INSTINCT DE SURVIE de Jaume Collet-Serra [Critique Ciné]

 

Instinct De Survie

 

Entre deux polars avec Liam Neeson, le réalisateur Jaume Collet-Serra revient le temps d’un film au genre horrifique avec Instinct De Survie. Une nouvelle tentative pour relancer le genre du film de requin abandonné depuis quelques années.

 

 

SYNOPSIS : Nancy a réussi à retrouver la plage sur laquelle sa mère avait l’habitude de surfer. Bien décidée à en profiter, elle reste trop longtemps dans l’eau alors que les autres surfers sont rentrés chez eux. C’est à ce moment qu’en approchant trop près du cadavre d’une baleine, elle devient la nouvelle proie d’un énorme requin blanc.

 

Après avoir usé jusqu’à la corde la franchise Les Dents De La Mer, le film de requin avait rapidement perdu tout son intérêt pour Hollywood. De temps en temps on a vu réapparaître le genre avec plus ou moins de réussite avec des films tels que Peur Bleue ou plus récemment Shark 3D. C’est à la télévision que le genre est désormais le plus vivace grâce notamment aux nombreux nanards de The Asylum  dont Sharknado est le fer de lance. C’est probablement ce nouveau succès qui a motivé le réalisateur Jaume Collet-Serra à se frotter au genre avec Instinct De Survie.

 

Instinct De Survie

 

Le scénario d’Instinct De Survie a beau tenir sur un ticket de métro, il faisait pourtant parti de la fameuse blacklist des histoires à adapter d’urgence. Il faut pourtant bien avouer qu’on ne voit pas trop en quoi, le scénario d’Anthony Jaswinski se distingue des autres productions du genre qui sortent généralement directement en DVD quand ils ne restent pas inédits chez nous. Des histoires de personnes coincés en pleine mer et entourés par des requins, c’était notamment déjà le sujet d’Open Waters et The Reef. La seule différence est qu’il s’agit cette fois ci d’une surfeuse sexy.

Avec Blake Lively dans le rôle principal, Instinct de Survie trouve forcement un intérêt supplémentaire. l’idée de voir l’héroïne de Gossip Girl en bikini pendant près d’une heure et demi donne forcement plus envie aux spectateurs masculins de voir cette histoire que si c’était un homme qui était coincé sur un rocher. Quand au public féminin, il est conquis par avance tant les occasions de voir l’actrice au cinéma se font plutôt rares. Blake Lively a vu ici l’occasion de tourner l’équivalent d’un Buried dans lequel jouait son mari Ryan Reynolds. L’actrice offre ici une prestation physique très réussie à mille lieux de ses précédents rôles.

 

Instinct De Survie

 

Pour ceux qui espéraient une histoire vraiment tendue, ils risquent d’être déçus tant les occasions de frissonner se font plutôt rares. Une bonne partie de ces scène sont en effet déjà dans la bande annonce et ce qui reste à découvrir l’est souvent de manière subjective. On ne verra jamais de scènes d’attaque vraiment violentes ou même de corps déchiquetés. Tout est fait dans le montage pour qu’Instinct De Survie reste un film tout public. Il faudra être patient pour obtenir quelques frissons dans cette histoire qui cherche à installer un pathos inutile autour de la mort de la mère de l’héroïne et de son envie d’arrêter ses études de médecine. Ces scènes tellement lourdes prêteraient presque à rire tellement elles sont ridicules.

Au bénéfice du film on pourra tout de même reconnaître que les images d’Instinct de Survie sont vraiment très belles avec des plans sous marins et des scènes de surf vraiment réussies. Malgré un petit budget, les effets spéciaux sont plutôt bien réussis. Difficile de se rendre compte que le requin est en image de synthèse tant il est bien fait. On croirait presque revoir le célèbre Bruce des Dents De La Mer même si c’est seulement dans son apparence et pas dans la qualité du film. On sera surpris par une fin expéditive assez curieuse qui confirmera notre faible opinion du film de Jaume Collet-Serra.

 

Instinct De Survie

 

Pas de raison d’être déçu par Instinct De Survie tant on en attendait rien de spécial. Il faut vraiment prendre le film de Jaume Collet-Serra comme une série B honnête qui aurait cependant plus sa place en DVD que sur grand écran tant elle est bourrée d’incohérences et de facilités scénaristiques . Comparer ce long métrage au mythique Les Dents De La Mer serait insulter Steven Spielberg tant les deux films ne sont pas dans la même catégorie. Instinct De Survie est avant tout fait pour les fans de Blake Lively qui pourront admirer au choix son physique ou son talent.

 

MON AVIS : 2/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : The Shallows
  • RÉALISATEUR : Jaume Collet-Serra
  • AVEC : Blake Lively, Sedona Legge et Brett Cullen
  • SCÉNARISTE : Anthony Jaswinski
  • COMPOSITEUR : Marco Beltrami
  • GENRE : Thriller, Horreur
  • DURÉE : 1h27
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEUR : Sony Pictures France
  • SITE OFFICIELhttp://www.theshallows-movie.com/site/
  • DATE DE SORTIE : 17 août 2016

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *