LA MONTAGNE ENTRE NOUS de Hany Abu-Assad [Critique Ciné]

 

La Montagne Entre Nous

 

Le réalisateur israélien Hany Abu-Assad cède aux sirènes hollywoodiennes pour réaliser La Montagne Entre Nous,  un film d’aventure à l’intrigue digne d’un roman Arlequin.

 

 

SYNOPSIS : Coincé à l’aéroport suite à l’annulation de leur vol alors qu’ils sont attendu d’urgence, elle pour se marier et lui pour opérer un jeune patient, Alex Martin et Ben Bass, qui ne se connaissaient pas encore, décident de louer un petit avion pour les mener à destination.  Mais lors du voyage leur pilote va être victime d’un malaise et va planter l’avion en pleine montagne. Après avoir attendu en vain les secours pendant plusieurs jours, ils vont prendre le risque de s’aventurer dans la montagne pour retourner à la civilisation par leurs propres moyens. Une aventure qui fera naître en eux des sentiments inattendus.

 

Parce que  faire des films d’auteurs ne permet pas  de manger à sa faim, le réalisateur israélien Hany Abu-Assad s’offre de temps en temps des parenthèses hollywoodiennes pour remplir son compte en banque. C’est ainsi que pour se permettre de faire des films comme Le Chanteur de Gaza ou Omar, il doit de temps en temps tourner des trucs plus commerciaux tels que The Specialist sorti chez nous directement en DVD en 2012. Histoire de remplir à nouveau le compte en banque, il est reparti aux Etats Unis pour réaliser La Montagne Entre Nous, l’adaptation d’un roman de Charles Martin paru en 2010 plus proche dans son intrigue du roman à l’eau de rose que du vrai survival en milieu hostile.

 

La Montagne Entre Nous

 

Si le film ne perd par de temps à planter ses personnages sur la montagne, c’est pour ralentir considérablement le temps pour nous raconter leur calvaire. Avec l’impression d’avoir déjà vu des dizaines de fois cette histoire de survie, on sera rarement surpris par les rebondissements typiques à ce genre d’histoire. Tandis que Ben qui est chirurgien s’est sorti du crash qu’avec quelques égratignures, Alex qui est journaliste photo a une sale blessure qui va l’handicaper pour s’aventurer dans la montagne. Ils vont malgré tout se lancer dans un périple très lent et très bavard. Une déformation professionnelle pour la journaliste qui ne cessera de poser des questions au médecin qui n’a aucune envie de se confier à une inconnue.

Ce sont surtout les incohérences du récit qui nous surprendront. La première d’entre elle est comment ont ils subitement pu trouver des anoraks, des gants, des écharpes et des sacs à dos alors qu’ils n’avaient à la base que des petits bagages à main et que la queue de l’avion qui contenait les affaires à disparu loin du lieu du crash. On pourrait aussi s’étonner de la facilité avec laquelle Ben arrivera à rattraper Alex, partie seule des heures avant, même en s’offrant au passage un détour. Il y aurait  encore beaucoup d’autres incohérences et de facilités scénaristiques à relever dans leur périple qui n’échappe vraiment à aucun cliché du genre.

 

La Montagne Entre Nous

 

Il est faux de dire que La Montagne Entre Nous est un drame ou un film d’action car c’est en réalité  une romance à laquelle on a bien du mal à croire. Alors qu’elle devait prendre l’avion d’urgence pour se marier, Alex a l’air d’oublier bien vite son fiancé pour développer des sentiments pour Ben. Une vraie chaudasse qui commence par uriner tranquille à coté de lui, à lui parler de ses sous vêtements, à lui coller les mains sous sa doudoune pour les réchauffer et à l’embrasser.  Dans ce genre de situation de danger dont il ne sont pas certains de sortir vivants et alors qu’ils ne se sont pas lavés depuis une dizaine de jours, on ne comprend pas trop comment ils peuvent avoir garder leur libido pour  se sauter dessus sans qu’elle n’éprouve jamais le moindre remord envers son copain.

Kate Winslet et Idris Elba n’étaient pas les premières choix de la production pour être les héros de La Montagne Entre Nous. C’est d’abord Michael Fassbender et Margot Robbie, bien plus glamour qui avaient été choisi. On n’a cependant échappé au pire puisque le second choix, c’était porté sur Charlie Hunnam et Rosamund Pike bien moins attirants. Ce choix d’un couple interraciale est au fond une bonne idée pour renforcer l’improbabilité de leur rencontre et les deux deux comédiens se montrent une nouvelle fois impeccable. Mais même en chargeant la mule au niveau du pathos, ils n’arriveront pas à nous faire ressentir la moindre émotion et à faire couler la moindre larme tant le film est mal écrit et improbable.

 

La Montagne Entre Nous

 

Il n’y a que les vastes  paysages de montagne  qui pourront représenter un véritable intérêt pour aller voir La Montagne Entre Nous car en terme de  survival en milieu hostile on a déjà vu largement  mieux. Sans aucune originalité et d’une réelle maladresse pour installer cette romance improbable, le film nous ennuie beaucoup plus qu’il nous émeut tant il paraît interminable Hany Abu-Assad a tellement chargé la mule en terme de pathos que l’on a plus l’impression de voir un téléfilm à l’eau de rose des après midi de M6 qu’un véritable long métrage d’aventure et d’action.

 

MON AVIS : 1/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : The Mountain Between Us
  • RÉALISATEUR : Hany Abu-Assad
  • AVEC : Kate Winslet, Idris Elba, Beau Bridges & Dermot Mulroney
  • SCÉNARISTES : J. Mills Goodloe & Chris Weitz d’après le roman de Charles Martin
  • COMPOSITEUR : Ramin Djawadi
  • GENRE : Aventure, Romance
  • DURÉE : 1h47
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEUR : 20th Century Fox France
  • SITE OFFICIELhttps://www.foxmovies.com/the-mountain-between-us
  • DATE DE SORTIE : 8 novembre 2017