LE MONDE EST À TOI de Romain Gavras [Critique Ciné]

 

Le Monde Est A Toi

 

Il aura fallu sept ans pour voir Romain Gavras sortir son second long métrage Le Monde Est À Toi mais l’attente méritait vraiment le coup tant il apporte du sang frais au cinéma français.

 

 

SYNOPSIS : Pour se sortir de la cité misérable où il vit encore avec sa mère, François aimerait laisser tomber le trafic de shit pour se lancer dans la distribution officielle de Mr Freeze au Maghreb. Avec son business plan et ses économies, c’était presque gagné sauf que sa mère a dilapidé tout son argent ne laissant pas d’autres choix à François que d’accepter d’aller conclure un échange en Espagne pour le dealer de la cité.

Si vous n’avez pas vu Notre Jour Viendra le premier film de Romain Gavras, il  y a de fortes chances que vous ayez au moins vu le clip choc qu’il avait réalisé pour le duo électro Justice pour le titre Stress. C’est un peu la même ambiance de banlieue glauque mise en scène également dans d’autres clips que l’on retrouve aujourd’hui dans son second long métrage Le Monde Est À Toi. Une  sorte de version bien plus drôle et optimiste de Scarface qui avait de cette phrase « The World Is Yours » son moteur dans la vie. Mais au lieu de devenir le plus grand trafiquant de drogues, le héros de ce long métrage rêve lui de monter un empire tout à fait légal en roi du Mr Freeze au Maghreb.

 

Le Monde Est A Toi

 

Que ce soit avec son premier film Notre Jour Viendra, ou le nouveau Le Monde Est À Toi, Romain Gavras semble avoir envie de véhiculer des messages d’encouragements pour donner envie aux spectateurs de prendre leur vie en main. C’est pourquoi même si le cadre dans lequel évolue François au début du film ne fait pas rêver, le réalisateur s’amuse en permanence à contrer la violence de certaines scènes avec d’autres vraiment très drôles. Car si les dealers du quartier voudraient se la jouer Tony Montana, ils se montrent bien souvent ridicules. On est au début un peu échaudé à se demander si le film n’est encore qu’une histoire de banlieue peuplé de ces types insupportables mais la galerie de personnages imaginés par Romain Gavras dépasse bien vite les clichés et rendent la plupart de ces personnages particulièrement attachant tant ils sont amusants.

En venant du clip, Romain Gavras a clairement développée une véritable virtuosité dans la mise en scène avec une caméra virevoltante et des choix de cadrages souvent très esthétiques qui font que Le Monde Est À Toi se démarque vraiment par rapport à ce que l’on a généralement l’habitude de voir dans le cinéma français à quelques exceptions près. Le film montre une montée en puissance permanente et devient de plus en plus intense alors que le héros accumule les galères. De comédie dramatique en banlieue grise, on passe à un véritable film d’action et de braquage dans des décors d’Espagne très colorés qui n’a rien à envier à ses modèles américains. On dirait que le jeune réalisateur s’amuse à jouer du contraste entre l’ancienne France représenté par des acteurs qui n’ont plus à faire  leur preuves et une nouvelle génération d’acteurs venue des cités mais aussi dans la bande originale du film qui n’hésite pas à mélanger des classiques de la variété française de Michel Sardou, Laurent Voulzy ou Daniel Balavoine à des titres de rap de Juls ou Booba.

 

Le Monde Est A Toi

 

La tête de Karim Leklou ne dira certainement pas grand chose à la plupart des spectateurs puisqu’il s’agit ici vraiment de son premier grand rôle après avoir jouer de petits rôles notamment dans Un Prophète. Son personnage de gars un peu perdu ressemble beaucoup au héros de Notre Jour Viendra. Il sera d’ailleurs à nouveau épaulé par Vincent Cassel une nouvelle fois épatant dans le rôle d’un cas social sorti de prison qui se passionne pour les documentaires sur les illuminatis et passe son temps à marmonner des leçons de vie. Il a pour mère, Isabelle Adjani qui trouve ici un rôle qui colle bien à sa nouvelle image loin de la bombe qu’elle était à ses débuts. Elle est ici complètement folle et très drôle en mère poule chef d’un gang de pickpockets. Parmi ses recrues, il y a  Oulaya Amamra qui joue Lamya une fille dont François est secrètement amoureux mais qui se la joue rebelle et indépendante. Un nouveau rôle de racaille proche de celui qu’elle tenait déjà dans Divines qui laisse à savoir si elle est capable de jouer autres choses.

Ils seront bien accompagnés avec des seconds rôles hauts en couleur comme François Damiens, bien plus drôle ici que dans son propre film Mon Ket, en ancien bandit qui profite désormais de la vie en Espagne. Le chanteur Philippe Katerine que l’on voit de plus en plus au cinéma nous régalera de son humour décalé en avocat d’affaires de François. Déjà à l’affiche de Chouf, Sofian Khammes est très drôle dans le rôle du dealer faussement autoritaire Poutine plus ridicule que vraiment menaçant épaulé par Mohammed et Mohammed, les Dupont et Dupond du trafic de drogues tels qu’on en croise dans toutes les cités mais dont on peut ici bien se moquer.

 

Le Monde Est A Toi

 

Qu’il est bon de retrouver enfin Romain Gavras qui avec son second film vient faire souffler un peu d’air frais dans un cinéma français bien souvent trop sage. Mettant bien à profit son expérience acquise dans le tournage de clips, il signe ici un film très esthétique entre film d’action et comédie qui n’a rien à envier à beaucoup d’homologues américains. C’est aussi un film très positif qui détourne le film culte Scarface pour montrer qu’il y a d’autres moyens de s’en sortir qu’en devenant un minable dealer. L’avenir nous dira si il deviendra un nouveau modèle dans les cités.

 

MON AVIS : 3/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Romain Gavras
  • AVEC : Karim Leklou, Vincent Cassel, Isabelle Adjani, Oulaya Amamra, Philippe Katerine & François Damiens
  • SCÉNARISTES : Romain Gavras Karim Boukercha & Noé Debré
  • GENRE : Action, Comédie
  • DURÉE : 1h41
  • NATIONALITÉ : Français
  • DISTRIBUTEUR : StudioCanal
  • DATE DE SORTIE : 15 août 2018