KITE de Ralph Ziman [Critique Blu-Ray et DVD]

 

Kite

 

Même si Kite n’a rien de la comédie romantique idéale pour la Saint Valentin, l’éditeur Condor Entertainment a choisi la date du 14 février 2017 pour sortir en France directement en Blu-Ray et DVD l’adaptation live de ce dessin animé japonais culte.

 

 

SYNOPSIS : Après l’assassinat de ses parents policiers, Sawa a été adoptée par le co-équipier de son père. Formée et encouragée à retrouver les responsable de ces meurtres, elle va remonter la piste jusqu’à l’Émir, le responsable d’un trafic d’êtres humains. Mais en retrouvant le jeune Oburi, Sawa va comprendre qu’elle a peut être été manipulée depuis des années.

 

S’attaquer à l’adaptation live d’un dessin animé japonais aussi violent que Kite pouvait paraître un pari totalement fou ! C’est au réalisateur David R. Ellis, connu pour avoir mis en scène Des Serpents Dans L’Avion et deux épisodes de la saga Destination Finale, que l’on doit cette idée folle. Malheureusement décédé alors qu’il était en pleine préparation de cette adaptation, il n’a jamais pu concrétiser son projet mais a été remplacé immédiatement par le réalisateur sud africain Ralph Ziman dont les précédents films restent inédits en France.

 

>

Kite

 

Proposé en bonus dans une version censurée où il manque une scène de viol véritablement pornographique, les spectateurs pourront rapidement se rendre compte qu’il était impossible d’adapter tel quel le dessin animé de Yasuomi Umetsu. C’est donc une adaptation très libre que nous offre le scénariste Brian Cox en gardant la trame mais en modifiant le fil de l’histoire pour rajouter une demi heure. On  reconnaîtra surtout deux scènes marquantes de l’anime qui ont été certes un peu édulcorées mais qui restent tout de même très proches de ce qu’on peut voir dans le dessin animé.

Vendu comme un film entre Sin City et Kick Ass, Kite en a certainement l’ambition mais pas vraiment les moyens. Difficile d’y voir en fait un rapport avec Sin City, mais en revanche Sawa la jeune héroïne du film pourrait en effet être comparée à la célèbre Hit-Girl de Kick Ass. Malgré un manque de moyens flagrant, les scènes d’actions devraient combler les amateurs de séries B par leur dynamisme et leur inventivité.

 

Kite

 

Tout comme dans le dessin animé, l’histoire de Kite n’est pas vraiment plus claire dans le film. Il faudra probablement le voir au moins deux fois pour pouvoir situer les personnages et comprendre cette histoire de mafieux et de flics corrompus. Le doute est tout à fait normal puisque la jeune héroïne, traumatisée par le meurtre de ses parents, se drogue régulièrement pour oublier ce qu’elle a vécu. Il ne faut pas faire trop le rapprochement avec le dessin animé car si les personnages portent le même nom, ils n’ont souvent rien à voir.

On sera assez étonné de voir Samuel L. Jackson dans Kite car il est clairement l’acteur le plus connu de la distribution. C’est par fidélité avec le regretté David R. Ellis avec qui il avait tourné l’amusant Des Serpents Dans L’Avion, que l’acteur a accepté le rôle du flic Karl Aker dans une version bien plus soft qui zappe ses penchants de violeur. Sawa, l’héroïne du film est incarnée par India Eisley qu’on avait pu voir dans Underworld : Nouvelle Ère et The Curse Of The Sleeping Beauty. La jeune et jolie comédienne est convaincante dans ce rôle physique mais restera bien pudique par rapport à son modèle animé. Le personnage d’Oburi n’a lui quasiment plus aucun rapport avec l’original, il est ici une sorte d’ange gardien de Sawa. C’est l’inconnu Callan McAuliffe, héros de Robot Overlords avec Gillian Anderson qui l’incarne.

 

Kite

 

Il faut voir Kite comme une série B sans trop vouloir le comparer à de véritables blockblusters taillés pour le grand écran. Avec ses petits moyens, le film a le mérite de nous divertir avec des scènes d’action très réussies. Même si il ne s’agit que d’un petit film, Samuel L. Jackson reste magistral et la jeune India Eisley montre des capacités qui ne demandent qu’a être plus souvent exploitées. On regrettera juste que Quitte à sortir directement en Vidéo et non pas en salles, cette adaptation n’aurait pas du hésiter à assumer pleinement la violence du dessin animé pour faire vraiment plaisir aux fans.

 

MON AVIS : 3/5

 

LE BLU-RAY : L’image et le son de Kite sont très convenables considéré le budget du film, on aurait cependant aimé une image un peu plus léchée pour coller un peu plus à l’ambiance très colorée du manga plutôt que cette ambiance grisâtre censée faire futuriste. Question Bonus nous n’aurons le droit qu’au dessin animé original proposé dans une version en basse définition qui paraîtra pixelisée et un peu datée. En plus c’est malheureusement la version censurée qui est proposée ici sans la grosse scène de sexe qui avait marqué les esprits à l’époque par sa violence.

 

Kite

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Ralph Ziman
  • AVEC : India Eisley, Samuel L. Jackson et Callan McAuliffe
  • SCÉNARISTE : Brian Cox
  • GENRE : Action
  • DURÉE : 1h30
  • NATIONALITÉ :
  • ÉDITEUR : Condor Entertainment
  • LANGUES : Anglais / Français
  • BONUS : L’anime original en version censurée (50 minutes)
  • DATE DE SORTIE : 14 février 2017