincé dans cette co-production américaine.

 

MON AVIS : 3/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : The Great Wall
  • RÉALISATEUR : Zhang Yimou
  • AVEC : Matt Damon, Pedro Pascal & Jing Tian
  • SCÉNARISTES : Carlo Bernard, Doug Miro & Tony Gilroy
  • COMPOSITEUR : Ramin Djawadi
  • GENRE : Aventure / Action / Fantastique
  • DURÉE : 1h44
  • NATIONALITÉ : Américain / Chinois
  • DISTRIBUTEUR : Universal Pictures International France
  • SITE OFFICIELhttp://www.thegreatwallmovie.com/
  • DATE DE SORTIE :  11 janvier 2017