LE DÎNER DES VAMPIRES de Jason Flemyng [Critique Blu-Ray]

 

Le Dîner Des Vampires

 

L’acteur Jason Flemyng passe pour la première fois à la réalisation avec la comédie horrifique Le Dîner Des Vampires qui sortira en France directement en Blu-Ray et DVD le 12 juin 2017.

 

 

SYNOPSIS : Invité par sa nouvelle conquête à passer la soirée dans un charmant cottage dans la campagne anglaise, Sebastien Crockett ne se doutait pas qu’il était en fait convié à une réunion de vampires. Alors qu’une majorité d’entre eux étaient prêt à le transformer en l’un des leurs, d’autres auraient largement préféré en faire leur repas. Mais en dehors l’armée est prêt à venir gâcher ce petit rassemblement.

 

Comme le dit l’expression, il ne faut pas juger un livre par sa couverture. Il pourrait en être de même pour les Blu-Ray sauf que la jaquette particulièrement hideuse de Le Dîner Des Vampires, qui donne tout de suite l’impression de se retrouver devant une série b pour supermarché, est pour une fois loin d’être trompeuse. Et pourtant à y regarder de plus près, le film avait de sérieux atouts pour être une vraie réussite, alors qu’est ce qui explique ce ratage ?

 

Le Dîner Des Vampires

 

Le Dîner Des Vampires est le premier film réalisé par l’acteur Jason Flemyng connu principalement pour son rôle dans Crimes, Arnaques Et Botanique de Guy Ritchie. C’est parce qu’il a  été particulièrement séduit par le scénario écrit par le romancier Danny King qu’il s’est poussé à passer de l’autre coté de la caméra pour la première fois sachant qu’il pourrait compter sur son carnet d’adresse bien fourni pour venir lui prêter main forte. C’est sans peine qu’il a ainsi réussi à convaincre quelques amis acteurs à venir donner du crédit à ce premier long métrage.

Et pourtant dès le début on sent que cela est mal parti. La première scène nous donne en effet l’impression de nous retrouver devant une veille  série policière anglaise en voyant s’installer très lentement un groupe de personne autour d’une table dans un vieux cottage sur fond d’une nappe de synthé bien cheap. On comprendra au fil de leur discussion qu’ils sont des vampires qui se réunissent ainsi tous les cinquante ans pour leur congrès. A l’extérieur, on découvrira qu’ils sont surveillés sans le savoir par un groupe de militaire sur le point de donner l’assaut. Tout le film se passera ainsi comme une sorte de huis clos alternant scène en intérieur ou en extérieur sans jamais changer de lieu.

 

Le Dîner Des Vampires

 

Le Dîner Des Vampires aimerait prétendre être une comédie horrifique dans la lignée d’un Shaun Of The Dead. On ressent bien l’intention dans ces dialogues un brin absurdes avec un accent british bien appuyé mais aucune blague ou situation ne fera jamais mouche. La faute principalement à une histoire particulièrement mal écrite qui ne nous donnera envie de sympathiser avec aucun de ses protagonistes. On ne comptera pas non plus les nombreuses incohérences comme le fait qu’alors que leur chef hésite à faire abattre deux vampires isolés, une unité entière de militaires décide de prendre d’assaut le cottage sans avoir reçu d’ordres ou bien encore le fait que ces vampires puissent vraiment craindre un groupe de militaires armés d’un arsenal normal. Si les maquillages des vampires sont étonnants et plutôt réussis, leur potentiel est gâché car ils ne semblent disposer d’aucun pouvoirs spéciaux digne d’un vrai vampire.

Avec un tel casting on pouvait s’attendre pourtant à un bon film avec la présence de Charlie Cox le Daredevil de Netflix, Eve Myles et Freema Agyema, toutes deux vues dans Dr Who, et Tony Curran vu dans Underworld qui incarnent les vampires et Mackenzie Crooks célèbre pour son rôle dans les premier Pirates Des Caraïbes est lui du coté des militaires. Malgré leur réputation, ils ne pourront rien faire pour sauver le film qui manque clairement de scènes percutantes que ce soit en terme de comédie ou d’action. Contrairement à ceux qui est cité sur la jaquette on est bien loin du niveaux d’Une Nuit En Enfer.

 

Le Dîner Des Vampires

 

Il ne faudra que quelques minutes pour se rendre compte que Le Dîner Des Vampires est totalement raté. La première réalisation de Jason Flemyng manque cruellement de rythme et de véritables gags  pour prétendre être une bonne comédie horrifique. Mais surtout il aurait fallu penser à engager de véritables acteurs comiques plutôt que des copains aux noms bankable qui auront du mal à donner du corps à ce scénario sans queue ni tête et sans le moindre enjeu. Par manque d’expérience, il n’arrivera pas à exploiter correctement son petit budget ce qui se ressent dans des effets spéciaux risibles qui n’arriveront même pas à faire du film un bon nanard.

 

MON AVIS : 1/5

 

 

LE BLU-RAY : Pour un film aussi mal réalisé, Le Dîner Des Vampires peut au moins se vanter d’avoir un très beau Blu-Ray. L’image est en effet particulièrement léché avec des couleurs chaudes et un noir bien profond. C’est peut être au final trop propre pour une série b si fauchée qui aurait peut être gagné un coté grindhouse avec une image moins soignée. On appréciera tout de même le soin apporté par l’éditeur qui a en revanche limité les frais question bonus en ne proposant même pas une bande annonce.

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : Eat Local
  • RÉALISATEUR : Jason Flemyng
  • AVEC : Charlie Cox, Eve Myles, Freema Agyema & Billy Cook
  • SCÉNARISTE : Danny King
  • COMPOSITEUR : James Seymour Brett
  • GENRE : Comédie, Horreur
  • NATIONALITÉ :
  • ÉDITEUR : Marco Polo Production
  • DATE DE SORTIE : 12 juillet 2017
  • SPECIFICITES BLU-RAY : 1.77 16/9,  1080p,  VOST et VF DTS HD Master Audio 5.1
  • BONUS : Aucun