IMMIGRATION GAME de Krystof Zlatnik [Critique DVD]

 

Immigration Game

 

Parce qu’il pourrait faire polémique à sa sortie par son sujet, c’est directement  en DVD, VOD et sur Netflix que sort Immigration Game, un film d’anticipation allemand croisement entre American Nightmare et The Running Man.

 

 

SYNOPSIS : Dans un futur proche l’Allemagne est le dernier pays d’Europe a encore accepter l’entrée de réfugiés. Mais pour gagner le droit de s’installer les migrants sont obligés de particper au jeu télé Immigration Game. Largués dans la banlieue de Berlin, ils devront trouver le moyen de rejoindre au plus vite la tour télé au centre de la ville pour gagner leur titre de séjour mais en chemin ils pourront se faire attaquer par n’importe quel citoyen allemand. Un soir qu’il rentrait chez lui, Joe va venir en aide à l’un des réfugiés mais lors d’une bagarre pour le protéger il va accidentellement tuer un des chasseurs. Bien qu’il soit déjà citoyen allemand, il va être obligé de participer à son tour  à ce cruel jeu télé pour éviter la prison.

 

Avec un tel sujet, il est certain qu’Immigration Game va faire fuir plus d’un spectateur potentiel trop choqué de savoir que l’on peut envisager de traiter de la sorte les réfugiés sans savoir de quel manière  va être illustré cette histoire. Mais pour les fans de film tels que American Nightmare, Battle Royale ou même Hunger Games, ce film devrait forcement susciter la curiosité car il ne serait jamais sorti en France si il devait vraiment faire polémique. Car oui, même si le sujet est sensible, son traitement n’a bien sur rien de raciste ou xénophobe et cherche plutôt à dénoncer les éventuelles dérives de la télé-réalité et de la nature profonde de certains humains.

 

Immigration Game

 

Ceux qui s’attendait à un film aussi léché esthétiquement que les American Nightmare de James DeMonaco risquent d’être déçus car si l’inspiration est flagrante, Immigration Game n’a clairement pas du bénéficier des mêmes moyens que la franchise de Blumhouse Pictures. Il ne s’agit là que du second film écrit et réalisé par Krystof Zlatnik qui a clairement composé avec les moyens du bord. Tout le film est tourné caméra à l’épaule de manière très remuante, pas toujours bien cadré et volontairement très souvent flou probablement pour donner plus d’intensité à son histoire mais au final c’est plus de l’amateurisme et du bricolage qu’une véritable vision de cinéaste que l’on ressent.

Curieusement alors qu’il s’agit normalement d’un jeu télé, il n’y a rien qui nous le montrera à l’écran, c’est à peine si on verra le temps d’une unique scène un mini drone bas de gamme filmer les candidats. Il aurait été pourtant plus normal de faire comme si l’on regardait vraiment le show télé avec des bandeaux à l’écran et des commentaires. Au lieu de ça le film suit son héros John et ses camarades comme si nous étions à leur coté filmé comme clandestinement dans Berlin parfois à bout de zoom ce qui accentue l’effet de flou et de tremblement. Krystof Zlatnik cherche malgré tout à rendre son film esthétique à sa manière à l’image de l’affrontement final  où pour filmer l’aveuglement du héros face à tant de violence  il ne nous montre plus que des ombres et des silhouettes, c’est certes original mais pas forcement compréhensible.

 

Immigration Game

 

Pour profiter du suspense d’Immigration Game, il faudra se montrer plutôt indulgent sur son scénario qui tient difficilement la route et multiplie les incohérences. La première étant de mélanger un citoyen berlinois dans ce jeu où il n’a normalement pas sa place. on regrettera aussi que le réalisateur et scénariste ne soit pas  montrer plus véhément dans sa dénonciation du traitement des migrants par les pays européens ni dans celui de la dérive de la télé-réalité. Tout n’est effleuré pour satisfaire avant tout les fans d’action.

Même si le casting se compose principalement d’acteurs allemand, Immigration Game a été tourné quasiment intégralement en anglais, sous le prétexte que cela est nécessaire pour les spectateurs du jeu télé,  mais probablement surtout pour pouvoir exporter son film dans le monde entier. Le film repose sur un casting d’acteurs que l’on ne connait pas encore beaucoup par chez nous même si l’acteur principal Mathis Landwehr avait tenu un petit rôle dans V Pour Vendetta. Il partage principalement l’affiche avec l’actrice Denise Ankel connue pour son rôle dans Madimak qui n’est cependant jamais sorti en France.

 

Immigration Game

 

Plein de bonnes intentions et d’influences flagrantes, Immigration Game manque clairement de moyens pour se montrer à la hauteur des ambitions de son réalisateur et des attentes des spectateurs qui s’attendaient à un film violent et esthétique à la American Nightmare. Mais surtout, c’est dans son scénario pas assez approfondi qu’Immigration Game déçoit le plus. Immigration Game doit être vu avant tout comme un divertissement pour amateurs du genre plutôt que le brûlot que l’on était en droit d’attendre avec un tel sujet.

 

MON AVIS : 2/5

 

 

LE DVD : Difficile de juger vraiment de la qualité de l’image à la vue de la réalisation du film à l’image toujours remuante et souvent floue. La compression semble pourtant être de bonne facture et les couleurs sont bien restitués. La bande son est elle une vraie réussite pour les amateurs de musique électronique qui pourront faire trembler les murs. On regrettera cependant l’absence totale de bonus pour nous dévoiler la conception du film.

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Krystof Zlatnik
  • AVEC : Mathis Landwehr, Denise Ankel, Katharina Sporrer & Simson Bubbel
  • SCÉNARISTES : Krystof Zlatnik & Marl Wachholz
  • COMPOSITEUR : Karol Obara
  • GENRE : Anticipation, Action, Thriller
  • DURÉE : 1h34
  • ÉDITEUR : Marco Polo Production
  • DATE DE SORTIE : 14 mai 2017  en VOD et Netflix / 14 juin 2017 en DVD