JOUR J de Reem Kherici [Critique Ciné]

 

Jour J

 

Le petit succès de son premier film Paris A Tout Prix permet à Reem Kherici de sortir cette année Jour J,  son second long métrage en tant que réalisatrice mais ce n’est franchement pas gagné pour que le succès soit de nouveau assuré.

 

 

SYNOPSIS : Alors qu’il est en couple depuis cinq ans avec Alexia, Mathias n’a pas réussi à résister au rentre dedans de Juliette lors d’une soirée costumée. Le lendemain, Alexia va découvrir dans la poche de Mathias la carte de visite de Juliette. En voyant qu’il s’agit d’une wedding planner, la jeune femme va penser qu’il veut l’épouser. Ne pouvant pas reculer sans risquer de se griller, Mathias se retrouve alors dans une drôle de situation où il devra préparer son mariage avec son amante.

 

Membre de la bande de Philippe Lacheau sur Canal +, Reem Kherici a eu la chance de faire ses premiers pas au cinéma bien avant le reste de la bande avec des apparitions marquantes dans OSS, Rio Ne Répond Plus ou Fatal.  Mais au lieu de retrouver ses anciens camarades pour jouer dans Babysitting, la comédienne a choisi elle aussi de passer directement à la réalisation avec Paris A Tout Prix où apparaissaient certains de ses anciens camarades. Avec près de 550 000 spectateurs, ce film eu son petit succès bien loin cependant des films de Philippe Lacheau mais c’est encore en solo qu’elle décide de revenir avec ce second film  Jour J qui a la vue de sa médiocrité pourrait bien être le dernier.

 

Jour J

 

Il ne faudra pas attendre longtemps pour déceler les premières incohérences dans le scénario de Jour J. En découvrant la carte de visite de Juliette, Alexia aurait du en premier reconnaître le nom de son ancienne camarade de classe mais c’est curieusement dix minutes plus tard que surgit subitement cette information qui donne une toute autre orientation au film que celle présentée dans la bande annonce. Alors que le pitch de base du film n’est déjà pas vraiment crédible mais peut être accepté dans le cadre d’une comédie, le film est en fait plombée par une sorte d’histoire de vengeance car Juliette qui était enrobée à l’école a toujours été maltraitée par Alexia et ses copines parfaites, maintenant qu’elle a couché avec son mec et qu’elle  doit organiser son mariage, Juliette se pense supérieure à Alexia alors qu’il n’y a pas pourtant pas de quoi.

Tout le film repose sur une succession de scènes sans aucun intérêt où on suivra Mathias, Alexia et Juliette choisir tous les détails de la cérémonie. Cela n’a strictement rien de drôle ni même de quoi faire un film. Très mal fichu, le scénario utilise de très grosses ficelles déjà vues des milliers de fois dans de bien meilleurs films. La réalisatrice cite comme influence une scène du film Les Nouveaux Sauvages mais on aura bien du mal à faire le lien car cette histoire manque clairement de folie et d’humour. On sent bien qu’elle aurait aimé faire aussi bon que les nombreuses comédies américaines à l’eau de rose sur le mariage mais elle n’arrive ici même pas à égaler les pires d’entre elles. Tous les gags sont super téléphonés avec des expositions tellement flagrantes qu’on les comprendra avant qu’ils n’arrivent et les seuls moments un peu comique ont déjà été tous mis dans la bande annonce ne laissant plus aucune surprise aux spectateurs.

 

Jour J

 

Jour J marque une première pour Nicolas Duvauchelle qui n’avait jusque là jamais joué dans une comédie. On se demande si au final, Reem Kherici ne l’a pas choisi pour profiter de sa belle gueule que pour ses talents de comédiens car il n’a clairement pas les épaules pour ce genre de films. Il subit ici les situations sans jamais être drôle. Faute de vrai gags, Rheem Kerici n’est pas non plus drôle dans le rôle de la wedding planeuse Juliette tandis que Julia Piaton finira par nous taper sur les nerfs tellement son personnage est bête et ennuyeuse.

Ce qui pouvait nous attirer à aller voir Jour J, ce sont surtout les seconds rôles du film avec en tête Chantal Lauby. Elle joue ici la mère de Juliette porté sur la bouteille mais tout ce qui y avait de drôle a été dévoilé dans la bande annonce et les quelques scènes inédites ne permettront pas à l’actrice d’être à son top. On avait de bons espoirs aussi en François- Xavier Demaison mais ses répliques tournent rapidement en boucle et ce personnage se montre plus pathétique que vraiment amusant. En père de Juliette, Simon Astier se montre ici bien moins drôle que dans Kaamelott par l’absence de dialogues à la hauteur. Quand à Sylvie Testud, elle joue la rabat joie comme si le film avait déjà besoin de cela pour ne pas être drôle.

 

Jour J

 

Affreusement mal écrit, mal monté, bourré d’incohérences et de facilités, Jour J pourrait servir de cas d’école pour montrer tout ce qu’il ne faut pas faire dans une comédie. A préparer son film sur Pinterest comme on prépare un vrai mariage, Reem Kherici semble avoir oublier qu’elle tournait une comédie. Le film manque clairement de gags et de matière pour rendre l’histoire intéressante et donner aux acteurs de quoi nous amuser. Dans la déferlante de comédies française sorties depuis janvier, Jour J ne fera certainement date que comme l’une des pires de l’année.

 

MON AVIS : 0/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Reem Kherici
  • AVEC : Nicolas Duvauchelle, Reem Kherici, Julia Piaton, Chantal Lauby, Sylvie Testud et François Xavier Demaison
  • SCÉNARISTES : Reem Kherici et Stéphane Kazandjian
  • COMPOSITEUR : Laurent Aknin
  • GENRE : Comédie
  • DURÉE : 1h34
  • NATIONALITÉ : Français
  • DISTRIBUTEUR : Gaumont
  • SITE OFFICIELhttp://www.gaumont.fr/fr/film/Jour-J.html
  • DATE DE SORTIE : 26 avril 2017