LA 9e VIE DE LOUIS DRAX de Alexandre Aja [Critique Blu-Ray]

 

La 9e Vie De Louis Drax

 

Délaissant l’horreur pure pour l’adaptation de romans fantastiques, le réalisateur Alexandre Aja fait son retour avec La 9e Vie de Louis Drax qui n’aura pas le droit à une sortie au cinéma mais directement en Blu-Ray et DVD le 21 juin 2017.

 

 

SYNOPSIS : Depuis sa naissance, le jeune Louis Drax a déjà miraculeusement échappé à la mort huit fois. Mais le jour de son neuvième anniversaire, il fait une chute du haut d’une falaise. Déclaré mort, il finira pourtant par revenir à la vie mais restera plongé dans le coma. Alors que la Police soupçonne son père qui s’est mystérieusement évaporé d’être responsable de l’accident, le Docteur Allan Pascal va de son coté tenter de sauver Louis en explorant son subconscient. Mais à force de fréquenter la mère du jeune garçon, il va finir par tomber sous son charme.

 

Mais qui en veut ainsi à Alexandre Aja ? Remarqué par son film d’horreur Haute Tension, le réalisateur avait vite compris qu’il aurait plus de chances de pouvoir faire les films qu’il avaient envie en s’exilant aux Etats Unis. Après s’être fait une spécialité de remakes de films horrifiques cultes avec La Colline A Des Yeux, Mirrors et Piranhas, il s’est maintenant tourné vers l’adaptation de romans fantastiques avec le très réussi Horns adapté du livre de Joe Hill. Si ce dernier avait encore eu la chance de sortir au cinéma, ce n’est pas le cas de son nouveau film La 9e Vie De Louis Drax adapté d’un roman de Liz Jensen qui malgré une sortie en salles aux Etats Unis n’aura le droit qu’à une sortie en France en Blu-Ray et DVD.

 

La 9e Vie De Louis Drax

 

La 9e Vie De Louis Drax est pourtant un film bien plus accessible que les premières œuvres d’Alexandre Aja qui ne lésinaient jamais pas sur le gore. Ici le réalisateur oscille entre le thriller, le conte fantastique et le drame familial. De quoi normalement pouvoir attirer un large public. C’est le jeune Louis Drax qui sert de narrateur à ses mésaventures. Le début du film flirte vraiment avec le conte fantastique en mettant en scène les différentes manières dont il a déjà frôlé la mort. En voyant ces images aux effets spéciaux cartoonesques on pense tout de suite au T.S. Spivet de Jean-Pierre Jeunet mais le film prendra rapidement une tournure plus sombre lorsqu’on découvre que Louis raconte sa vie a une étrange créature à la voix grave qui fait penser à Quelques Minutes Après Minuit.

Le film prend ensuite une tournure très différente lorsqu’il se focalise plus sur le Docteur Allan Pascal. Nous abordons un aspect entre thriller et drame  avec des scènes bavardes qui gâchent un peu les bonnes impressions que nous avait donné le début du film. Même si la mère de Louis est très séduisante, on ne comprend pas trop cette attirance soudaine du médecin pourtant marié et le film ne fait que nous aiguiller sur de fausses pistes pour mieux servir son twist final logique et pas vraiment surprenant si on a bien été attentif.

 

La 9e Vie De Louis Drax

 

Curieusement, le personnage de Louis Drax joué par le jeune Aiden Longworth ne paraîtra pas longtemps bien sympathique. Si les scènes avec son psy sont  souvent amusantes, les différents flashbacks nous montre un jeune garçon  violent, irrespectueux et manipulateur probablement parce qu’il a été trop choyé par sa mère. A le découvrir ainsi, on perdra forcement l’envie de le voir sortir du coma et même à découvrir qui l’a poussé du haut de la falaise.

Il faut en revanche reconnaître que Jamie Dornan est plus crédible ici en docteur qu’en Playboy milliardaire dans 50 Nuances De Grey. Pour le plaisir de ses fans, il tombera là aussi la chemise dans une scène totalement gratuite mais ce n’est pas pour autant qu’il déborde encore de charisme pour porter le film. On préférera largement suivre Sarah Gadon qui joue la mère de Louis. Le choix de l’actrice fétiche des Cronenberg père et fils n’a certainement pas été un hasard et sa filmographie est un indice flagrant sur la fin du long métrage. Dans le rôle du père de Louis, Aaron Paul bien connu pour son rôle dans la série Breaking Bad, dévoile ici une facette plus sensible dans ce second rôle. Pour la caution horrifique culte, le réalisateur est allé confié un petit rôle de grand mère à  l’actrice culte Barbara Hershey (Re-Animator).

 

La 9e Vie De Louis Drax

 

A trop vouloir mélanger les genres, La 9e Vie De Louis Drax donne l’impression de s’éparpiller. En maître du genre, Alexandre Aja réussit très bien l’aspect fantastique de son nouveau film mais ce début prometteur fini  rapidement par se perdre dans des tunnels de dialogues et des fausses pistes qui font baisser en intensité le long métrage. Véritable tête à claques, on finira par ne plus avoir d’intérêt pour le sort du jeune Louis Drax. Reste une distribution très réussie qui donne le meilleur et mérite de découvrir le film.

 

MON AVIS : 2/5

 

 

LE BLU-RAY : L’image de La 9e Vie de Louis Drax est vraiment très belle avec de belles couleurs chaudes. On sera moins convaincu par la piste son qui demandera de pousser le son un peu plus qu’à l’habitude pour entendre correctement les dialogues et ne propose pas grand chose pour la spatialisation contrairement à une bande annonce qui a vraiment été travaillée pour cela. Question bonus c’est la déception puisque le making of annoncé n’est qu’un clip promotionnel de 2min 30 où l’équipe du film ne fait que résumer l’histoire sans que l’on voit une seule image du tournage. Pour finir, la navigation dans le menu n’est pas évidente puisque pour faire son choix les titres passent d’un vert eau à un bleu ciel qu’il est difficile de distinguer.

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : The Ninth Life Of Louis Drax
  • REALISATEUR : Alexandre Aja
  • AVEC : Jamie Dornan, Sarah Gadon, Aaron Paul et Aiden Longworth
  • SCÉNARISTE : Max Minghella d’après le roman de Liz Jensen
  • GENRE : Thriller, Fantastique
  • DURÉE : 1h48
  • NATIONALITÉ : Américain
  • ÉDITEUR : Carlotta Vidéo
  • SITE OFFICIELhttp://carlottavod.com/la-9e-vie-de-louis-drax
  • DATE DE SORTIE : 21 juin 2013
  • BONUS : Making Of Promotionnel, Bande Annonce & Spots TV
  • SPÉCIFICITÉS : BD 25 • Master Haute Définition • 1080/23.98p • Encodage AVC Version Originale DTS-HD MA 5.1 & 2.0 / Version Française DTS-HD MA 5.1 & 2.0 • Sous-Titres Français • Format 2.39 respecté • Couleurs