LA MOMIE de Alex Kurtzman [Critique Ciné]

 

La Momie

 

Universal Pictures a choisi de ressusciter ses Universal Monsters pour créer un Univers Cinématographique à la Marvel qui commence ce 14 juin 2017 avec le retour de La Momie.

 

 

SYNOPSIS : Destinée à devenir la future Pharaonne, Ahmanet a vu d’un mauvais oeil la naissance de son petit frère qui allait prendre sa place. Passant un pacte avec le Dieu Seth, elle va se transformer en monstre assoiffé de vengeance qui va assassiner toute sa famille. Capturé par les Égyptiens, elle finira momifiée vivante et enfermée dans un tombeau loin de l’Egypte. Des siècles plus tard son tombeau va être retrouvé et son sarcophage ramené à Londres. Prête à prendre sa revanche, Ahmanet va faire de Nick Morton le nouvel élu pour incarner le Dieu Seth dans notre monde mais celui-ci n’est pas prêt à se laisser faire.

 

Il y a maintenant quatre-vingt quatorze ans, les studios Universal ont eu la très bonne idée de s’emparer des droits de la majorité des grands monstres de la littérature fantastique du Dracula de Bram Stoker au Frankenstein de Mary Shelley en passant par L’Homme Invisible de H.G. Wells, Le Fantôme De L’Opéra de Gaston Leroux et Le Bossu de Notre Dame de Victor Hugo. Cet ensemble de créatures a formé ce qui a fini par s’appeler les Universal Monsters qui représente maintenant un ensemble de quatre vingt dix films. Si ils sont ressortis régulièrement de leurs placards, cette fois ci Universal voit les choses en grand en cherchant à développer un véritable Cinematic Universe à l’image de celui développé par Marvel qui a été rebaptisé le Dark Universe avec toutes ses créatures fantastiques. Initialement c’est avec Dracula Untold que devait commencer cette saga il y a trois ans mais face à la médiocrité du film, celui ci a finalement été rayé des projets et c’est avec cette nouvelle adaptation de La Momie que débute désormais le Dark Universe.

 

La Momie

 

De nombreux fans de la trilogie La Momie avec Brendan Fraser n’ont pas compris pourquoi Universal souhaitait lancer un reboot de la franchise mais La Momie n’a pas attendu le réalisateur Stephen Sommers pour faire trembler les spectateurs puisque l’immense Boris Karloff, connu pour son interprétation mémorable de Frankenstein, fût le premier à se glisser sous les bandelettes de La Momie en 1932. C’est plus avec ce film en tête qu’est né la volonté de faire renaître le personnage avec une gestation bien compliquée qui a vu défiler de nombreux scénaristes et réalisateurs avant d’être finalement confié à Alex Kurtzman qui a abandonné la réalisation du troisième épisode du reboot de Star Trek qu’il avait initié en écrivant les scénarios pour J.J. Abrams afin de devenir le superviseur de ce Dark Universe. Le projet est ensuite passé à la vitesse supérieure avec l’embauche de Tom Cruise dans le rôle principal qui n’a pas pu s’empêcher d’appeler une nouvelle fois Christopher McQuarrie scénariste et réalisateur des deux épisodes de Jack Reacher et des deux derniers Mission : Impossible, pour modifier une dernière fois le scénario.

La grande particularité de cette nouvelle version est que pour la première fois c’est une femme qui incarne le monstre à bandelettes. Après tout quoi de plus de normal pour un personnage qui s’est toujours conjugué au féminin. C’est à la danseuse et actrice française Sofia Boutella, révélée par Kingsman : Agent Secret et vue récemment dans Star Trek Sans Limites qu’Alex Kurtzman devait réaliser, qu’a été confié ce rôle. Une version bien plus sexy donc mais aussi plus effrayante que jamais dans la volonté du réalisateur de mélanger action, horreur et comédie pour ce reboot destiné à rivaliser avec les super héros Marvel et D.C. Comics.

 

La Momie

 

Cette nouvelle version de La Momie commence de manière très traditionnelle par un retour dans le passé pour nous dévoiler les origines de cette nouvelle incarnation, la Princesse Ahmanet. Le film passera ensuite à notre époque pour suivre le roublard Nick Morton (Tom Cruise), éclaireur dans l’Armée américaine qui profite de son poste pour dénicher des trésors qu’il revend au marché noir. Avec son compagnon de toujours, ils vont s’attirer de gros ennuis en voulant explorer un village au nord de l’Irak. Devant faire appel au soutien aérien pour se sortir d’affaire, ils vont mettre à jour le temple dans lequel Ahmanet avait été retenue. C’est le début des ennuis pour Nick et une grande menace qui se réveille pour le monde entier.

