HORSE SOLDIERS de Nicolai Fuglsig [Critique Ciné]

 

Horse Soldiers

 

Avec Horse Soldiers, Chris Hemsworth rend hommage à des soldats américains dont l’exploit lors de la guerre en Afghanistan en 2001 reste aujourd’hui encore trop peu connu.

 

 

SYNOPSIS : Suite aux terribles attentats du 11 septembre 2001, le capitaine Mitch Nelson et ses hommes membres des forces spéciales américaines insistent pour être les premiers à partir en Afghanistan pour lutter contre Al-Quaïda. Ils vont être choisi pour une mission top secrète qui pourrait se montrer capitale dans cette guerre contre le terrorisme en cas de réussite.

 

Après l’avoir vu l’année dernière dans le délirant Thor : Ragnarok et en attendant de le retrouver dans Avengers : Infinity War, Chris Hemsworth se prend au sérieux en jouant dans l’histoire vraie de ces « Horse Soldiers« . Un groupe de soldats des Forces Spéciales américaines dont les exploits ont longtemps été caché au grand public jusqu’à ce qu’une statue leur rendant hommage soit érigé sur la place du nouveau World Trade Center. Adapté du livre de Doug Stanton retraçant cette mission, Horse Soldiers est le premier long métrage du réalisateur Nicolai Fuglsig, repéré par son court métrage Exfil, sur un scénario de Peter Craig (Hunger Games,  La Révolte) et Ted Tally (Le Silence Des Agneaux).

 

Horse Soldiers

 

Après l’attaque terroriste du World Trade Center en 2001 qui a fait plus de 2700 victimes, tout le monde était à fond derrière les Américains pour faire payer aux responsables cet atroce attentat. Mais si nous avons entendu parler de loin de l’engagement des troupes sur le terrain, nous n’avons au fond eu qu’assez peu de détails sur le déroulement des opérations. Horse Soldiers retrace le premier grand engagement des forces américaines dans cette bataille en racontant comment douze soldats ont rejoint les forces de résistances Afghanes pour tenter d’abattre Al-Quaïda avant qu’ils ne commettent de nouveaux attentats sur le sol américain. Mais si vous vous attendez à un film d’action, vous risquez vite d’être bien déçu car le film va nous raconter toutes les tractations entre forces américaines et forces afghanes avec un rythme loin d’être trépidant.

Il faudra au moins une bonne quarantaine de minutes avant de voir enfin les soldats américains  réellement passer à l’action et là encore c’est la déception car ces douze militaires se tiendront bien souvent en retrait derrière des forces afghanes dont on aura rien à faire en tant que spectateurs. Ils ne sont que de la chair à canon dont seulement très peu seront un peu développés. Mais même les douze « héros » américains de cette histoire ne seront pas vraiment mieux traités au point qu’on aura bien du mal à s’attacher à eux et à ressentir la moindre émotion lorsqu’on les voit se battre. Quelle idée d’avoir choisi un réalisateur débutant pour mettre en scène de grandes batailles. Loin de l’intensité de Du Sang Et Des Larmes, les combats paraissent brouillon et sans le moindre moment d’angoisse. On n’est bien loin de la réussite des batailles de Tu Ne Tueras Point de Mel Gibson alors que les guerres modernes ont de quoi normalement être bien plus spectaculaires.

 

Horse Soldiers

 

Horse Soldiers dégouline d’un patriotisme américain écœurant qui porte bien la marque de fabrique du producteur Jerry Bruckheimer particulièrement visible dans un plan où ces soldats semblent poser fièrement devant de grosses explosions tuant au passage toute la crédibilité et le sérieux du film. On a de toute manière bien du mal à croire que cette bataille fût aussi utile que cela dans la lutte contre Al-Quaïda tant Ben Laden, qui n’était pas la cible de cette opération a pu aussi longtemps échapper aux forces américaines.  Le titre Horse Soldiers est aussi trompeur car les chevaux ne seront que très accessoires dans cette histoire bien loin du Cheval de Guerre de Steven Spielberg.

Pour incarner ces héros de guerre, Jerry Bruckheimer semble avoir fait exprès de choisir des acteurs issus du monde de super héros. En tête Chris Hemsworth trouve ici l’un des pires rôles de sa carrière en Capitaine de l’équipe qui n’a pas grand chose à défendre et ne nous épatera franchement pas dans les scènes de combat. Michael Shannon (Man Of Steel) ne sert à rien dans le rôle d’un soldat souffrant rapidement d’une hernie discale à force d’être a cheval puis qui finira sur une civière pour d’autres raisons. Il y a aussi Michael Peña vu dans Ant-Man qui joue encore les latino de base. Les femmes n’auront pas ici la place sur le terrain mais plutôt comme bonne maîtresse de maison à l’image d’une Elsa Pataky q’on ne verra que trop peu.

 

Horse Soldiers

 

Loin de l’exploit que l’on voudrait nous vendre, l’histoire d’Horse Soldiers paraît au fond bien plus anecdotique que véritablement fondamentale dans la lutte contre le terrorisme. Très lent à démarrer, les scènes d’actions se montrent rapidement ennuyeuses par le manque d’intérêt que l’on portera à ces douze soldats au background pas assez développé pour les rendre attachants. Le patriotisme dégoulinant de ce long métrage finira par nous dégoûter de ce long métrage qui ne rend vraiment pas honneur à ces militaires. On a déjà vu tellement mieux en terme de films de guerre qu’il n’y a aucun intérêt à perdre son temps devant celui-ci.

 

MON AVIS : 1/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : 12 Strong
  • RÉALISATEUR : Nicolai Fuglsig
  • AVEC : Chris Hemsworth, Michael Shannon, Michael Peña, Rob Riggle & Elsa Pataky
  • SCÉNARISTES : Peter Craig et Ted Tally d’après le livre de Doug Stanton
  • COMPOSITEUR : Lorne Balfe
  • GENRE : Guerre
  • DURÉE : 2h10
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEUR : Metropolitan Filmexport
  • SITE OFFICIELhttps://12strongmovie.com/
  • DATE DE SORTIE : 31 janvier 2018