LA FILLE DU TRAIN de Tate Taylor [Critique Ciné]

 

La Fille Du Train

 

Emily Blunt entre dans la course aux Oscars avec le thriller La Fille Du Train, l’adaptation d’un best seller tout récent qui prouve qu’un bon livre ne fait pas forcement un bon film.

 

 

SYNOPSIS : Rachel, une jeune femme dépressive et alcooliqueprend le train tous les jours à la même heure et à la même place pour voir au mieux une maison particulière. Elle s’est imaginée la vie parfaite qu’y mène ce très beau couple. Un jour, elle est témoin d’une scène qui va faire s’écrouler le tableau idéal qu’elle s’était fait dans sa tête. Le lendemain matin, elle se réveille chez elle couverte de sang, sans aucun souvenir de ce qu’elle a fait la veille et apprend que la femme qui habite dans cette maison a disparue…

 

Dreamwork Pictures n’avait même pas attendu la sortie du roman de Paula Hawkins pour se procurer les droits de La Fille Du Train. Ils ont visiblement eu le nez creux puisque le livre est devenu immédiatement un best-seller international. Plutôt que d’en confier la réalisation à un spécialiste du thriller, ils l’ont offert au réalisateur Tate Taylor, choisi pour son talent pour filmer les histoires de femmes comme il l’a prouver avec La Couleur Des Sentiments. L’adaptation du roman a en revanche été confiée à Erin Cressida Wilson, une experte du thriller sulfureux auteur des scripts de Chloe et La Secrétaire.

 

La Fille Du Train

 

Difficile d’avoir pour personnage principale une jeune femme déprimée et alcoolique même joué par la talentueuse Emily Blunt. L’actrice a beau s’y donner à fond, elle nous tapera vite sur le système et pourtant c’est elle qu’il va falloir suivre pendant 1h53. Le film prend tout son temps pour développer son histoire et nous expliquer comment elle en est arrivé là.

On suit en plus l’histoire de Megan, la fille fantasmée par Rachel jouée par Haley Bennett. Véritable atout sexy du film qui ne cachera pas grand chose de son anatomie. Probablement le meilleur rôle du film. Il y aussi Anna, la nouvelle femme de l’ex-époux de Rachel jouée par Rebecca Ferguson. Un rôle plus fade qui ne met pas vraiment en valeur l’actrice révélée par le dernier Mission : Impossible.

 

La Fille Du Train

 

Comme une majorité de thrillers, le film est construit sur beaucoup de flash-backs et on finira par perdre un peu la chronologie à force des nombreux aller-retour qui nous font remonter à tellement de périodes différentes. Mais surtout, il se déroulera pas loin d’une heure avant que l’histoire bascule vraiment dans le suspense. Malheureusement lorsque viendra le moment des révélations, on sera étonné de la tournure totalement inattendue que prendra le film.

On sent bien dans ce dénouement que cette histoire a été imaginée par une femme qui semble avoir des comptes à régler avec les hommes violents et volages. On ne comprendra pas vraiment pourquoi l’un des trois hommes de l’histoire dévoilera tout d’un coup son véritable caractère alors qu’aucun indice ne semblait l’indiquer avant. Quand aux deux autres, ils semblent tout bonnement disparaître dans cette conclusion où il n’ont plus leur place comme si ils n’étaient là que pour brouiller les cartes. Mais le plus gros scandale du film est son abus de silence alors que c’est Danny Elfman qui signe la musique du film. Il aurait bien mieux fait d’aller faire la B.O. de Miss Peregrine Et Les Enfants Particuliers.

 

La Fille Du Train

 

Même si l’histoire de La Fille Du Train semble dégager un message très féministe dans sa conclusion, le réalisateur ne fait pas de cadeau aux femmes dont il semble aimer filmer en gros plan les imperfections. Emily Blunt d’habitude si craquante est souvent repoussante et insupportable alors qu’elle est le rôle principal. Il n’y a qu’Haley Bennet qui est sublimée. Si on accepte de patienter un long moment pour découvrir le fond de l’intrigue, sa conclusion tire trop vers le n’importe quoi pour nous convaincre.

 

MON AVIS : 1/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : The Girl On The Train
  • RÉALISATEUR : Tate Taylor
  • AVEC : Emily Blunt, Rebecca  Ferguson & Haley Bennett
  • SCÉNARISTE : Erin Cressida Wilson
  • COMPOSITEUR : Danny Elfman
  • GENRE : Thriller
  • DURÉE : 1h53
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEUR : Metropolitan FilmExport
  • SITE OFFICIELhttp://www.thegirlonthetrainmovie.com/
  • DATE DE SORTIE : 26 octobre 2016

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *