KNOCK de Lorraine Levy [Critique Ciné]

 

Knock

 

Après Chocolat, Omar Sy revient au rétro avec une nouvelle adaptation très libre de Knock, la célèbre pièce de Jules Romains déjà porté au cinéma dans un long métrage devenu un classique du cinéma. Pas sur que cette nouvelle version en fasse de même…

 

 

SYNOPSIS : Pour tenter d’échapper à deux voyous à qui il doit de l’argent, Knock se fait engager comme médecin sur un bateau en route vers les Indes. Durant le voyage il se découvrira une vraie vocation. Cinq ans plus tard, diplôme de médecin en poche, il va s’installer dans le petit village de Saint Maurice. Mais alors que son prédécesseur avait bien du mal à développer une clientèle, Knock va progressivement convaincre toute la population des environs qu’ils sont des malades qui s’ignorent.

 

Pièce de Jules Romains écrite en 1922, Knock a déjà été adapté trois fois auparavant au cinéma. Si la dernière en date, aujourd’hui considéré comme un grand classique du cinéma, remonte à 1951, avions-nous pour autant vraiment besoin d’une quatrième adaptation ? Si la réalisatrice Lorraine Levy semble être persuadé que oui, la vue du résultat ressemble pourtant à une succession de fausses bonnes idées en terme d’écriture, de réalisation et de casting.

 

Knock

 

La première erreur de cette nouvelle version de Knock est d’avoir osé réécrire une bonne partie de l’histoire en changeant fondamentalement le caractère du Docteur Knock pour le rendre bien plus sympathique qu’il ne l’était à l’origine. Peut être la seule façon de réussir à convaincre Omar Sy d’accepter ce rôle. Mais si le talent du comédien n’est plus à prouver et qu’il est encore ici très bon, imaginer un médecin noir dans la campagne française des années 50 parait assez peu crédible. Lorraine Levy intègre pourtant cela presque comme si c’était totalement normal, évoquant à peine la question du racisme car elle ne voulait pas faire le sujet du film. Il aurait pourtant simplement suffit de transposer l’histoire  à notre époque pour que cela paraissent  tout à fait plausible mais là cela parait totalement anachronique.

Comme si la pièce inventée par Jules Romains n’était pas assez bonne, Lorraine Levy se permet de rajouter trois personnages et autant de sous intrigues à l’histoire que l’on connait. Un curé jaloux de voir que le médecin attire plus de monde dans son cabinet que lui dans son église pour une touche plus amusante, une jeune et jolie employée de ferme pour un petit coté romantique et un voyou maître chanteur pour un petit coté thriller. Cela conduit à une fin très différente et vraiment ridicule tellement elle est très mal écrite. La réalisatrice semble avoir voulu transformer Knock en feel good movie pour les vacances, là où normalement ce médecin sans scrupules ne cherchait qu’à exploiter les habitants et non pas à se faire apprécier de tous.

 

Knock

 

Rien dans la réalisation de Lorraine Levy ne donne vraiment l’impression d’être dans les années 50. L’image du film n’a strictement rien de cinématographique et nous donne plutôt l’impression de regarder un téléfilm France 3. La réalisatrice n’a peut être pas bénéficié du budget nécessaire pour atténuer l’aspect trop propre du numérique et nous offrir des décors digne d’un grand film de cinéma mais ces contraintes auraient dû une nouvelle fois la pousser à proposer plutôt une version de Knock se déroulant en 2017. Le thème principal de la pièce restant encore totalement d’actualité aujourd’hui lorqu’on voit que le gouvernement veut imposer plus de vaccins aux enfants et qu’on colle maintenant des photos de maladies sur les paquets de cigarettes pour effrayer les consommateurs. Et que dire de cette scène onirique totalement ratée où les bonnes sœurs sont clairement monté sur des hoverboards. Même la direction d’acteurs est catastrophique, les scènes de dialogues reprenant fidèlement les répliques de la pièce ont un aspect théâtre filmée qui disparaît dans les scènes rajoutées. Il n’y a en fait que la bande originale de réussi dans cette réalisation même si les influences de Danny Elfman et John Williams donne parfois l’impression de la musique d’un film fantastique alors que l’histoire ne s’y prête pas.

Heureusement le casting de Knock arrive tout de même à compenser les grosses faiblesses du film et permettra d’éviter la catastrophe complète. l’humoriste Alex Lutz est parfait pour incarner ce curé jaloux, Ana Girardot est comme toujours absolument irrésistible pour apporter la touche de romance. En revanche Pascal Elbé est une vrai erreur de casting tant il est mauvais dans le rôle du maître chanteur. Nicolas Marié en ancien docteur, Christian Hecq en facteur, Michel Vuillermoz en pharmacien et Rufus en ancien du village assurent parfaitement pour apporoter au film son humour et un coté rétro. Chez les actrices Audrey Dana, Sabine Azéma, Héléne Vincent et Andréa Ferréol ne déméritent pas et se montrent aussi très amusantes.

 

Knock

 

Cette nouvelle adaptation de Knock cumule les fausses bonne idées et se montrera au fond bien inutile tant elle est mal écrite et mal réalisée. A vouloir changer l’intrigue du film la réalisatrice Lorraine Levy dénature totalement l’histoire en cherchant à en faire une comédie légère proche du feel good movie là où la pièce était une satyre sombre et désespérée. On aimerait voir Omar Sy dans n’importe quel rôle tant son talent n’est plus à prouver mais un médecin noir accepté par tous dans un petit village en 1950, cela parait franchement anachronique. Parfois tout gentil, d’autre fois inquiétant, on arrivera pas à cerner son personnage mais l’acteur ne nous déçoit pas pour autant. Il est en plus de cela très bien entouré pour éviter au film le naufrage complet mas nul doute que l’on oubliera très vite cette nouvelle version.

 

MON AVIS : 2/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATRICE : Lorraine Levy
  • AVECOmar Sy, Alex Lutz, Ana Girardot, Sabine Azéma & Christian Hecq
  • SCÉNARISTE : Lorraine Levy d’après l’oeuvre de Jules Romains
  • COMPOSITEUR : Cyrille Aufort
  • GENRE : Comédie
  • DURÉE : 1h53
  • NATIONALITÉ : Français
  • DISTRIBUTEUR : Mars Films
  • SITE OFFICIELhttp://knock-lefilm.com/
  • DATE DE SORTIE : 18 octobre 2017