LA PROPHETIE DE L’HORLOGE de Eli Roth [Critique Ciné]

 

La Prophétie De L'Horloge

 

Qui aurez imaginé que le maître de l’horreur Eli Roth réaliserait un jour un film pour enfants ? C’est pourtant bien lui qui met en scène cette nouvelle adaptation de La Prophétie De L’Horloge, un film fantastique idéal à l’approche d’Halloween qui devrait séduire petits et grands.

 

 

SYNOPSIS : A la mort de ses parents, le jeune Lewis âgé de dix ans va être recueilli par son oncle Jonathan. Celui ci vit dans un étrange maison dans laquelle on peut distinctement entendre le tic tac d’une horloge cachée quelque part dans ses murs. Lewis va découvrir que son oncle est en fait un Warlock et va demander à son tour à être initié à la magie mais le temps presse car ce tic tac est le compte à rebours vers la fin du monde.

 

Révélé en 2004 par Peter Jackson avec le film Cabin Fever et réalisateur de la saga Hostel, Eli Roth s’est taillé une belle réputation de nouveau maître de l’horreur confirmée il y a encore quelques années avec The Green Inferno. Mais depuis peu, il semblerait que le réalisateur a envie d’élargir son public. Après avoir aidé à la résurrection de Keanu Reeves dans Knock Knock et permis le retour de Bruce Willis au cinéma avec Death Wish, il marche cette fois ci sur les traces de Steven Spielberg et Tim Burton avec une nouvelle adaptation de La Prophétie de L’Horloge, premier tome d’une saga écrit en 1973 par John Bellairs qui avait déjà été porté sur le petit écran en téléfilm. Et si nous avions là un nouveau classique du cinéma fantastique pour enfants ?

 

La Prophetie Des Horloges

 

Il faut bien avouer que le point de départ de La Prophétie De L’Horloge n’a pas grand chose d’original avec son histoire d’orphelin recueilli par un oncle qu’il ne connaissait et qui vit dans une maison étrange. On ne compte plus les histoires qui commencent ainsi et pourtant on est rapidement séduit par ce nouvel univers fantastique et fantaisiste. C’est en grande partie grâce à ses acteurs avec tout d’abord un Jack Black très en forme dans le rôle de cet oncle et une Cate Blanchett étonnante en voisine excentrique mais aussi par le soin apporté aux décors et aux effets spéciaux qui assurent l’évasion que le film est une véritable réussite.

La Prophétie De L’Horloge étant le premier tome d’une saga littéraire, le film prend tout son temps pour installer ses personnages et son cadre pendant une bonne heure avant que l’intrigue rentre réellement dans le vif du sujet. Ce n’est pas pour autant que l’on s’ennuie car l’humour est quasi omniprésent et il réside un véritable mystère que l’on a vraiment envie de découvrir. Le film s’adressant avant tout aux enfants, il ne faut pas s’attendre à une intrigue vraiment recherché ou particulièrement complexe mais elle est suffisamment captivante pour nous accrocher. Attention cependant si vous comptez y emmenez vos enfants car certaines scènes pourraient bien faire peur aux plus émotifs surtout dans la seconde partie où le réalisateur profite de son expérience dans le film d’horreur pour nous faire frissonner.

 

La Prophétie De L'Horloge

 

Impossible de ne pas penser à Chair De Poule en voyant Jack Black dans La Prophetie De L’Horloge. Il faut dire que la seule façon pour l’acteur de voir ses films sortir partout dans le monde semble être de jouer dans des films pour enfants. Ses fans seront forcement ravis de le retrouver bien plus en forme et fidèle à lui même que dans Jumanji avec même un petit clin d’œil à Tenacious D. Il forme un excellent duo platonique avec Cate Blanchett, épatante dans ce rôle sérieux mais pas trop avec leurs duels d’insultes qui reflètent leur complicité. Ils en éclipseraient presque le jeune Owen Vaccaro dont on ne sait pas si il est vraiment le héros de cette histoire où juste la source des soucis.

Autre recrue de taille dans le film,  Kyle McLachlan joue ici l’ancien propriétaire de la demeure qui est devenu un adepte de la magie noire. Quel dommage que ce personnage soit un peu trop sacrifié par manque de temps. Un quart de plus n’aurait pas été du luxe pour offrir au film une scène finale un peu moins expéditive. Les fans d’Eli Roth s’amuseront de le voir faire une brève apparition et reconnaîtront certainement aussi son épouse Lorenza Izzo vue dans Knock Knock et The Green Inferno dans le rôle de la mère de Lewis.

 

La Prophétie de L'Horloge

 

Même si il a rien de franchement original, La Prophétie de L’Horloge est pourtant une véritable réussite. Le réalisateur Eli Roth se révèle ici vraiment digne d’un Tim Burton ou un Steven Spielberg pour mettre en scène un univers fantastique captivant. Le film doit aussi beaucoup à ses deux acteurs principaux Jack Black et Cate Blanchett qui volent la vedette au petit héros et devraient ravir leurs fans. Ne passez pas à coté de ce long métrage qui a tous pour devenir un nouveau classique d’Halloween.

 

MON AVIS : 4/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : The House With A Clock In Its Wall
  • RÉALISATEUR : Eli Roth
  • AVEC : Owen Vaccaro, Jack Black, Cate Blanchett, Kyle MacLachlan, Renée Elise Goldsberry  & Lorenza Izzo
  • SCÉNARISTE : Eric Kripke d’après le livre de John Bellairs
  • COMPOSITEUR : Nathan Barr
  • GENRE : Fantastique
  • DURÉE : 1h45
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEUR : Universal Pictures International France
  • SITE OFFICIELhttps://www.housewithaclock.com/
  • DATE DE SORTIE : 26 septembre 2018