Ce début se prend beaucoup au sérieux malgré le coté un peu Buddy Movie du duo. On découvre que le personnage joué par Tom Cruise est vraiment le cliché de l’explorateur toujours à la limite de la légalité et aussi grand séducteur comme le personnage joué par Brendan Fraser  dans la Trilogie La Momie ou surtout son modèle Indiana Jones. La première scène vraiment marquante sera le crash de l’avion transportant le sarcophage de La Momie vers Londres. C’est la qu’on sent la patte de Tom Cruise pour faire toujours encore plus fort et cette scène tournée en France dans des conditions réelles de perte de gravité a tout pour surpasser la scène d’avion du dernier Mission : Impossible.

 

La Momie

 

Mais là où le film bascule vraiment c’est lorsqu’il dévoile au grand jour son coté série B décalé dans une scène qui au premier degrés pourrait paraître totalement ridicule. On y voit Nick maintenu sur un autel par quatre zombies et chevauché par Ahmanet prêt à se faire sacrifier lorsqu’ils vont être interrompu par Jenny la chercheuse qui l’accompagnait. Un plan où ils sont surpris de la voir entrer semble alors faire basculer le film dans le second degré revendiqué qui fait alors penser au style du réalisateur Sam Raimi sur la saga Evil Dead. Cela se confirmera dans plusieurs scènes d’action très réussies mettant en scène ces zombies dont une scène aquatique vraiment magnifique.

Avec ce nouveau regard, le film gagne alors en intérêt et Tom Cruise fini enfin par disparaître pour laisser la place à son personnage. Il reste cependant bien la star du film et La Momie du titre reste juste le monstre du film apparaissant de temps en temps ce qui n’enlève rien à l’excellente prestation de Sofia Boutella. Le film met aussi en scènei Russell Crowe dans le double rôle du Dr Jeckyll et Mr Hyde. Un homme qui semble là pour se présenter en vue du développement de ce Dark Universe et qui devrait revenir régulièrement tel un Nick Fury. Le dernier rôle important du film est la chercheuse Jenny incarnée par Annabelle Wallis, l’héroïne du film d’horreur Annabelle, qui joue ici le rôle de l’inévitable jolie fille de service qui apporte une touche de romance à l’histoire.

 

La Momie

 

Si on pouvait ne pas voir vraiment d’intérêt à un nouveau reboot de La Momie, le film d’Alex Kurtzman se révèle être une excellente surprise. L’homme connu pour avoir brillamment remis sur les rails la saga Star Trek en tant que scénariste démontre ici ses talents de réalisateur capable de signer un film d’action mélangeant humour et horreur avec un second degré digne des films cultes de Sam Raimi qui est particulièrement réjouissant. Alors oui, certains pourront reprocher au film de ne pas pousser à la réflexion mais il est bon parfois de se laisser porter par une histoire qui ne cherche qu’à nous distraire et le challenge est relevé haut la main. Même Tom Cruise retrouve ici enfin un personnage qui est autre chose qu’un piédestal à sa gloire et Sofia Boutella s’avère être une momie Sexy et flippante particulièrement réussie. Si le Dark Universe continue dans la même veine, les Universal Monsters pourraient très bien finir par voler la vedette aux Avengers. Reste à voir ce que donnera la suite avec le reboot de La Fiancée de Frankenstein que doit réaliser Bill Condon.

 

MON AVIS : 4/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : The Mummy
  • RÉALISATEUR : Alex Kurtzman
  • AVEC : Tom Cruise, Sofia Boutella, Annabelle Wallis et Russell Crowe
  • SCÉNARISTES : David Koepp, Christopher McQuarrie, Dylan Kussman, Jenny Lumet, Jon Spaihts et Alex Kurtzman
  • COMPOSITEUR : Brian Tyler
  • GENRE : Action, Fantastique, Horreur
  • DURÉE : 2h00
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEUR : Universal Pictures France
  • SITE OFFICIELhttp://www.lamomie-lefilm.fr/
  • DATE DE SORTIE : 14 juin 2017